Les talents techniques de qualité sont difficiles à dénicher, en particulier du fait de la fréquence des pénuries de compétences que connaît ce secteur. Il est ainsi d’autant plus hors de question que vous accomplissiez tout le travail nécessaire pour dénicher et embaucher des développeurs de logiciels parvenant facilement à s'intégrer à votre équipe, pour ensuite les perdre pour cause de surmenage. Jetez donc un œil sur nos huit conseils visant à intensifier vos cycles de développement de logiciels afin d'augmenter la cadence de vos développements de produits ou d'améliorer vos résultats techniques sans pour autant mettre en péril le bien-être et le moral de votre équipe.

1. énoncez clairement les spécifications et établissez un plan 

Les plans sont essentiels à la réussite de tout projet de développement de logiciels, et ils préservent en outre le temps précieux et les efforts de votre équipe. 

Pour commencer, lorsque vous avez identifié toutes les tâches que vous devez accomplir et que vous les consignez très clairement dans un plan dès le début, tout le monde peut travailler efficacement à la réalisation des objectifs finaux avec un risque amoindri de devoir faire marche arrière afin de retravailler certains éléments. 

En outre, un plan complet et judicieusement pensé fixe des limites très claires et solides en termes de variations d'échelle. Si tout le monde, parties prenantes externes incluses, savent où se situent ces limites, les projets de développement ne courent plus le risque d'être toujours plus tirés en longueur afin de répondre à des exigences croissantes. Cela permet également de réduire toute surcharge inutile ou imprévue pour votre équipe.

2. rationalisez vos systèmes

Plus vos systèmes sont complexes, plus ils exigent de temps de la part de leurs utilisateurs. La simplicité est la meilleure pratique en matière de codage, et à vrai dire, cette observation s’applique également à la plupart des processus.

Examinez attentivement vos systèmes, flux de travail et processus : observez-vous des domaines dans lesquels les choses sont bien plus complexes et compliquées qu’elles ne devraient l'être ? Certains processus impliquent-ils des flux de travail n’apportant aucune valeur ajoutée ? Votre équipe va-t-elle travailler à double ? Si oui, vous avez identifié les domaines méritant d'être rationalisés. 

3. réduisez vos coûts de façon stratégique

Il existe une grande différence entre découvrir des gains d'efficacité vous faisant gagner temps et argent, et réduire les coûts de façon irréfléchie, voire imprudente. Les économies légitimes et justifiées vous permettent de travailler plus intelligemment et rapidement sans pour autant impacter négativement la qualité. A vrai dire, les meilleurs gains d'efficacité aident à améliorer qualitativement vos performances car ils libèrent vos équipes techniques pour qu’elles se concentrent sur la qualité.  

A contrario, réduire les coûts sans réflexion préalable peut vous amener à éliminer purement et simplement du processus certains éléments essentiels. Vous risquez ainsi de supprimer certaines ressources favorisant la qualité de vos prestations, ou de créer de fausses “victoires” à court terme qui, sur le long terme, s'avèreront être de lourdes pertes dont votre équipe mettra du temps a se remettre. 

4. résolvez les problèmes et réalisez des tests suffisamment tôt

Un projet de développement TI qui ne s’accompagne pas du moindre bogue a corriger est une licorne, en d’autres termes, cela n’existe pas. Soyez conscient que votre équipe devra consacrer du temps à la résolution de ces bogues et au recodage pour combler diverses lacunes, s’occuper des problèmes qui surviendront inévitablement, et constamment veiller à être à jour pour répondre aux besoins fluctuants de votre entreprise.  Assurez-vous de tenir compte de ce temps et de ces facteurs dans les budgets alloués à vos projets. 

Mais ne remettez pas ces efforts à plus tard. S’il vous est possible de résoudre un bogue au cours du processus de développement, il est généralement bien plus facile et judicieux de le faire a ce moment-là plutôt que d’attendre que le produit final soit présenté. A ce moment-là, ce qui n'était peut-être qu’un petit bogue est susceptible d’avoir provoqué un effet domino qui requerra alors encore plus de temps et de recodage pour être résolu.  

