quels sont les principaux défis à surveiller en RH au cours de 2019 ?

Une tradition annuelle chez Randstad consiste à examiner certains des principaux défis et tendances auxquels les équipes des ressources humaines seront confrontées au cours de la prochaine année. En 2018, nous avions déterminé que la numérisation, une main-d'oeuvre multigénérationnelle et le bien-être des employés représentaient les principales tendances.

Alors que tous ces enjeux restent pertinents en 2019, de nouveaux défis volent présentement la vedette. L’importance accordée tout particulièrement aux enjeux sociaux vient d’atteindre son paroxysme. Depuis la diversité et l’inclusion, en passant par les lois et les règlements nouveaux, jusqu’à l’importance que les entreprises accordent à des questions, comme l’inégalité des salaires et l’environnement, notre travail n’a jamais été si étroitement lié à nos valeurs personnelles. Nous espérons qu’au cours de la prochaine année, les entreprises et les services des RH s’efforceront de définir leurs politiques en matière de responsabilité sociale et leur position en tant qu’employeurs.

grandes tendances à surveiller en matière de RH en 2019

mettre les politiques d’entreprise à jour dans un monde en pleine mutation

Il y a quelques années à peine, le mouvement #Moiaussi n’avait rien d’un phénomène mondial. Le cannabis était à des années-lumière de la légalisation. L’immigration n’était pas un sujet aussi riche de sens. L’intelligence artificielle relevait davantage de la science-fiction que de la réalité. Notre monde a évolué de manière drastique en un rien de temps. Les services des RH doivent composer avec tous ces changements du point de vue de l’entreprise. Les intérêts des organisations doivent être protégés, au même titre que la santé, la sécurité et les meilleurs intérêts des employés. Les RH doivent se faire le porte-étendard et s’assurer que les politiques d’entreprise sont le reflet de notre réalité moderne.

Qu’est-ce qui est acceptable au travail et qu’est-ce qui ne l’est pas en 2019? De bien des façons, il incombe aux RH d’établir et d’imposer les lignes directrices qui définissent la culture de l’entreprise. Encouragez-vous une culture basée sur l’équilibre entre les sexes où les hommes et les femmes se sentent respectés et en sécurité? À quoi ressemble votre politique sur la consommation du cannabis? Que considérez-vous comme un usage approprié des téléphones intelligents et des médias sociaux sur le lieu de travail? Vos pratiques d’embauche sont-elles justes et dépourvues de tout préjugé? Ces pratiques vous permettent-elles d’embaucher des gens qui témoignent avec précision de la diversité des résidents du Canada? Ce sont là quelques-unes des questions que les services des RH doivent poser et prévoir en 2019.

Il ne suffit pas d’affronter les situations délicates au fur et à mesure qu’elles surviennent. Il est important que des politiques et des directives soient en place pour assurer l’uniformité et l’objectivité. Dans bien des cas, les politiques d’entreprise désuètes doivent être mises à jour et modernisées pour tenir compte de la réalité actuelle. Il ne suffit plus de dire ‘c’est ainsi qu’on a toujours fait les choses’ et de fermer les  yeux sur l’évolution dont le monde a été le théâtre. En 2019, les RH devront jeter un regard franc sur l’avantage que leurs politiques représente pour eux et pour leurs employés tout en étant ouvertes à des changements visant à mieux servir tout un chacun et à s’adapter à notre réalité actuelle.

la diversité et l’inclusion au cœur des préoccupations

La diversité sous toutes ses formes se retrouve maintenant à l’avant-plan du zeitgeist culturel. Qu’il s’agisse de diversité raciale et culturelle ou d’égalité entre les sexes, en passant par la représentation des LGBTQ,, incluant l’accessibilité des personnes handicapées, les feux étaient dirigés depuis quelques années sur les efforts à déployer pour réaliser cette inclusivité et cette diversité qui sont le reflet de notre société complexe. Depuis le nombre dramatiquement faible de femmes qui occupent des postes de direction, jusqu’à la culture sexiste propagée par un trop grand nombre d’entreprises en démarrage, incluant l’absence de membres des minorités visibles et de la communauté LGBTQ représentés dans les médias populaires, le nombre d’exemples vraiment évidents de comportements à proscrire est déconcertant.

Plusieurs des conversations axées sur la diversité portent sur la représentation dans la culture populaire, mais cette représentation est tout aussi nécessaire sur le lieu de travail. Il existe plusieurs mesures que les RH peuvent prendre pour mettre en place des politiques inclusives favorisant la diversité, par exemple : éliminer au moment de l’embauche les préjugés qui excluent un postulant en raison de sa race, son sexe, ses capacités physiques, son accent ou tout autre trait superficiel; encourager davantage les femmes et les membres des minorités visibles à chercher un emploi dans les industries dominées depuis toujours par des hommes blancs; ou aider les groupes sous-représentés à acquérir les compétences dont ils ont besoin pour accéder à des postes de cadres supérieurs ou de direction, pour n’en nommer que quelques-uns.

