Depuis les dernières années, tout le monde s’inquiète de la sécurité des données. Et pour cause : presque chaque semaine, une société ou un organisme est victime d’une fuite de données. Mais bien que les entreprises soient responsables de protéger vos données, en tant qu’individu, vous devez prendre des mesures pour les sécuriser. Particulièrement lorsque vous cherchez un emploi. En effet, pour répondre à une offre, on doit souvent confier des renseignements personnels comme nos coordonnées, notre adresse et notre nom.  Une menace bien réelle si ces données tombaient par malheur entre de mauvaises mains. Mieux vaut donc faire preuve de bon sens et suivre les bonnes pratiques en matière de sécurité des données lorsque l’on cherche du travail.

1. éviter les réseaux ouverts lorsqu’on cherche un emploi

Bien des cafés offrent l’accès à un réseau Wi-Fi pour naviguer gratuitement sur l’internet. Pour veiller à la sécurité de vos données, évitez à tout prix ces réseaux ouverts. Bien que le risque soit faible, vos données pourraient malgré tout être compromises. Si vous devez téléverser rapidement votre CV pour postuler à un emploi d’ailleurs que chez vous, utilisez le forfait de données de votre téléphone en activant la fonction de partage de connexion, que vous aurez protégée par mot de passe. Protégez aussi vos transmissions Bluetooth par mot de passe, car c’est un autre moyen facile d’accéder à vos données privées. Lorsque vous utilisez une connexion internet ouverte et gratuite, limitez vos activités aux plus simples. Évitez de remplir une demande d’emploi et de transmettre des tonnes de renseignements vous concernant, et d’effectuer des opérations bancaires ou des achats en ligne qui mettraient vos informations sensibles à découvert.

2. ne pas inscrire de renseignements personnels sur votre CV

Abstenez-vous d’inscrire sur votre CV des renseignements qui pourraient être utilisés pour pirater vos comptes personnels. Votre date de naissance, votre numéro de sécurité sociale, le nom de jeune fille de votre mère et tout élément qui pourrait être associé à des mots de passe ou des questions de sécurité sont particulièrement convoités. Votre adresse postale fait aussi partie des données recherchées. Si vous avez inscrit votre numéro de téléphone et votre adresse courriel sur votre CV, les employeurs potentiels les utiliseront pour vous contacter. L’ajout de votre adresse postale est inutile. Elle permet surtout à certains employeurs peu scrupuleux de vous juger en fonction du quartier que vous habitez et pourrait vous exposer à des fraudes si elle tombait entre de mauvaises mains. Si un employeur potentiel vous demande votre adresse, méfiez-vous. Avant votre embauche officielle, il y a très peu de raisons légitimes d’exiger ce renseignement.

3. répondre uniquement aux offres d’employeurs réputés

Si vous avez besoin d’un emploi rapidement, vous pourriez être tenté de postuler à tout ce qui passe dans l’espoir de trouver une source de revenus. Voilà un comportement risqué. Méfiez-vous d’un contrat sur Craigslist ou d’un poste à temps plein pour une entreprise dont vous n’avez jamais entendu parler, ou dont le site web a l’air suspect. Suivez votre instinct. Si vous vous méfiez, vous avez probablement raison. Les escrocs n’hésitent pas à créer des sites web et des offres d’emploi à des fins malveillantes.  Si vous ne connaissez pas l’entreprise, ou si ça vous semble louche, faites des recherches avant d’envoyer votre CV et vos renseignements personnels.

4. toujours prévenir quelqu’un lorsqu’on se rend à une entrevue d’embauche

Lorsque vous rencontrez une nouvelle personne, que ce soit pour un rendez-vous ou une entrevue d’embauche, c’est toujours bon d’en informer un ami ou un membre de votre famille. Surtout si ça se passe dans un endroit inhabituel où vous n’iriez pas habituellement. Aujourd’hui, la plupart des premières rencontres et des entrevues se déroulent en public (comme dans un café ou un bureau bondé). Mais si on vous convoque pour un nouvel emploi dans un endroit peu fréquenté, par prudence, dites à quelqu’un où vous allez et à quel moment vous y serez. Il y a de fortes chances que tout se passe bien, et vous aurez quelqu’un à qui en parler après votre rendez-vous.

5. utiliser des sites d’emploi de confiance

Lorsque vous répondez à des offres d’emploi, faites-le sur des sites que vous connaissez et auxquels vous faites confiance. Des sites tels que LinkedIn et Monster sont bien connus et très probablement sûrs. Ils ont tout intérêt à vérifier les employeurs qui utilisent leurs services et à garantir votre sécurité et celle de vos données. Les agences de recrutement, les sites d’offres d’emploi et les pages Carrière d’entreprises bien connues sont probablement également sûrs. Si vous ne reconnaissez pas le site ou l’entreprise, soyez prudent. Si vous êtes vraiment intéressé par l’emploi, mais que vous doutez de la légitimité du site web, copiez l’annonce dans Google.  Si l’offre est réelle, il y a de fortes chances que vous puissiez la trouver et y répondre sur un autre site plus réputé, car la plupart des employeurs publient leurs offres d’emploi sur plusieurs sites web.

6. toujours vérifier l’adresse courriel avant de répondre à une offre

Si on vous demande d’envoyer votre candidature par courriel, méfiez-vous. Bien que certains employeurs le demandent occasionnellement, ce n’est pas si courant. De nos jours, la plupart des candidatures se font via un portail web où vous pouvez télécharger vos informations et les vérifier. Si vous êtes invité à envoyer un courriel, vérifiez l’adresse qu’on vous donne. Comporte-t-elle le nom de l’entreprise ? Est-il correctement orthographié ? Correspond-il à leur site web ? Examinez les petits détails. Par exemple, si le site web de l’entreprise se termine par .ca et que le courriel contient plutôt .net, ou si le domaine est « nomcompagnie.com » mais que l’adresse courriel a un trait d’union supplémentaire (« nom-compagnie.com »), il pourrait s’agir d’hameçonnage. Méfiez-vous également des courriels génériques provenant de sites tels que Gmail et Yahoo. Les employés d’entreprises légitimes utilisent normalement des adresses électroniques contenant le nom de leur employeur.

7. faites preuve de bon sens

Voici un conseil éprouvé : si cela semble trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas. Si le salaire et les avantages sociaux ont l’air excessivement généreux, c’est suspect. Avant de vous précipiter pour postuler à un emploi, prenez toujours un moment pour analyser la situation et réfléchir. Vérifiez la réputation de l’entreprise sur des sites comme Glassdoor ou Facebook, et visitez leurs pages de médias sociaux. Découvrez ce que les anciens employés et clients en disent. Avant de répondre à une offre d’emploi – et de l’accepter –, posez-vous les questions suivantes : Cette entreprise est-elle légale et autorisée ? Quels processus sont en place pour protéger mes informations ? Ai-je confiance que toutes les lois et réglementations seront respectées dans cette entreprise ? Suis-je certain que je serai payé par cet employeur pour mon travail ? Si vous pouvez répondre en toute confiance « oui » à toutes ces questions, allez-y et envoyez votre candidature !

vous cherchez un nouvel emploi ?