violence et harcèlement au travail

politique 2019

L'équipe de direction et de gestion de Randstad Canada s'engage à promouvoir un environnement de travail sain et sécuritaire pour tous ses employés, y compris tous les entrepreneurs, fournisseurs, visiteurs et clients. Tout comportement qui intimide, menace, harcèle, maltraite, maltraite, blesse ou victimise d'une autre manière les parties susmentionnées sur le lieu de travail ne sera pas toléré. Randstad prendra les mesures nécessaires jugées appropriées pour protéger au mieux ses employés des risques associés à la violence et au harcèlement au travail.

Engagement de la direction

La direction prendra toutes les précautions raisonnables pour protéger les employés contre la violence et le harcèlement au travail et s'assurera que les employés connaissent leurs droits et responsabilités.

L'équipe de gestion fera enquête sur toutes les préoccupations, allégations et incidents de violence et de harcèlement au travail d'une manière équitable et opportune, tout en respectant, dans la mesure du possible, la vie privée de l'employé. La direction veillera à ce que des évaluations des risques soient effectuées afin d'identifier et de contrôler tout risque lié à la violence et au harcèlement au travail et que chaque évaluation soit conforme à la politique de Randstad Canada sur la prévention de la violence et du harcèlement au travail et aux procédures en place.

Engagement de l'employé ou de l'entrepreneur

Il incombe à chaque employé ou entrepreneur de connaître et de suivre les procédures en place pour le protéger contre la violence et le harcèlement au travail. Les employés/entrepreneurs sont tenus de signaler immédiatement tous les incidents de violence et de harcèlement au travail à leur superviseur direct ou au coordonnateur de la violence au travail.

Les employés/entrepreneurs ne feront pas l'objet de représailles lorsqu'ils agissent de bonne foi, déposent une plainte ou fournissent des renseignements concernant une plainte ou un incident de violence ou de harcèlement au travail.

Le harcèlement en milieu de travail est défini comme le fait de s'engager dans un cours de commentaires ou de conduite vexatoire à l'endroit d'un travailleur dans un lieu de travail en raison de son sexe, de son orientation sexuelle, de son identité sexuelle ou de son expression sexuelle lorsque le commentaire ou la conduite dont on sait ou devrait raisonnablement savoir qu'elle est importune - ou - de faire une sollicitation ou une avance sexuelle lorsque la personne qui la sollicite est en mesure de lui accorder ou d'annuler un avantage ou une avance est dans une situation qui la met à même digne de confiance et de savoir ou de raisonnablement que cette sollicitation ou avance est importune ; ou la violence au travail est définie comme l'exercice ou la tentative d'exercice de la force physique par une personne contre un collègue, dans un lieu de travail, qui cause ou pourrait causer un préjudice corporel à l'employé ; et aussi, une déclaration/comportement qu'un employé peut raisonnablement interpréter comme une menace d'exercer la force physique contre lui, dans un lieu de travail, qui pourrait causer un préjudice physique au travailleur.

La présente politique ne vise pas à limiter ou à restreindre l'exercice raisonnable des fonctions de gestion en milieu de travail. Randstad Canada s'attend à ce que chaque employé/entrepreneur, à tous les niveaux de l'entreprise, fasse la promotion de sa politique et de son programme de prévention de la violence et du harcèlement au travail et s'y conforme. Randstad Canada, avec l'aide de ses comités de santé et de sécurité, examinera chaque année sa politique sur la violence et le harcèlement au travail pour s'assurer qu'elle respecte toutes les exigences législatives.