Même si la sensibilisation au besoin de diversité atteint des sommets, on a encore un long chemin à parcourir lorsqu’il s’agit de poser des gestes mesurables. À titre d’observateurs qui surveillent fréquemment les décisions d’embauche et qui définissent les politiques d’entreprise en matière de responsabilité sociale, les services de RH doivent se tenir à l’avant-garde de ces conversations et de la lutte pour des pratiques d’embauche et des lieux de travail plus inclusifs, même s’il faut poser des questions difficiles et remettre le statu quo en question.

la popularité croissante des programmes de mieux-être en entreprise

Depuis environ les dix dernières années, la santé et le mieux-être au sein des entreprises sont devenus des activités grandissantes et en pleine croissance. Même si les programmes de mieux-être ont vu le jour en tant que mesure d’économie dans le but de réduire les primes d’assurance, ce secteur a su s’imposer. De nos jours, les programmes de mieux-être en entreprise ont évolué, alors qu’on vise moins à réaliser des économies qu’à aider les employés à vivre une vie plus saine et plus productive. Ce positivisme se traduit par des employés loyaux et en santé qui évoluent dans un lieu de travail où transpire le bonheur.

Les façons innovatrices d’instaurer des politiques en matière de santé et de mieux-être abondent. Remplissez la salle de repos de collations saines à l'intention des employés. Offrez des options de travail actif, comme des bureaux debout et des balles d’exercice à la place des chaises. Permettez aux employés de travailler selon un horaire flexible et de suivre un cours de yoga pendant l’heure du lunch. Et surtout, n’oubliez pas la santé mentale! Aidez les employés qui traversent une période difficile en leur donnant des conseils. Organisez à l'intention des employés un forum basé sur l’ouverture et l’honnêteté pour aborder ces problèmes dont souffrent plusieurs travailleurs, comme le stress, l’épuisement professionnel et la dépression.

Les initiatives en matière de santé et de mieux-être représentent désormais un avantage clé sur le marché concurrentiel des talents tel que nous le connaissons de nos jours. Sachez cependant que si vous avez raté le train, les employés n’auront aucune difficulté à trouver un employeur capable de leur offrir cet avantage. Lorsque les employés sentent que vous avez leur santé et leur mieux-être à cœur, ils vous font profiter mille fois de cette loyauté et ce dévouement. Ignorez la santé de vos employés et vous risquez d’assister à l’épuisement de ces travailleurs désespérément en quête d’un répit pour évacuer le stress et la pression et partir éventuellement en quête d’un climat de travail plus sain chez un autre employeur.

besoin d'aide pour moduler vos politiques en RH ? contactez nos experts à cet effet.

joindre un expert maintenant

le désir de confiance et d’authenticité dans l’image de marque d’un employeur

La confiance à l'endroit des entreprises diminue. L’omniprésence de l’Internet et des médias sociaux a eu pour effet de saturer notre vie en raison des efforts de marketing et de relations publiques des entreprises. Nous en sommes venus à voir avec cynisme les messages axés sur l’image de marque. Alors que la méfiance et le désengagement atteignent des niveaux jamais vus, l’authenticité est devenue une manière importante de mettre en évidence ce genre de messages, en particulier lorsqu’on désire attirer des talents. Les messages axés sur l’image de marque de l’employeur ne produiront l’effet souhaité que s’ils semblent sincères et conformes à vos valeurs.

Les gens ne sont plus intéressés à travailler pour une marque superficielle concoctée dans une salle de réunion dans l’unique but de rejoindre le public le plus vaste possible. Ils cherchent une représentation véritable de qui vous êtes et de vos convictions. Ils veulent travailler pour une entreprise qui défend des valeurs auxquelles ils s’identifient et qu’ils appuient. Tel est particulièrement le cas des générations plus jeunes de travailleurs canadiens, soit les Milléniaux et la génération Z, qui sont bien plus susceptibles que leurs parents de prioriser un emploi au sein d’une entreprise qui partage leurs valeurs.

