tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les salaires au canada.

Randstad est votre expert incontournable pour tout ce qui a trait aux salaires et avantages au Canada. Nous analysons les plus récentes tendances et données salariales pour 2022 et présentons l’information pour vous aider à rester compétitifs et à avoir accès aux talents compétents dans votre marché. Nous abordons des thèmes tout aussi variés que pertinents, dont les répercussions de la pénurie de main-d’œuvre sur les salaires, les emplois les plus payants dans les divers secteurs et l’influence du télétravail sur les salaires.

prendre rendez-vous
1

notre guide salarial 2022

Débordant de données de rémunération pour des dizaines de marchés importants dans tout le Canada, le Guide salarial 2022 vous aide à fixer des salaires compétitifs pour que votre organisation soit en bonne position pour prospérer. Il est plus important que jamais d’offrir la bonne combinaison d’avantages et de salaires compétitifs. La pandémie s’estompe, mais la pénurie de main-d’œuvre refait surface dans de nombreux marchés. Les employeurs doivent donc vraiment porter une attention particulière à leurs salaires et offres de rémunération pour 2022. Une structure de rémunération solide et cohérente est cruciale non seulement pour engager de nouvelles personnes et soutenir la croissance de votre entreprise, mais également pour ne pas perdre votre personnel actuel. Selon notre plus récente étude sur la marque employeur, jusqu’à 22 % des employés songeraient à changer d’emploi en 2022 avec la reprise du marché de l’emploi. 

Notre Guide salarial 2022 sera votre ressource par excellence pour planifier la compensation et établir votre stratégie pour vous permettre d’offrir des salaires compétitifs et des offres de rémunération impossibles à refuser.

ce que comprend le guide salarial 2022 :

  • données salariales détaillées sur des centaines de titres de postes et d’emplacements dans tout le Canada 
  • salaires pour des personnes au premier échelon, intermédiaires ou d’expérience 
  • tendances salariales et renseignements pertinents pour 2022
  • conseils pour réagir à l’amplification de la pénurie de main-d’œuvre

obtenez, en primeur, un accès à notre guide salarial 2022

Le guide salarial 2022 sera officiellement publié le 1er janvier 2022. Prenez rendez-vous avec notre équipe pour avoir accès plus rapidement à notre guide salarial 2022. Lors de cette rencontre, vous recevrez un exemplaire numérique du guide salarial 2022 ainsi que des données pertinentes pour vous.

obtenez votre exemplaire
2

tendances en matière de rémunération à surveiller en 2022

La pandémie a eu une grande incidence sur ce que les travailleurs recherchent en matière de rémunération. Le télétravail et la flexibilité, par exemple, sont maintenant des acquis pour la plupart des personnes travaillant dans des bureaux. Les employeurs incapables d’offrir de la flexibilité sont vus comme étant vieux jeu et dépassés. La fin de la pandémie en 2022 et au-delà ne signifie aucunement que les travailleurs sont prêts à renoncer à cette nouvelle flexibilité; ils veulent donc des employeurs qui acceptent de s’adapter.

Voici quelques-uns des avantages non pécuniaires que les travailleurs recherchent en 2022 et au-delà :

  • flexibilité au travail
  • congé avec solde et vacances
  • matériel et assistance fournis par l’employeur pour un bureau à la maison
  • compensation pour accès internet

transition vers un aménagement de travail flexible et hybride

Au printemps 2020, de nombreux employeurs ont opté pour que leur personnel fasse du télétravail en raison du confinement. Même les entreprises dans les secteurs fortement traditionnels et les petites entreprises ont fait la transition. Après avoir vécu l’expérience concrète du télétravail, de nombreuses entreprises sont plus enclines à établir une stratégie de télétravail à long terme. Les organisations réalisent également qu’une telle stratégie comporte d’autres avantages comme la réduction des charges indirectes liées aux espaces à bureaux et la possibilité de se présenter comme un employeur qui permet le travail flexible. À l’approche de 2022, les stratégies de travail hybrides gagnent en popularité puisque les employeurs réalisent les avantages d’offrir à la fois du télétravail et du travail au bureau.

