qu’est-ce qui attend les professionnels des STIM en 2018?

La réponse est facile : un tas de choses. On constate maintenant à l’horizon des tonnes de développements excitants pour les talents dans le domaine des STIM. On assiste à une explosion des possibilités pour les professionnels des STIM qui possèdent la bonne combinaison de compétences techniques et non techniques. L’Internet des objets n’est pas la seule chose qui continuera de voir sa croissance exploser tout au long de 2018. Pratiquement chaque industrie qui est prête à innover et à s’adapter sera touchée (ou frappée de plein fouet si elle est lente à réagir) par le changement et la croissance dans tous les domaines des STIM.

qu’est-ce qui attend les professionnels des STIM en 2018

où en sont maintenant les STIM au canada

L’entrepreneuriat canadien est le point de mire des perspectives de carrière dans les domaines des sciences, des technologies, de l’ingénierie et des mathématiques. La plupart des entreprises, des programmes gouvernementaux, des investisseurs intéressés par le capital de risque et des organisations – tant au Canada qu’à l'échelle mondiale – investissent dans la formation, dans la recherche et dans le développement à des niveaux jamais vus depuis la bulle des dot.com à la fin des années 1990.

On s’attend à ce que la popularité des technologies mobiles et en nuage, ainsi que la progression des données et du contenu numérique se poursuivent tout au long de 2018 et loin en 2019 et même après. Ce sont là de bonnes nouvelles, en particulier pour les professionnels des TI dont le domaine profitera d’une augmentation des dépenses qui passeront à 8,7 milliards de dollars d’ici 2019, alors qu’elles se chiffraient à 1,1 milliard de dollars en 2015.

investissement canadien dans le domaine des STIM

Le plan de l’innovation et des compétences du Canada, qu’on a présenté dans le budget 2017, vise à mieux aider les Canadiens touchés par les changements dramatiques qui surviennent dans le monde du travail et par l’impact dont souffrira ensuite l’économie canadienne. Dans ce plan, on priorise l’innovation afin de créer des emplois principalement dans six domaines – les techniques de fabrication avancées, l’agriculture et l’alimentation, les technologies propres, les industries numériques, la santé et les biosciences, ainsi que les ressources propres. Dans le cadre de ce plan, on investira également dans les sciences, ainsi que dans la recherche et le développement afin de retenir les professionnels canadiens dans ces domaines. Ce sont là de bonnes nouvelles pour les diplômés dans le domaine des STIM.

Peu importe le domaine, on encouragera les professionnels des STIM et on leur viendra en aide alors qu’ils s’efforceront de toujours poursuivre leur apprentissage et de s’adapter continuellement à la nature changeante de leur travail. Il s’agit là d’un impératif pour que le Canada reste fort et concurrentiel dans les domaines des STIM.

l’ingénierie est un des domaines des STIM où le canada excelle le plus

Pour les diplômés dans le domaine du génie, les possibilités surgiront suite à une crise imminente dans le domaine alors qu’on estime que 20 % des ingénieurs actuels de 55 ans ou plus prendront leur retraite. Ce phénomène donnera lieu à bien des possibilités pour les jeunes ingénieurs ambitieux qui voudront laisser leur marque dans le domaine, en particulier ceux qui posséderont une formation ou qui voudront augmenter les niveaux d’efficacité grâce à la technologie et à l’automatisation. La priorité des ingénieurs en 2018 consistera à découvrir des façons de réduire les déchets et d’améliorer la qualité et la durabilité. Les avancées technologiques produiront des ingénieurs plus spécialisés qui seront capables de rationaliser et d’accroître leur rendement tout en réalisant un travail de qualité.