On délaisse présentement les images de marque froides et dépourvues de toute personnalité en faveur d’entreprises qui ont une opinion sur les enjeux sociaux, qu’il s’agisse d’environnement ou d’éducation. Ou encore, cette opinion concerne peut-être la pauvreté, la diversité ou la santé. Peu importe la cause que vous choisissez de défendre, il est important d’opter pour des enjeux qui présentent un lien véritable avec votre entreprise. Cependant, les belles paroles ne suffisent pas. Vous devez également joindre le geste à la parole en investissant le temps de vos employés, en achetant de la publicité ou en déployant activement des efforts de sensibilisation. Il est essentiel que vous agissiez de manière active et que vous entreteniez un lien réel avec la cause que vous avez choisi d’épouser.

la dépendance grandissante au numérique

Il arrive fréquemment que les ressources humaines aient une mauvaise réputation parce qu’elles résistent au changement et parce qu’elles hésitent à délaisser leurs méthodes de travail traditionnelles. Il est cependant devenu impossible d’éviter la voie du numérique. Les professionnels des RH doivent en venir à maîtriser les outils numériques s’ils espèrent survivre dans le domaine. Qu’il s’agisse de systèmes de suivi des candidats, de systèmes de gestion de l’apprentissage ou de systèmes de gestion des talents, c’est dans les technologies des RH que réside l’avenir de l’industrie. Alors que les processus de RH réalisent leur migration en ligne et que les entreprises tirent profit de l’avantage des technologies efficaces, comme intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage machine, les professionnels des RH devront conserver une longueur d’avance s’ils souhaitent rester en demande.

De nombreux autres processus des RH sont en cours de numérisation afin de les simplifier et pour permettre ainsi aux RH de consacrer davantage de temps aux tâches à valeur ajoutée. Qu’il s’agisse d’outils qui automatisent la préparation des horaires et le déroulement des entrevues ou de technologies capables de vérifier les antécédents et les références sans la moindre interaction humaine, l’intelligence artificielle permet présentement d’automatiser de nombreuses tâches dans le domaine des RH. Et alors que l’IA ne devient que plus intelligente et plus fiable, attendez-vous à ce qu’un plus grand nombre de tâches manuelles et répétitives soient remplacées par la technologie à l’avenir. Ces changements peuvent se révéler positifs, parce qu’ils assurent l’uniformité, éliminent les préjugés et augmentent le temps d’exécution pour permettre ultimement au candidat de vivre une expérience plus agréable. Un des plus importants défis que les professionnels des RH devront relever au cours de la prochaine année sera d’assurer qu’ils disposent des outils et des technologies de RH dont ils ont besoin pour rester concurrentiels. Ils devront également adapter la formation et leurs procédés afin de tenir compte des technologies.

réagir à la structure du travail en pleine évolution

La journée de travail standard de 9 à 5 est en train de disparaître lentement mais sûrement. Alors que les technologies numériques offrent de plus en plus de possibilités, les horaires de travail flexibles deviennent plus répandus que jamais. Les outils de collaboration et la connectivité constante du courriel, le stockage des documents et la vidéoconférence permettent de travailler en tout temps et à partir de n’importe où. Une connexion décente à l’Internet nous permet maintenant de réaliser notre travail partout sur la planète.

Qu’il s’agisse d’espaces communautaires de travail, de télétravail ou d’accorder aux employés la flexibilité dont ils ont besoin pour établir eux-mêmes leur horaire, il n’a jamais été aussi socialement acceptable de rejeter le statu quo du 9 à 5. Les entreprises en démarrage ne sont pas les seules qui adoptent cette tendance. Les entreprises de toutes tailles et dans toutes les industries jugent que les options de travail flexibles représentent un des avantages les plus attrayants qu’elles peuvent offrir pour attirer les meilleurs talents qui ont l’embarras du choix en matière d’employeur. Cet avantage est particulièrement convoité par les Milléniaux et les membres de la génération Z qui valorisent de plus en plus la liberté et l’équilibre travail-vie aux dépens des avantages traditionnels, comme un titre prestigieux ou une augmentation de salaire.

La flexibilité améliore l’équilibre travail-vie et il s’agit là d’un avantage très populaire. Un parent ayant de jeunes enfants peut suivre le calendrier scolaire de ses enfants. Un propriétaire de maison qui doit se trouver chez lui pour la visite d’un réparateur quelconque peut travailler à partir de son domicile ce jour-là. Un jeune professionnel ayant sa santé à cœur peut prendre une heure l’après-midi pour assister à son cours de kick-boxing. C’est la raison pour laquelle les solutions de travail flexibles sont si formidables : il est possible de les adapter aux besoins de chaque employé, de sorte qu’elles sont toujours pertinentes. Alors que de plus en plus d’entreprises réalisent que les employés désirent des horaires flexibles, ceux-ci sont en train de devenir la norme plutôt que l’exception. Les entreprises et les professionnels des RH souhaitent être en mesure de respecter leurs politiques en matière d’horaires flexibles.

 

 

Voilà quelles sont nos 6 principales tendances en matière de RH que vous devrez surveiller en 2019! Êtes-vous d’accord avec notre évaluation? Quels sont les enjeux qui retiennent le plus votre attention en tant que professionnel des RH? Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Communiquez avec nous sur LinkedIn, Facebook ou Twitter.

vous aimeriez en savoir davantage sur la voie que prendront les RH en 2019 et sur comment attaquer les enjeux ci-dessus ? 

consulter le blogue