Avec le succès retentissant de l'émission Stranger Things sur Netflix, le succès des années 1980 de The Clash Should I Stay or Should I Go? a refait surface. Si cet air hante continuellement votre vie pour une autre raison, le temps est peut-être venu de faire le point sur votre carrière.

Le moment ne peut être mieux choisi pour réfléchir sur votre vie personnelle et professionnelle. La nouvelle année est l'occasion de jeter un regard nouveau - si vous en doutez, regardez l'achalandage des gymnases au cours des trois premières semaines de chaque année en janvier. Il n'y a pas de meilleur temps pour étudier vos options ou - vous si vous en avez peu - d'en créer de nouvelles.

notre façon de voir notre carrière évolue

Si vous vous retrouvez confronté à un tel dilemme, sachez que vous n'êtes pas seul. Notre façon de travailler évolue. De nos jours, les employés conservent leur emploi en moyenne un peu moins de 4 ans. L'époque où on occupait un même poste pour la vie est révolue. Alors que les plus anciens qui partent pour la retraite ont occupé un ou deux emplois au cours de leur vie professionnelle, les chiffres sont plus étonnants chez leurs collègues plus jeunes. Les statistiques révèlent que l'individu moyen changera de carrière entre 5 et 7 fois au cours de sa vie. Certains de ces changements peuvent arriver une année ou deux seulement (ou même quelques mois) après avoir accepté un emploi. D'autres statistiques sont encore plus surprenants, alors qu'elles révèlent que l'individu moyen changera d'emploi de 10 à 15 fois au cours de sa vie professionnelle.

nouvelles attentes et emplois à durée déterminée

Les travailleurs instables ne sont plus considérés comme étant des gens excentriques, peu fiables ou qui manquent de loyauté. Même s'ils sont apparemment engagés, les employés heureux parcourent les sites d'emplois en ligne et consultent fréquemment leurs réseaux pour voir ce qui s'y trouve. De plus, la nature du travail en tant que tel a été redéfinie par une augmentation du nombre d'emplois à contrat d'une brève durée aux dépens des emplois stables avec prestations de maladie et de vacances. De plus en plus de diplômés se disent incapables de dénicher un emploi stable et se voient souvent forcés d'accepter plusieurs emplois à temps partiel ou saisonniers pour réduire leur dette alors qu'ils attendent le bon emploi. En effet, ils  sont habitués de voir un emploi à court terme comme un phénomène normal. Les travailleurs plus âgés ont délaissé les postes qu'ils occupaient depuis longtemps pour prioriser plutôt un travail à contrat ou à titre de consultant.

fidélité envers l'entrepreneur ou  recherche de nouvelles possibilités

Un récent sondage de Monster Canada a révélé qu'on estime grandement la fidélité des employés (74 % des Canadiens croient que la fidélité favorise leur carrière). Malgré tout, 40 % des Canadiens ont eu au moins quatre employeurs depuis qu'ils ont obtenu leur diplôme. La difficulté est de dénicher des employeurs qui sont disposés à investir dans ce type d'individus en leur offrant un emploi permanent. Cependant, il est intéressant de constater qu'on ne voit pas toujours d'un bon œil le fait de travailler longtemps pour une même entreprise, en particulier chez les hommes (dans une proportion de 18 %, comparativement à 14 % pour les femmes).

D'après un rapport de Global News, il convient idéalement de travailler au même endroit pendant au moins deux ans. Autrement, cela peut alarmer les gens, alors que si vous occupez le même emploi pendant cinq années ou plus, un recruteur ou un employeur éventuel pourrait se demander si vous avez continué d'acquérir de nouvelles compétences ou si vous êtes parvenu à faire en sorte que vos compétences actuelles sont restées à jour. 

Pourquoi ne pas tout simplement conserver votre emploi? Vous connaissez vos collègues et ceux-ci vous connaissent. Vous connaissez la routine, vous savez à quoi vous attendre et votre emploi n'a plus aucun secret pour vous. Par conséquent, pourquoi partir?

avantages de changer d'emploi 

  • Vous avez une meilleure idée de votre industrie, parce que vous acquérez des points de vue multiples au sein de différentes organisations.

  • Vous maîtrisez mieux votre cheminement de carrière et vous apprenez à repartir à zéro. Mais la mauvaise nouvelle, parce que vous recommencez à zéro lors d'une nouvelle carrière, vous conserverez probablement cet emploi sans une stratégie efficace pour l'avenir.

