contactez un expert pour discuter de vos projets technologiques

contactez-nous

Recruter des développeurs de logiciels ou d’autres professionnels des TI peut souvent s'avérer ardu. En plus de faire face à de potentielles pénuries de compétences, les employeurs doivent trouver le juste équilibre entre exigences en matière de connaissances techniques et de compétences personnelles afin de dénicher des candidats qui répondent à tous leurs besoins. A ceux-ci s’ajoutent d’autres obstacles qui peuvent amener les employeurs à revoir leurs attentes à la baisse et à se contenter de moins, ce qui en échange peut impacter négativement les projets de développement de logiciels, le moral de leur équipe et leur taux de rétention du personnel. 

Ajoutez à cela le fait que certains employeurs ne sont pas conscients de ce qu’ils recrutent des professionnels des TI inadéquats, et vous comprendrez aisément qu’il s'agit d’un casse-tête difficile à résoudre. Commencez par faire attention à ces huit signes indiquant que vous pourriez potentiellement être en train de recruter des développeurs de logiciels inadaptés. Cela vous aidera à prendre les mesures nécessaires à la résolution du problème.   

1. vous ne comprenez pas leur code

Le code devrait être le langage commun de votre équipe de développement. Si le reste de votre équipe de développeurs n’est pas capable de comprendre le travail accompli par d’autres membres, vous faites clairement face à un problème. Tout d’abord parce que le développement de logiciel est souvent un travail collectif, et qu’il est indispensable que tous les codes respectifs se rejoignent en fin de processus pour donner lieu au produit final.  

Deuxièmement, si vous ne comprenez pas leur code, vous serez par la suite dans l'impossibilité de résoudre le moindre problème qu’il rencontrera, de capitaliser dessus ou de l'améliorer. Cela vous place dans une position délicate et désagréable car les collaborateurs qualifiés ne seront pas forcément disponibles ni même toujours présents au sein de l’entreprise pour s’atteler à ces tâches à l'avenir. Vous auriez donc sur les bras un code hérité dont vous ne pourriez rien tirer.

2. ils ne respectent pas les conventions en matière de codage

Vous devez pouvoir compter sur des développeurs de logiciels disposés à respecter aussi bien les principales conventions de l’industrie que les règles spécifiques à votre organisation. Recruter des professionnels des TI n’ayant aucune intention de respecter les règles établies équivaut à embaucher des individus qui ne sont pas prêts à donner tout ce qu’il faut pour compter parmi les membres clés de votre équipe.   

3. travailler avec eux est difficile

Cela vaut pour tout collaborateur que vous recrutez. S’ils se montrent revêches et renfrognés, ne souhaitent pas coopérer avec les autres membres de l'équipe, et plus généralement plombent le moral général de par leur attitude négative, il est fort probable qu’ils ne soient pas un bon candidat.

Prenez du recul et observez la situation dans son ensemble. Il est possible que vous ayez besoin d’un codeur supplémentaire dans le but de répondre à certaines exigences de production, mais ce collaborateur apporte-t-il une valeur ajoutée globale ? Si travailler avec eux est difficile et que cela vous vaut de passer davantage de temps à peaufiner vos communications et à panser métaphoriquement les plaies de votre équipe, ce collaborateur supplémentaire ne signifie pas forcément que votre productivité s'en trouve augmentée.

4. ils ont une approche du style “c’est ça ou rien”

Si vous devez recruter des ingénieurs logiciels ou d'autres professionnels des TI de haut niveau, vous savez qu’il vous faudra rechercher des individus disposant d’une expérience et d’une formation dans un domaine hautement spécialisé. Ils rejoindront votre équipe avec une foule d'idées sur la façon dont les choses doivent être faites, et cela peut s'avérer très positif. En effet, des idées nouvelles sont peut-être la seule solution vous permettant d'améliorer la qualité ou l'efficacité de vos équipes de développement. 

Cependant, il n’est pas question d’opter pour un candidat tellement ancré dans ses certitudes qu'il ne sera pas capable de voir la valeur d’autres façons de penser et de procéder. Au bout du compte, il est essentiel que l'intégralité de votre équipe de développement sache collaborer, partager son savoir, et décider collectivement de la voie du succès pour ensuite la suivre. 

5. ils sont mauvais lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes

Il ne suffit pas de vous assurer qu’un candidat sache créer du code rapidement et correctement. Il doit également être capable de résoudre les problèmes relatifs audit code avec lequel il programme et de répondre à des défis commerciaux spécifiques avec de façon technique. Le codage ne se limite pas à taper différents nombres, lettres et symboles. Au bout du compte, il s'agit de résoudre un problème commercial. Qu’il vise à créer un code primaire ou secondaire, tout projet a un but et un problème qu'il se doit de résoudre. Et si vos développeurs ne sont pas capables de visualiser ce but ultime, ils passent à côté de l’essence de la mission. 

6. ils ne testent pas leur propre code

Peu importe qu’un développeur soit supérieurement intelligent, le code ne se comporte pas toujours exactement comme prévu, voire pas du tout. Les développeurs qui ne prennent pas le temps de tester minutieusement et intégralement les codes avant de les mettre en production exposent tous les membres de l'équipe, voire l’organisation en son entier, a un risque d'échec complet. Qu’il s’agisse de clients mécontents ou d’une violation des données utilisateurs, tout problème peut se propager comme une traînée de poudre et avoir de vastes répercussions susceptibles d’affecter fortement votre entreprise. 

Parfois, cette défaillance ne se manifeste pas pendant un certain temps parce que le code semble fonctionner correctement. Et puis souvent, un petit problème finit par survenir, et on réalise que ce n’est que la partie émergée d’un problème bien plus important. Tester le code permet d'éviter que ces soucis ne deviennent des problèmes trop coûteux en argent et en temps. 

7. ils ne se soucient pas du tout de l'expérience utilisateur

Si le fossé entre les TI et l’entreprise est souvent déjà profond, les développeurs qui ne pensent pas un seul instant à l'expérience utilisateur peuvent aggraver le clivage. Vous devriez recruter des développeurs de logiciels disposés à travailler avec et pour les utilisateurs et soucieux de détails tels que la convivialité. Au bout du compte, votre code est l’un des moteurs d’un produit final tel qu’un logiciel ou encore votre site web. Votre but est que les utilisateurs finaux de ces produits, qu’il s'agisse d'employés utilisant les logiciels de l'entreprise ou de clients faisant des achats en ligne sur votre site, soient capables d’utiliser le produit final efficacement.

8. le codage est leur seule préoccupation

Pour terminer, si votre développeur de logiciel a le codage pour seule préoccupation, il est fort probable que vous ayez un problème. Quiconque veut s’enfermer dans un bureau et passer sa journée à écrire du code ne contribue pas autant de valeur à votre équipe qu’un collaborateur disposé à travailler sur la planification de projets, les dépannages, les tests ou la collecte d’exigences opérationnelles.

apprenez à recruter les développeurs de logiciels dont vous avez besoin

Maintenant que vous savez comment repérer les signes que vous ne recrutez pas les bons professionnels des TI, il est temps pour vous de découvrir comment changer les choses de façon positive. Pour commencer, téléchargez notre guide vous expliquant comment bien recruter vos développeurs de logiciels.