Comme de nombreux secteurs d'activité, les ressources humaines ont été impactées significativement par les exigences du travail en distanciel durant la pandémie. Les options de travail à distance combinées avec une approche innovante de la technologie des ressources humaines ont changé l'approche de nombreuses entreprises envers les pratiques de ressources humaines et elles ont introduit de nouvelles tendances. 

Le marché de l’emploi moderne, ultra compétitif et marqué par l'après-pandémie, a forcé les entreprises à prioriser leur engagement dans un effort pour prévenir le départ des employés qui font face à des choix de carrière grandissants. Beaucoup d’entreprises se mobilisent pour recruter de nouveaux employés. Selon un récent sondage, 54 % des employeurs canadiens veulent recruter pour des postes vacants cette année, alors que 43 % de ces employeurs anticipent la création de nouveaux emplois.

Combiner cette demande croissante pour des travailleurs avec la pénurie actuelle de main-d'œuvre rend très importante la mise en place d’une équipe de ressources humaines solide. Cela exige le recrutement de professionnels qui doivent non seulement se concentrer sur des techniques de recrutement innovantes, mais également faire en sorte que l'employé soit fidélisé et reste dans l’entreprise. Ces professionnels doivent aussi naviguer parmi les tendances de RH émergentes, comme le travail en distanciel, la diversité en entreprise et les avancées technologiques.

Il est vital pour les entreprises d’avoir une compréhension accrue des tendances émergentes des ressources humaines afin de construire des équipes solides pour le futur. Voici un aperçu de ces tendances émergentes à suivre.

apprenez comment accorder une promotion à ses employés peut entraîner un meilleur recrutement et un meilleur taux de rétention qui bénéficient à votre organisation sur le long terme. 

lire l’article

l'évolution vers une main d'œuvre intergénérationnelle

Avec la Génération Z qui commence à entrer dans le monde du travail, c'est n'est pas extraordinaire de voir des entreprises qui emploient quatre générations de travailleurs. Voici un état de fait qui ne s'était jamais vu avant au cours de l'histoire moderne. Même si la cohabitation de quatre générations apporte certainement une grande diversité et un grand éventail de compétences en entreprise, cela peut rendre la gestion du personnel plus difficile. 

Les professionnels des ressources humaines d'aujourd'hui doivent être capables de reconnaître les attentes spéciales de la Génération Z, tout en gérant simultanément la préretraite des baby-boomers, et en répondant aux attentes des Millenials et de la génération X. 

l'accent mis sur la fidélité de l'employé 

Selon notre sondage nommé 2021 Employer Brand Research, plus d'un employé sur cinq envisage de changer de métier en 2021. En prenant en compte le marché de l'emploi actuel, très compétitif, ce facteur pourrait poser problème à des entreprises qui luttent déjà pour occuper leurs postes vacants. 

Cet état de fait est l'une des principales raisons pour lesquelles les employeurs mettent l'accent sur la fidélité des employés. Le but avoué de cette fidélisation, c'est que les entreprises puissent retenir leurs meilleurs éléments malgré la tentation d'aller chercher des opportunités ailleurs. La bonne nouvelle est qu'un employé motivé peut booster sa productivité et la qualité de son travail, tout en diminuant les phénomènes d'absentéisme et de turnover

un besoin croissant pour des avantages modernes

Si une tendance de RH s’est bien démarquée durant la pandémie, c’est la demande de compensations modernes. Au plus haut de la crise du COVID-19, les travailleurs ont dû se mettre au télétravail en peu de temps et ont dû trouver des solutions pour faire l’école à leurs enfants et s’occuper de leurs parents âgés. Au fur et à mesure de la réouverture du marché de l’emploi, les employés apprécient la flexibilité sur leur lieu de travail peut-être plus qu’avant. Les travailleurs cherchent des emplois avec des horaires flexibles et des options de temps libre prolongées pour maintenir l'équilibre de leur vie personnelle et professionnelle.

découvrez comment Randstad a aidé une entreprise à recruter un RH généraliste et qualifié en identifiant un package salarial optimal en remaniant son offre d’emploi.

lire le cas d’étude

la RH au top de la technologie

L’une des tendances les plus suivies en matière de RH est l’intégration de technologies RH dans les pratiques de l’entreprise. En effet, des études montrent que 17 % des entreprises ont déjà intégré une technologie basée sur l’intelligence artificielle dans leurs pratiques RH et que 30 % d’autres comptent le faire à l’horizon 2022. Ces départements de ressources humaines utilisent des technologies digitales, comme la plateforme HRIS (Système d’Information des Ressources Humaines) et les conversations virtuelles pour s’occuper de tout, de la première phase du recrutement jusqu’aux entretiens virtuels, en passant par la gestion des communications avec la main d'œuvre.

Les technologies de ressources humaines permettent à des organisations d’analyser des rapports et de prendre des décisions basées sur le traitement des données. Par exemple, les recruteurs peuvent utiliser des tâches virtuelles pour déterminer le niveau de compétences spécifique d’un candidat avant de prendre leur décision finale d’embauche. Alors que cette technologie innovante aide les départements de ressources humaines à faire le bond nécessaire dans le marché de l'emploi post-pandémique, cela demande aussi des travailleurs compétents pour gérer et utiliser cette technologie à bon escient.

des stratégies de recrutement innovantes 

Avec la récente pénurie de main-d'œuvre qui risque de continuer de façon indéterminée, les employeurs devront utiliser des stratégies s’ils veulent rester dans la course sur le marché de l’emploi moderne. Par exemple, les méthodes de recrutement traditionnelles et les horaires de travail réguliers ne seront peut-être pas assez pour attirer des candidats idéaux ou pour remplir des postes vacants. À la place, votre entreprise vous demandera de tester des formes d’emploi alternatives, comme pour les travailleurs indépendants et la sous-traitance ainsi que des offres d’emploi plus flexibles, et des horaires de travail atypiques.

investir dans les formations

Une autre façon pour les employés de réduire le fossé grandissant du manque de compétence est d’investir dans les formations, incluant les progressions et les remises à niveau. En se concentrant sur le développement interne  au travers des formations et du mentorat, les entreprises peuvent équiper leur main-d'œuvre avec les compétences nécessaires pour le travail du futur.

Ce genre d'investissement est plus économique que de recruter, surtout dans un marché de l’emploi très compétitif. Les formations internes et le développement de programmes peuvent aussi aider à fidéliser les employés, en construisant une atmosphère de loyauté et en garantissant un fort taux de rétention de l’employé.

l’inclusion et la diversité sont à l’honneur

On assiste à un regain d’intérêt pour la diversité et l’inclusion sur le lieu de travail. Malheureusement, une étude récente a révélé que plus de la moitié des travailleurs canadiens ont admis être témoins de discrimination au travail. 

Peut-être que dans des cas particuliers, des problèmes sociaux deviennent de plus en plus importants dans la vie de travailleurs d’aujourd’hui, en particulier ceux des jeunes générations. Les sociétés ne peuvent plus ignorer ou minimiser ces problèmes. Au contraire, il est vital pour les employeurs d’être compréhensifs en prenant en compte à la fois les pratiques de recrutement et les processus de travail qui encouragent la diversité et l’inclusion dans l’entreprise.

parler des tendances salariales avec un expert

voulez-vous savoir comment les tendances émergentes salariales des RH peuvent empêcher votre entreprise d’attirer les meilleurs profils ?

prendre un rendez-vous