travailleurs à la recherche de nouvelles opportunités

Avez-vous entendu parler de la « grande démission »? Ce terme fait référence à une vague de démissions par de nombreux travailleurs qui, maintenant que la pandémie s’estompe, ont suffisamment confiance en l’avenir pour quitter l’emploi sécuritaire qu’ils occupaient depuis fort longtemps pour explorer de nouveaux horizons. Le marché de l’emploi sera en plein essor en 2022 et les chercheurs d’emplois auront l’embarras du choix. C’est une excellente période pour faire le saut et partir à la recherche de nouvelles options plus lucratives. Cette vague de démissions se traduit par une hausse des salaires alors que les employeurs font des pieds et des mains pour pourvoir les postes vacants tout en soutenant la croissance de leur entreprise.

salaires à la hausse

La croissance des salaires est la plus importante depuis de nombreuses années. Le marché actuel de l’emploi est un marché de candidats et de fortes pénuries de main-d’œuvre se font sentir dans de nombreux marchés; il y a donc une intense concurrence entre les employeurs pour l’accès aux talents requis pour des postes dans les fonctions principales au sein de leur entreprise. Pour rester dans la course et attirer les meilleurs talents, les employeurs augmentent les salaires un peu plus que leurs compétiteurs ce qui leur permet d’aller chercher la crème de la crème des talents. Cette tendance est loin d’être limitée à un marché de l’emploi. Nous constatons que les salaires augmentent dans tous les types de postes. Qu’il s’agisse d’emplois très spécialisés en TI, en ingénierie ou en finance ou des postes peu spécialisés de journalier, tous les salaires augmentent, principalement en raison d’une forte croissance économique et des pénuries de main-d’œuvre.

Randstad employer brand photo, internal, people, consultants, branch, branches
Randstad employer brand photo, internal, people, consultants, branch, branches

obtenez notre guide salarial 2022 pour d’autres renseignements.

Pour avoir d’autres renseignements précis sur les salaires, prenez rendez-vous avec notre équipe afin d’avoir accès plus rapidement à notre guide salarial 2022.

prendre rendez-vous
3

incidence du télétravail sur les salaires

En 2016, seulement 4 % de la main-d’œuvre canadienne travaillait principalement à distance. C’était bien avant la pandémie de COVID-19 qui a renvoyé un grand nombre de Canadiens à la maison pendant plusieurs mois au moins. En mars 2021, le Canada comptait approximativement 5 millions de personnes en télétravail, soit environ 20 % de la main-d’œuvre. Or, la fin de la pandémie de COVID-19 ne marquera pas une inversion de cette tendance, et ce pour de nombreuses raisons. 

La reprise économique devrait être rapide (contrairement à ce qui s’est produit après la récession de 2008). Les employeurs doivent être prêts à soutenir la croissance avec une main-d’œuvre qui est différente de ce à quoi ils sont habitués. Comprendre les répercussions du télétravail sur la paie des employés est une étape permettant de se préparer à cette reprise.

télétravail : avantage ou nécessité?

En mars 2020, la possibilité de travailler de la maison était principalement vue comme un avantage supplémentaire pour les travailleurs. La flexibilité au travail était considérée comme une partie facultative de l’offre de rémunération, accordée à la discrétion de l’employeur. Au tout début de la pandémie, la situation a pratiquement changé du jour au lendemain. Le confinement généralisé a obligé les entreprises à délaisser leur manière habituelle de travailler pour adopter le télétravail. L’infrastructure a rapidement été mise en place pour permettre aux personnes ayant un travail de bureau d’accomplir leurs tâches à distance. 

Deux ans plus tard, les travailleurs se sont adaptés au télétravail. Ils sont nombreux à ne pas vouloir perdre la liberté et la flexibilité gagnées en travaillant à temps plein à la maison. Les employés ayant d’autres responsabilités, comme de s’occuper de leurs enfants ou de leurs parents plus âgés, ont constaté que le télétravail réduit leur fardeau en leur permettant d’organiser leur horaire de travail en fonction de ces autres responsabilités. 

Les restrictions imposées par la pandémie sont éliminées peu à peu, l’économie mondiale reprend et de nombreux employeurs commencent à rappeler leurs employés au bureau. Dans bien des cas, les travailleurs sont heureux, mais d’autres y voient une perte. Même les très grands employeurs qui ont annoncé un programme de télétravail permanent que leurs employés jugent défavorable ne sont pas à l’abri d’une mauvaise presse. Par exemple, Apple a reçu beaucoup d’opposition après avoir dévoilé son nouveau programme de télétravail qui stipulait que les travailleurs devraient travailler au bureau au moins trois jours par semaine. Ils ont été nombreux à trouver inutile d’être forcés à travailler du bureau après avoir démontré pendant près de deux ans qu’ils pouvaient être très efficaces de leur domicile.