5. donnez à vos équipes techniques du temps pour se concentrer

Le codage requiert du temps et de la concentration. Devoir interrompre cette concentration pour répondre à des courriels, des appels téléphoniques, ou pour accomplir d'autres tâches peut sérieusement nuire à la productivité de vos équipes. Cela risque également de donner à vos développeurs de logiciels le sentiment qu’ils ont été occupés tout au long de la journée, sans pour autant avoir accompli grand chose, augmentant ainsi leur stress et leur risque potentiel de surmenage.   

Réservez chaque jour différentes plages horaires que les développeurs devront consacrer exclusivement au travail de codage. Autorisez-les à mettre leurs téléphones et systèmes de clavardage interne en mode “ne pas déranger". Informez les autres parties prenantes et collaborateurs que ces plages horaires sont bloquées pour être consacrées à du travail de codage, et que les équipes de développement traiteront les autres problèmes et répondront aux messages ultérieurement.  i

6. encouragez un équilibre vie professionnelle - vie privée juste et sain

Remplacer les collaborateurs partant pour cause de surmenage est généralement bien plus coûteux en temps et en argent que de simplement bien vous occuper en premier lieu de vos employés existants. Encouragez les professionnels des TI de votre organisation a trouver le bon équilibre vie privée-vie professionnelle qui leur soit propre, en :

  • Vous montrant, dans la mesure du possible, flexible en termes d’emplois du temps et de possibilités de télétravail 
  • Offrant des congés sous forme d’avantages sociaux, et en encourageant vos collaborateurs à en faire bon usage régulièrement 
  • Investissant dans des programmes de bien-être aidant les employés désireux de bien s’alimenter, de prendre soin de leur santé mentale, et/ou de faire régulièrement de l’exercice
  • Entretenant votre culture d’entreprise par le biais de politiques et d'activités favorisant l’engagement positif et le travail d'équipe 

7. augmentez la taille de votre équipe 

Il arrivera un moment où la quantité de travail attendue de la part de votre équipe de développement lui sera impossible à accomplir avec les ressources dont elle dispose actuellement, et ce, peu importe l'efficacité de vos processus. Vous serez contraint de recruter de nouveaux développeurs de logiciels afin de pouvoir augmenter votre capacité de production de façon cohérente et qualitative.

Un seul individu peut-il accomplir le travail de codage de deux employés ? Et si oui, à quel prix cela est-il possible ? Soumettre votre équipe de développement à ce type de pression peut avoir des conséquences désastreuses. En effet, l'équilibre vie professionnelle-vie privée se voit généralement mis de côté, et vos talents se dirigent alors tout droit vers l’épuisement professionnel. En outre, quiconque doit effectuer autant de travail supplémentaire est moins regardant sur la qualité, ce qui résulte en des produits défectueux ou nécessite de revenir en arrière pour travailler ensuite encore davantage afin de résoudre ces problèmes.

Envisagez la possibilité de recruter des développeurs de logiciels supplémentaires afin d’abattre une quantité plus importante de travail. Si vous décidez d’embaucher des professionnels des TI, souvenez-vous que l'expérience et les connaissances sont des facteurs déterminant la quantité et la nature du travail qu’un individu peut raisonnablement accomplir. Prenez le temps de comprendre les besoins profonds et réels de votre équipe afin de procéder à ces embauches de façon stratégique. Ainsi, recruter un développeur senior peut potentiellement s'avérer plus rentable que d’opter pour deux juniors. 

8. perfectionnez vos employés existants

Dans certains cas, embaucher de nouveaux ingénieurs ou développeurs n’est simplement pas encore d'actualité. Peut-être ne disposez-vous pas du budget nécessaire ou de l'équipe de direction requise pour pouvoir accueillir et accompagner efficacement davantage d'employés. Peu importe la raison, si vous devez mettre vos besoins en recrutement en veilleuse, envisagez de perfectionner vos employés existants par exemple en : 

  • Investissant dans de nouveaux programmes ou ressources afin de les aider à effectuer leur travail
  • Proposant des déjeuners-conférences ou tout autre type d’ateliers internes de formation
  • Investissant dans la formation continue sous forme de cours universitaires ou de séminaires sectoriels

collaborez avec randstad afin d'étoffer votre équipe TI

Si vous sentez que vous êtes prêt à étoffer votre équipe de développement, mais que vous n'êtes pas sûr par où commencer, ou que vous peinez à trouver les talents possédant les qualifications requises, Randstad peut vous aider. Et notre guide consacré à la façon d’embaucher des développeurs de logiciels de qualité peut constituer un bon début.