Le Wall Street Journal a récemment qualifié l’ingénierie comme un des domaines où la croissance est la plus rapide, en particulier le génie biomédical, puisque les soins de santé dominent la liste des emplois qui connaissent une croissance fulgurante. Le département du travail des États-Unis prévoit que cette croissance atteindra 72 %. On s’attend à la même tendance pour les ingénieurs au Canada, dont la croissance, même si elle n’est pas aussi élevée, demeure quand même impressionnante. En 2018, les ingénieurs, peu importe leur spécialité, dépendront de leur créativité et de leur capacité d’adaptation pour évoluer dans les différents services, disciplines et industries.

le secteur canadien des technologies connaît aussi un essor formidable

Le secteur des technologies au Canada en est un autre qui semble en parfaite santé. Il y a quelques mois, Toronto voyait son nom ajouté à la courte liste HQ2 d’Amazon, un projet qui a fait l’objet de tout un battage publicitaire et dont on a grandement parlé pendant des mois dans le monde des technologies. Parmi les raisons qui expliquent ce choix, mentionnons l’imposant bassin de talents dans le domaine des technologies au Canada, ainsi que le caractère relativement abordable en comparaison de centres technologiques du même acabit aux États-Unis.

D’autres grands noms dans le domaine des technologies sont également en train de se tailler une place au Canada, comme Uber et Sidewalk Labs, propriété de Google, qui est venue s’installer à Toronto. Pendant ce temps, Montréal s’est bâti une réputation mondiale d’innovateur et de chef de file dans le domaine de l’intelligence artificielle. La ville de Waterloo est également en train d’étendre son offre technologique à un rythme soutenu. Cette ville s’est récemment mérité le titre de marché technologique qui connaît la croissance la plus rapide au Canada, alors que celle-ci dépasse les 65 % au cours des 5 dernières années. Cela représente tout près de 8 400 nouveaux emplois dans le domaine des technologies, hissant de ce fait Waterloo au rang de marché technologique dont la croissance est la plus rapide en Amérique du Nord après Charlotte en Caroline du Nord. Au Canada, seule la ville de Toronto excède ce nombre, alors que les nouveaux emplois créés au cours des 5 dernières années atteignent le nombre effarant de 51 300, ce qui signifie un taux de croissance de 31 %.

Axios a aussi récemment signé un article sur les talents technologiques américains qui sont en train de migrer vers le nord. Dans ce rapport, on souligne que plusieurs entreprises de haute technologie ont vu le nombre de candidats en provenance de l’étranger doubler ou tripler. 82 % de ces candidats provenaient des États-Unis. À quoi attribue-t-on cette poussée étonnante? L’été dernier, le Canada mettait en place un processus accéléré pour les demandes de visa pour les travailleurs spécialisés – incluant dans le domaine des technologies – alors qu’on traitait celles-ci en 10 jours à peine. Pendant ce temps, les États-Unis manifestaient de plus en plus d’hostilité à l'égard des immigrants.

 

Au fur et à mesure que se poursuit l’année 2018, les employeurs poursuivront leur quête afin de dénicher les compétences associées à l’apprentissage des STIM : la capacité de résoudre les problèmes et de prendre des décisions, d’obtenir et de traiter l’information, ainsi que d’analyser, d’extrapoler les données et de les mettre en application. L’innovation représente la clé qui permettra au Canada de préserver sa position concurrentielle alors que l’économie mondiale est de plus en plus axée sur le savoir. Pour ce faire, on devra pouvoir compter sur cette une main-d'oeuvre très spécialisée, innovatrice et adaptable que représentent les spécialistes dans tous les domaines des STIM. Les organisations continueront de dépendre de leurs capacités et leurs connaissances afin de nous faire profiter des pratiques exemplaires et des technologies si essentielles à cette rentabilité et cette croissance qui sont devenues la nouvelle norme.

A propos de l'auteur

Kristen Smalley - Gestionnaire de Contenu

Étant quelqu'un qui croit fermement que la variété est le piment de la vie, le marketing de contenu a été un cheminement de carrière complètement naturel pour moi. Chaque jour apporte une nouvelle chance de penser de façon créative et d’en apprendre davantage sur de nouveaux sujets passionnants. Que ce soit pour le traitement des contenus sur les tendances de l'emploi, la manière de traiter les questions d'entrevue difficiles, ou de sécurité sur le lieu de travail, il y a toujours des sujets intéressants qui attendent d'être explorés dans le monde du travail!

retour à la page précédente

Commentaires

Aucun commentaire n'est publié

Ecrivez un commentaire

  1.  
commenter