Dorénavant, les employeurs devront bien évaluer leurs politiques de télétravail et l’importance de la flexibilité au travail parmi les autres éléments de leurs programmes de rémunération et d’avantages sociaux. La possibilité de travailler de la maison est maintenant très souvent perçue comme une nécessité plutôt que comme un avantage « supplémentaire » comme c’était le cas il n’y a pas si longtemps. Les employeurs qui continuent à traiter la flexibilité au travail comme une faveur accordée à leurs employés pourraient très bien constater qu’ils perdent des joueurs au profit d’employeurs plus flexibles et plus à l’écoute des besoins de la main-d’œuvre actuelle.

télétravail et salaires

Globalement, le télétravail n’a presque pas eu d’incidence sur les salaires jusqu’à présent. En 2020 et 2021, le fait de travailler à distance en raison de la pandémie n’a pas eu de grand impact sur les salaires que les employeurs devaient verser pour demeurer concurrentiels et attirer les meilleurs talents. Nous croyons que cette tendance se maintiendra également en 2022. 

Ceci étant dit, certains employeurs commencent à parler de rémunération et de comment celle-ci est habituellement liée à l’emplacement géographique. Les travailleurs dans les grandes métropoles (par exemple Toronto et Vancouver) sont souvent mieux payés que d’autres, occupant des postes similaires dans des plus petites localités.

Google a récemment fait la manchette en annonçant que les salaires de ses employés seraient examinés et que les personnes travaillant en permanence de leur domicile situé dans un endroit où le coût de la vie est moins élevé subiraient une baisse de salaire pour tenir compte de la réalité du marché dans leur municipalité de résidence. De telles histoires font ressortir la complexité de la question à savoir si le lieu de travail d’une personne doit être pris en compte dans sa paie, en particulier parce que de nombreux emplois de bureau classiques sont entièrement indépendants du lieu de travail des personnes qui les occupent. Cette question ne sera sans doute pas réglée en 2022, mais on peut s’attendre à ce que l’on parle de plus en plus de salaires indépendants de l’emplacement ou basés sur les compétences.

woman at work
woman at work

comment le télétravail influence-t-il les salaires?

Si vous souhaitez obtenir plus d’information sur la manière dont le télétravail influence les salaires, lisez notre article à ce sujet.

lire l’article
4

répercussions de la pénurie de main-d’œuvre sur les salaires

Sans contredit, l’événement majeur qui façonnera le marché de l’emploi en 2022 sera la reprise économique suivant la pandémie de COVID-19. Même si la pandémie a eu un très grand impact sur le marché de l’emploi (plus de deux millions d’emplois perdus au printemps 2020, au début de la pandémie), ses répercussions sur les salaires ont été relativement faibles. Nous n’avons pas observé de hausses ou de diminutions de salaire généralisées au-delà des ajustements annuels habituels. En 2020 et 2021, la plupart des entreprises se sont retenues d’apporter des changements importants à leurs offres de rémunération du personnel. Par contre, à l’approche de 2022, la situation est en train de changer. Les pénuries de main-d’œuvre surgissent dans de nombreux secteurs et les salaires augmentent en conséquence.

pourquoi est-ce que la pénurie de main-d’œuvre s’intensifie

démissions

Avez-vous entendu parler de la « grande démission »? Ce terme fait référence à une vague de démissions par de nombreux travailleurs qui, maintenant que la pandémie s’estompe, ont suffisamment confiance en l’avenir pour quitter l’emploi sécuritaire qu’ils occupaient depuis fort longtemps pour explorer de nouveaux horizons. Parce que le marché de l’emploi est en plein essor, les chercheurs d’emplois auront vraiment l’embarras du choix et c’est une excellente période pour faire le saut et partir à la recherche de nouvelles options plus lucratives.

départs à la retraite

Selon une étude de la RBC, la pandémie a incité de nombreuses personnes à repousser leur départ à la retraite. Les départs à la retraite des travailleurs de la génération des baby-boomers sont déjà très nombreux. Les plus jeunes de cette génération ont maintenant la fin de la cinquantaine et se préparent à une retraite dans quelques années, s’ils n’ont pas déjà prévu une retraite hâtive. Alors que la pandémie s’estompe, attendez-vous à voir un nombre anormalement élevé de départs à la retraite au cours des prochaines années parce que les retraités potentiels se sentiront sûrs de pouvoir profiter d’une belle retraite. 

marché de candidats

L’abondance de postes à pouvoir dans la plupart des secteurs permet aux chercheurs d’emplois de limiter leur recherche aux opportunités les plus attirantes à leurs yeux. Les employeurs qui offrent de moins bons salaires ou moins d’avantages sont donc délaissés. Présentement, un avantage essentiel pour qu’un employeur potentiel soit vu favorablement est la possibilité de télétravail après la fin de la pandémie. Les employeurs qui exigent une présence à temps plein dans leurs bureaux perdent rapidement des employés qui ont l’embarras du choix parmi les employeurs plus flexibles.

quelles sont les répercussions de la pénurie de compétences sur les salaires.

