Selon une étude récente, l'acquisition de talents qualifiés est le défi numéro un auquel sont confrontés les employeurs canadiens aujourd'hui. Ce constat n'a rien de surprenant. Le vieillissement de la main-d'œuvre du pays, la rapidité des progrès technologiques et l'utilisation accrue de l'automatisation sur le lieu de travail ont contribué au déficit de compétences qui continue de se creuser à chaque année. 

Ajoutez ce facteur à la pénurie de main-d'œuvre actuelle et vous obtenez une recette pour un désastre. Une catastrophe si étendue que le pays a connu un record historique de plus de 900 000 offres d'emploi non pourvues au 3e trimestre 2021. Malheureusement, ce n'est pas un problème qui devrait s'atténuer prochainement.

Les employeurs doivent prendre des mesures dès maintenant s'ils espèrent rester compétitifs dans les années à venir. En fait, selon la société de services financiers KRMG, l'incapacité à trouver des talents qualifiés est la première menace pour la croissance des entreprises aujourd'hui. Les employeurs ont en fait trois options :

  • notamment intensifier leurs efforts de recrutement dans l'espoir d'acquérir les talents dont ils ont besoin
  • investir dans la formation continue pour doter leurs travailleurs actuels des compétences requises par l'entreprise
  • adopter une double approche axée sur le recrutement et l'amélioration des compétences.

Si les stratégies de recrutement standard peuvent aider votre entreprise à obtenir certaines des compétences dont elle a besoin, il est peu probable que cela soit suffisant pour l'aider à répondre à ses exigences de production globales. En revanche, votre entreprise doit également élaborer un solide programme de perfectionnement afin de s'assurer qu'elle développe les compétences spécifiques dont elle a besoin. 

La bonne nouvelle, c'est que le renforcement des compétences peut s'accompagner d'une série d'avantages supplémentaires. Par exemple, la montée en compétence peut créer un sentiment de loyauté parmi vos travailleurs, ce qui peut se traduire par des taux de rétention plus élevés. En fait, une étude récente révèle que 37 % des travailleurs sont prêts à accepter une baisse de salaire pour avoir la possibilité d'acquérir des compétences pour l'avenir. En outre, le perfectionnement des compétences peut améliorer les taux de production. Par exemple, selon une étude récente, 67 % des employés qui ont reçu un type quelconque de formation de perfectionnement déclarent être plus productifs au travail

N'attendez pas qu'il soit trop tard pour investir dans les bonnes opportunités de perfectionnement. Au contraire, prenez des mesures dès maintenant pour préparer votre personnel à l'avenir. 

Téléchargez notre guide, " 4 stratégies pour renforcer les compétences de votre main-d'œuvre ", pour un examen plus détaillé de la façon de développer un programme de renforcement des compétences personnalisé pour aider votre entreprise à acquérir les compétences dont elle a besoin pour l'avenir.

Notre guide comprend plus d'informations sur :

  • l'évaluation des compétences de votre personnel actuel
  • la prévision des futures lacunes en matière de compétences au sein de l'entreprise
  • l'élaboration d'un programme de formation personnalisé
  • le test de vos options de perfectionnement
  • la création d'une culture d'apprentissage équitable et transparente
  • la collaboration avec un partenaire RH

télécharger le guide