  • Vous apportez une énergie rafraîchissante et le sentiment d'apporter un but au sein d'une équipe déjà existante, puisque vous êtes toujours le petit nouveau. Vous vivez dans un état constant de premier rendez-vous, excité par les possibilités qui s'offrent à vous et rassuré de savoir que si vous ne vous y plaisez pas, vous pouvez toujours partir. 

Avant de vous résigner à conserver un poste qui ne vous amènera nulle part ou d'oublier la prudence et plonger dans les confins les plus reculés du chômage, armé seulement de votre foi et votre trèfle à quatre feuilles, assurez-vous d'être prêt à consacrer une éternité à la recherche d'un nouvel emploi.

avant de remettre votre démission :

  • Posez-vous ces quelques questions difficiles et répondez-y en toute honnêteté. Pour quelle raison souhaitez-vous partir? La relation que vous entretenez avec vos supérieurs et vos pairs est-elle problématique? Avez-vous raté le défi de l'apprentissage? Avez-vous frappé un mur en ce qui concerne votre salaire ou vos possibilités de croissance et de perfectionnement? Si l'argent n'était pas un problème, que feriez-vous? La peur vous empêche-t-elle de changer d'emploi si vous avez atteint vos limites dans votre emploi actuel?

  • Assurez-vous d'entreprendre un nouvel emploi dans le meilleur intérêt de votre carrière et de votre style de vie et non seulement pour vous désennuyer. Changez pour mieux et ne faites pas le choix de changer quatre trente sous pour une piastre, à moins qu'un tel geste ne vous permette d'espérer une croissance éventuelle, un salaire plus intéressant ou un nouveau changement de carrière qui viendra vous stimuler et vous motiver. 

  • Si vous avez de la difficulté à choisir entre rester et partir, envisagez la possibilité de vous offrir une pause. Prenez des vacances pour chercher, participer à des entrevues, étendre votre réseau et réfléchir. Ou peut-être êtes-vous incapable de décider parce que vous êtes épuisé. Dans ce cas, offrez-vous un temps de repos pour réfléchir comme le médecin vous l'a peut-être recommandé. Vous retournerez ainsi au travail frais et dispos. Vous vous souviendrez des aspects de votre emploi actuel que vous aimez ou vous ferez la lumière sur les raisons qui vous poussent à le quitter.

  • Renseignez-vous sur l'industrie au sein de laquelle vous aimeriez évoluer. Assurez-vous de comprendre les défis, les tendances et la terminologie pour en parler de manière intelligente et en connaissance de cause, en particulier si vous commencez à échanger avec les gens sur ce que vous aimeriez faire.

  • Revoyez vos compétences en toute honnêteté. Dressez la liste de vos compétences - générales et spécialisées. Mettez-les en valeur et ajoutez-en de nouvelles basées sur vos recherches et sur vos activités de réseautage.

  • Si vous espérez évoluer dans un nouveau domaine pour lequel vous possédez peu d'expérience, préparez-vous à vous contenter de moins ou à trouver de nouvelles sources de revenus, puisqu'il est probable que vous commenciez au bas de l'échelle et que vous deviez gravir graduellement les échelons.

Nous sommes faits pour travailler. Depuis les toutes premières communautés de chasseurs-cueilleurs, jusqu'à l'économie actuelle axée sur les services, le travail procure à l'homme un sentiment de devoir accompli. Le travail nous aide à nous connaître et à connaître les autres, notre rôle sur cette terre, ce que nous aimons faire, ce dans quoi nous excellons, ainsi que notre vision de l'avenir. Peu importe les résultats du sondage, certaines choses sont toujours vraies, comme l'importance de se bâtir un emploi valorisant qui nous apporte joie et satisfaction. C'est la passion qui compte, peu importe ce que vous faites. Rappelez-vous, comme Confucius l'a dit, « Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez plus à travailler un seul jour de votre vie ». 

Une fois la journée terminée, vous avez une vie. Faites-en sorte de la rendre formidable. Que vous décidiez de conserver votre emploi, de quitter votre emploi ou d'entreprendre une nouvelle carrière, il n'y a pas de bonne ou de mauvaise décision!

vous avez décidé qu'il était grand temps de monter votre carrière au prochain niveau ?