Sans surprise, la pénurie de compétences fait augmenter les salaires. Lorsque le bassin de talents qualifiés est plus petit, les employeurs doivent se positionner comme étant une option intéressante pour attirer et retenir les compétences et l’expérience dont ils ont besoin pour faire rouler leur entreprise et avoir accès aux talents possédant des compétences essentielles à leurs activités. 

Avec les pénuries de main-d’œuvre qui frappent un nombre incalculable de secteurs d’emploi, on observe une hausse généralisée de salaires. Cette hausse déferle des postes les mieux rémunérés vers les autres au fur et à mesure que les travailleurs gravissent les échelons pour des postes mieux rémunérés, laissés vacants par la pénurie de main-d’œuvre. Dans les postes spécialisés comme en TI, en soins de santé et en finance, les salaires sont à la hausse parce que les employeurs se battent pour un nombre limité de travailleurs. Dans les postes moins spécialisés comme en soutien administratif, en soutien industriel ou journalier, les salaires plus élevés déferlent vers les échelons plus bas puisque les travailleurs de ces secteurs quittent ou se spécialisent pour obtenir des emplois dans les secteurs plus lucratifs et recherchés où il y a pénurie. Pour être dans la course et avoir accès au talent, offrir le salaire minimum n’est plus une option viable si vous souhaitez avoir un flux constant de talents. Des travailleurs sous-payés sont moins fidèles et quittent plus rapidement leur employeur ce qui, en fin de compte, se traduit par des coûts de recrutement et de formation plus élevés.

man in a factory
man in a factory

voyez les 5 postes pour lesquels vous devez payer plus

Si vous voulez engager des personnes compétentes, vous devez payer en conséquence. Nous vous présentons les cinq postes pour lesquels une hausse de salaire est non négociable pour attirer des talents.

Pourquoi payer plus ?
5

avantages de mieux payer ses employés

Pour ne pas perdre les employés ayant les compétences nécessaires à votre entreprise, il vous faut offrir des salaires compétitifs. C’est une réalité incontournable. Selon notre plus récente Étude marque employeur de Randstad, le salaire demeure l’élément le plus important pour les chercheurs d’emplois. En effet, 69 % des chercheurs d’emplois au Canada affirment que le salaire et les avantages sociaux sont le premier élément dont ils tiennent compte lorsqu’ils cherchent un nouvel emploi. 

En plus d’aider à attirer de nouveaux employés, offrir des salaires compétitifs est également essentiel pour fidéliser votre personnel et le garder motivé à travailler pour votre entreprise. Des personnes qui se sentent dévalorisées chercheront inévitablement d’autres opportunités d’emploi. Cela peut débouler en d’autres problèmes comme la perte de connaissances, des pénuries de compétences, du personnel épuisé et un découragement parmi les employés qui restent. Même une petite hausse de salaire peut avoir beaucoup d’effet et montrer aux employés qu’ils sont précieux. Pour vous montrer un exemple bien concret, nous vous présentons l’histoire d’une entreprise de détail qui a gonflé le moral de ses troupes avec une augmentation de 1,50 $ par heure.

Voici les principaux avantages d’un salaire plus élevé :

  • fidélisation et loyauté accrues
  • rentabilité accrue 
  • sentiment de réussite partagée 
  • marque d’employeur améliorée
  • productivité et innovation améliorées 
packaging
packaging

voyez comment des salaires plus élevés sont profitables pour les entreprises

Notre article sur les avantages de mieux payer son personnel explique comment des salaires plus élevés peuvent en fait faire économiser de l’argent à votre entreprise à long terme.

les avantages de mieux payer son personnel
6

Tendances salariales par secteur

Les perspectives du marché du travail au Canada, et par extension des salaires, sont très positives dans la plupart des secteurs. Dans l'ensemble, nous constatons une progression constante du nombre d'emplois et des salaires en 2022. Les pénuries de main-d'œuvre s'intensifient, ce qui amène de nombreuses entreprises à offrir des salaires plus élevés pour attirer les talents.

Dans les postes de cols blancs et de bureaux, le travail à distance est la tendance dominante qui façonne le secteur et les salaires. Le passage à des configurations de travail à distance ou hybrides que connaissent de nombreuses organisations a eu un effet d'entraînement sur d'autres domaines tels que la rétention des employés, l'engagement et les attentes en matière de flexibilité et d'avantages sociaux. Pour les cols bleus et les lieux de travail hors bureau, le travail à distance est un facteur moins important, mais la technologie et l'évolution du paysage professionnel sont des considérations importantes. Le renouvellement des compétences, la main-d'œuvre multigénérationnelle et la rétention des talents face à un marché de l'emploi en plein essor auront également un impact sur la plupart des secteurs. Découvrez ci-dessous quelques-unes des principales tendances qui ont un impact sur les principales catégories d'emploi et comment elles influenceront les salaires.

salaires administratifs et professionnels

Pour susciter l’intérêt des professionnels les plus brillants, il faut maintenir une offre compétitive englobant le salaire, les avantages et les autres formes de rémunération. Pour vous assurer que vos taux salariaux pour des professionnels en administration, vente, marketing, finance, comptabilité et RH, par exemple sont compétitifs, vous devez rester à l'affût des tendances ayant des répercussions sur le marché du travail et, par ricochet, sur les salaires. Voici quelques tendances à surveiller :

forte croissance économique en 2022

L’année 2022 s’annonce une année de très forte croissance pour les entreprises. Cette tendance entraînera le besoin d’augmenter le nombre de personnes aux ventes, en marketing, en RH, en comptabilité et dans divers autres postes professionnels essentiels à l’entreprise pour le bon roulement des activités. Les pénuries de compétences surgissent déjà dans de nombreuses spécialités professionnelles et les employeurs haussent les salaires pour ne pas voir partir l’expertise de leurs travailleurs chevronnés.

transition vers le télétravail en permanence ou une formule hybride

Dans la plupart des cas, les emplois de bureau deviendront des emplois en télétravail en permanence ou en formule hybride entre télétravail et travail au bureau. Cette transition exigera une nouvelle approche de gestion du talent. Les employeurs devront également adopter diverses formes de travail flexible, comme l’impartition, les mandats à la pige ou pour des petits boulots (« gig »), en plus de permettre des horaires de travail non classiques pour avoir accès aux compétences et au savoir-faire dont ils ont besoin.

main-d’œuvre multigénérationnelle

La génération Z commence à arriver sur le marché du travail. Les personnes de cette génération ont des préférences et des buts tout à fait différents pour leur carrière (par exemple, ils ont une forte conscience sociale et valorisent grandement l’équilibre travail-vie personnelle). Les employeurs devront donc revoir les avantages offerts et leur approche marketing pour attirer ces talents. Les baby-boomers partant à la retraite, les jeunes travailleurs (génération Z et milléniaux) représentent le principal bassin de talents duquel puiser.

accent sur la mobilisation du personnel

Avec le marché de l’emploi qui commence à s’échauffer et les travailleurs qui ont de plus en plus de choix, les employeurs doivent miser sur la mobilisation et la rétention pour ne pas perdre leurs meilleurs joueurs au profit de la concurrence. Offrir des salaires compétitifs et des avantages modernes, comme des avantages bien-être et de la flexibilité au travail, sera essentiel pour attirer et retenir les travailleurs.

réorientation et perfectionnement

Il deviendra plus important que jamais d’investir dans le développement et la formation à l’interne parce que le marché pour des professionnels compétents devient de plus en plus compétitif. Lorsque les employeurs ne peuvent se permettre d’engager des talents d’expérience, la formation et le développement du personnel actuel peuvent devenir une option plus économique que d’engager à l’externe. De plus, les programmes d’acquisition de compétences sont précieux pour les travailleurs et améliorent leur mobilisation et leur loyauté, ce qui est une valeur ajoutée à long terme pour l’entreprise.

habitudes d’achat d’abord numériques

Les milléniaux et la génération Z, qui s’approchent de leur pouvoir d’achat maximal, préfèrent l’achat en ligne. Le modèle centré sur l’acheteur doit donc céder la place à des modèles basés sur les préférences et comportements numériques. Les organisations devront s’orienter vers des outils et canaux de ventes numériques (c.-à-d., médias sociaux, web, courriel) et engager des professionnels compétents pour optimiser chacun de ces canaux. 

importance des compétences non techniques 

La technologie évoluant pour prendre en charge de nombreuses tâches administratives de base, les personnes dotées de solides compétences sociales (communication, travail d'équipe, créativité, résolution de problèmes, etc.) deviennent plus précieuses dans les fonctions administratives. Les employeurs délaissent l'embauche de personnel administratif possédant des compétences telles que la dactylographie et le classement au profit de candidats possédant des compétences générales et transférables qui ne peuvent être remplacées par l'automatisation.

découvrez les postes professionnels les plus payants

De nombreuses personnes présument qu’il faut un poste de cadre supérieur pour gagner plus de 100 000 $ par année. Cela peut paraître surprenant, mais de nombreux postes de professionnels sont aussi bien payés, en particulier pour les personnes ayant de l’expérience. Découvrez les divers postes en assurance qualité, en haute technologie, comme les architectes en infonuagique ou les scientifiques des données, ou encore en finance, comme les vérificateurs, qui pourraient vous permettre de gagner plus de 100 000 $ par année.

autres données sur les salaires

Si vous souhaitez avoir un aperçu plus détaillé des tendances qui affecteront les salaires et la rémunération cette année, consultez notre article sur les tendances RH à surveiller en 2022.

découvrez les tendances

Emplois de 100 000$

salaires en TI et en technologies

La plus récente édition de notre Étude marque employeur de Randstad a révélé que le salaire demeure la première priorité des chercheurs d’emplois au Canada. C’est encore plus le cas dans les secteurs où la concurrence est forte, comme dans les technologies et les TI où les chercheurs d’emplois peuvent choisir entre de nombreuses offres. Pour vous assurer de rester compétitif en fonction des salaires offerts dans ce secteur, vous devez connaître les principales tendances. Voici quelques tendances à surveiller :

tendance à la hausse des salaires

Le secteur des TI est depuis longtemps l’un des plus compétitifs au Canada, le nombre d’emplois étant bien plus élevé que le nombre de personnes dans le bassin de talents disponibles. Cette tendance s’amplifie alors que l’économie se remet de la pandémie de COVID-19 et que la croissance reprend dans des secteurs comme les TI. Pour avoir accès aux travailleurs qualifiés en TI dont elles ont besoin pour croître, les grandes entreprises augmentent les salaires. Mais lorsque les grandes entreprises partent le bal ainsi, les plus petits joueurs doivent emboîter le pas pour avoir accès à de nouveaux talents et ne pas perdre ceux qui sont déjà avec eux.

options de télétravail ou de travail flexible

En TI, le télétravail n’était déjà pas exceptionnel avant la pandémie. Les travailleurs en TI ayant un des taux de télétravail les plus élevés tous secteurs confondus. Aujourd’hui, la possibilité de télétravail, au moins à temps partiel, est tenue pour acquise dans la plupart des postes en TI. Ces travailleurs s’attendent à ce que leur employeur ait une politique de télétravail ou de travail flexible en vigueur. Si tel n’est pas le cas, les travailleurs recherchés ont l’embarras du choix pour trouver des employeurs plus flexibles.

rémunération basée sur les compétences

Il y a une tendance lourde pour une transition vers une rémunération basée sur les compétences dans le secteur des TI. Il est intéressant de noter que les salaires affichés pour les postes en télétravail sont légèrement plus élevés que pour les postes en entreprise en technologie. C’est contraire à la politique habituelle de payer les travailleurs en fonction de leur lieu de travail. Par exemple, les développeurs logiciel à Toronto ou à Vancouver pouvaient être payés plus cher que des travailleurs ayant des compétences semblables dans des zones rurales où le coût de la vie est moins élevé. Or, puisque le télétravail ne lie plus les travailleurs à un emplacement, il n’est plus logique que les salaires soient basés sur l’emplacement.

nouvelles compétences recherchées

Le secteur des TI est souvent à l’avant-garde pour l’évolution et l’adaptation aux nouvelles compétences. À l’aube de 2022, nous constatons l’émergence et la demande grandissante pour des compétences qui étaient des compétences « de niche ». Par exemple, la croissance est forte en données, IA, sécurité, codage, chaîne de blocs, infonuagique (cloud), Internet des objets et Scrum/Agile. Ces champs de compétence gagnent en importance, les entreprises engagent des experts qui les maîtrisent. Les pénuries de compétences (et les hausses salariales) se pointent déjà à l’horizon dans plusieurs de ces domaines où la demande dépasse la disponibilité des talents.

découvrez les postes en TI les plus payants

Depuis plus d’une décennie, le secteur des technologies est l’un de ceux où la croissance est la plus forte au Canada. En plus de perspectives et de croissance d’emplois intéressantes, les professionnels en technologies au Canada perçoivent les salaires moyens parmi les plus élevés au pays. Les travailleurs en TI gagnent en moyenne environ 87 300 $ annuellement. Ce chiffre grimpe à 123 500 $ chez les 10 % les mieux payés. Découvrez les postes les plus payants en TI et en technologie.

autres données sur les salaires en TI

Vous recherchez des informations encore plus détaillées sur les tendances qui affecteront les salaires et la rémunération en TI en 2022 ? Consultez notre article sur les tendances TI à surveiller en 2022.

lisez les tendances

emplois les plus payants en TI

salaires en ingénierie

Le développement de nouvelles infrastructures et la flambée des prix de l’immobilier ont fait bondir le nombre d’emplois en ingénierie. Pour attirer les ingénieurs de talent ayant les compétences qu’il vous faut pour réussir, vous n’avez d’autre choix que de proposer une offre de rémunération compétitive. Pour vous assurer de rester compétitif en fonction des salaires offerts en ingénierie, vous devez connaître les principales tendances. Voici quelques tendances à surveiller :

innovation technologique

Les nouvelles technologies entraînent la création de nouvelles disciplines et pratiques en génie et augmentent la possibilité de chevauchement avec d’autres professions. Les ingénieurs doivent être capables de s’adapter et d'adopter de nouvelles technologies et compétences s’ils ne veulent pas être dépassés. Les compétences transférables et la capacité d’adaptation aux exigences actuelles sont de plus en plus prisées et les employeurs sont prêts à payer plus pour des candidats ayant des compétences à jour.

évolution du paysage réglementaire

Les gouvernements changent les réglementations provinciales et territoriales à un rythme accéléré. Les firmes d’ingénierie et les professionnels dans ce domaine se doivent de suivre cette évolution du cadre réglementaire pour protéger la population et les intérêts commerciaux. Les ingénieurs possédant une bonne connaissance des cadres réglementaires sont recherchés et ont une valeur ajoutée pour les employeurs, en particulier dans les domaines très réglementés comme la construction et l’énergie.

perte de popularité des permis d’exercice

Parmi les plus jeunes générations, les nouveaux diplômés sont moins nombreux à choisir une voie qui leur permettrait d’obtenir leur permis d’exercice provincial. Comme il y a moins d’ingénieurs avec permis d’exercice sur le marché du travail, les employeurs dans ce secteur devront repenser leurs critères d’embauche et d’évaluation des compétences. Puisque le permis d’exercice ne peut plus, comme c’était le cas, servir à distinguer les travailleurs compétents des autres, les employeurs devront plutôt se demander si le permis d’exercice est une exigence essentielle ou facultative pour les divers postes afin d’aller chercher le talent compétent.

reculs en matière de diversité et d’inclusion

La pandémie a eu des répercussions négatives sur la carrière des personnes marginalisées en STIM et, particulièrement, en ingénierie (c.-à-d., moins de femmes, de personnes racisées ou de membres des Premières nations sont engagés ou promus). Depuis de nombreuses années, chaque année nous constatons des gains en matière d’emploi des groupes marginalisés, mais la pandémie a grandement effacé une bonne partie de ces gains. Les employeurs en ingénierie devront faire des efforts soutenus pour offrir des emplois et des promotions aux membres de ces groupes afin d’attirer et de retenir le talent. Autrement, ils risquent de s’aliéner des groupes clés de travailleurs et d’exacerber les pénuries de compétences.

découvrez les postes en ingénierie les plus payants

La demande pour divers professionnels en ingénierie devrait connaître une demande constante jusqu’en 2025. Cette croissance touchera, notamment, les ingénieurs mécaniques, électriques et chimiques ainsi que les gestionnaires en ingénierie. Pour les ingénieurs, ce sont de bonnes nouvelles. Pour les employeurs par contre cela peut représenter un défi et des domaines où les salaires pourraient devoir être plus élevés pour attirer les travailleurs. Découvrez certains des emplois en ingénierie les plus payants.

autres données sur les salaires en ingénierie

Aimeriez-vous plus de détails? Consultez notre article sur les tendances à surveiller en 2022 en matière d'ingénierie pour prendre des décisions éclairées sur le salaire et la rémunération de votre personnel d'ingénierie.

découvrez les tendances

emplois les plus payants en ingénieri

salaires en fabrication et en logistique

Pour efficacement embaucher des travailleurs pour des postes en soutien industriel, il faut offrir des salaires, avantages et autres formes de rémunération jugés compétitifs. Selon la plus récente édition de notre Étude marque employeur de Randstad, le salaire demeure la première priorité des chercheurs d’emplois au Canada. Pour vous assurer de conserver votre avance sur vos concurrents et d’offrir les bons salaires, vous devrez rester à l'affût des tendances ayant des répercussions sur le marché du travail. Voici quelques tendances à surveiller :

pénuries de main-d’œuvre

Les pénurie de main-d’œuvre ne sont pas un problème récent pour les emplois en soutien industriel, mais l’augmentation des emplois en cette fin de pandémie accentue le problème. Ayant l’embarras du choix, les travailleurs quittent ce secteur pour se tourner vers des industries offrant de meilleurs salaires. Ce secteur connaît également un grand nombre de départs à la retraite (22 % des travailleurs en fabrication ont plus de 55 ans), mais il n’y a que peu de jeunes travailleurs prêts à les remplacer. Pour réduire l’impact des pénuries de main-d’œuvre, les employeurs peuvent élargir leur bassin de talents en se tournant vers des nouveaux arrivants ou des travailleurs ayant des compétences transférables.

technologie et automatisation

La technologie évolue rapidement dans de nombreux secteurs d’emploi et les postes en fabrication et en soutien industriel ne font pas exception. En fait, l’automatisation est l'une des principales tendances dans ce secteur. Selon une étude de Statistiques Canada, plus de 25 % des postes en fabrication sont très susceptibles d’être automatisés dans un avenir rapproché. De nombreux postes non spécialisés disparaissent, remplacés par des machines; les employeurs recherchent donc de plus en plus des travailleurs spécialisés capables de faire l’entretien des machines ou de superviser des tâches impossibles à automatiser. Les travailleurs aptes à combler l’écart et à se perfectionner dans ces domaines émergents seront plus recherchés et pourront obtenir des salaires plus élevés.

cycles d’embauche plus lents

En soutien industriel, les cycles d’embauche sont souvent lents. Lorsque les décisions d’embauche prennent du temps et que les opportunités d’emploi sont nombreuses, les employeurs se rendent souvent compte que les meilleurs candidats ont accepté un autre poste avant même qu’eux-mêmes aient pris une décision d’embauche. Les employeurs devraient travailler à accélérer leurs processus de recrutement lourds. Ceux dont le cycle d’embauche est plus rapide arrivent à engager des talents compétents avant leurs concurrents.

peu d’intérêt pour les postes de col bleu

Un des plus grands problèmes auquel le secteur industriel devra faire face est le manque de jeunes travailleurs choisissant de faire carrière dans ce secteur. Au cours des dernières décennies, les postes de cols blancs exigeant un diplôme universitaire ont été perçus comme étant plus désirables. Cette perception a entraîné une pénurie de jeunes travailleurs dans ce secteur (comme il a été mentionné précédemment, 22 % des travailleurs en fabrication ont plus de 55 ans, ce qui est bien supérieur à la moyenne nationale). Les postes en fabrication et en logistique doivent se refaire une image. Les employeurs doivent travailler à attirer des jeunes en début de carrière vers des postes de cols bleus. Autrement, ils connaîtront une grave pénurie de main-d’œuvre lorsque leurs employés actuels atteindront l’âge de la retraite.

découvrez les postes les plus payants en soutien industriel

On croit souvent à tort que les emplois en soutien industriel et métiers spécialisés ne sont pas bien payés. Parfois, des travailleurs spécialisés ayant les bonnes connaissances et compétences reçoivent une rémunération égale ou supérieure à celle de leurs homologues ayant des postes de cols blancs, mais sans les exigences de diplôme ni tout le stress qui vient souvent avec des postes de cadre. Découvrez plusieurs postes en fabrication offrant un salaire supérieur à la moyenne.

autres données sur les emplois en fabrication et en logistique

Aimeriez-vous plus de détails sur les salaires dans les secteurs de la fabrication et de la logistique ? Notre article sur les principales tendances à surveiller en 2022 contient des renseignements qui vous aideront à planifier votre avenir.

voyez les tendances

emplois les plus payants en soutien industriel