6 façons surprenantes de mesurer le succès au travail

La plupart des employeurs dépendent grandement des chiffres et des paramètres, ce qui signifie qu’on évalue souvent le succès professionnel de manière quantitative. Avez-vous surpassé votre objectif de ventes pour le mois? Quel pourcentage de croissance avez-vous atteint? Combien de nouveaux clients avez-vous recrutés? Combien de cas êtes-vous parvenu à résoudre? Les chiffres et autres paramètres de nature qualitative ont assurément leur place dans le domaine professionnel, mais ils ne devraient pas constituer l’unique façon de mesurer notre réussite au travail. Voici quelques façons un peu moins répandues de mesurer le succès au travail.

mesurer le succès au travail

1. connaissances acquises

Le succès signifie-t-il que tout ce qu’on touche se transforme en or? Pas nécessairement. Pour reprendre les mots du célèbre Thomas Edison, « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 façons qui ne fonctionnent pas. » Il s’agit là d’un sentiment que les employés devraient avoir à cœur. L’échec, pour employer ce terme, est rarement une cause perdue. Si vous tirez des leçons de votre expérience, cela ne peut qu’aider votre tentative suivante. Plus vous en apprenez sur les pièges à éviter, plus votre prochaine tentative sera fructueuse. Le travail est souvent une question d’essais et d’erreurs et nous ne pouvons négliger les leçons tirées de l’expérience.

2. travail d'équipe

Plusieurs des projets qui connaissent le plus de succès se déroulent en équipe. Même si la plupart détestent les projets de groupe à l’école, il en est tout autrement au travail. La collaboration et le travail d'équipe sont très profitables au travail. Essayez donc de trouver un lieu de travail où l’on n’exige pas la coopération entre les employés et les différents services! Ce n’est pas pour rien que les entreprises qui travaillent en vase clos ont davantage de difficulté à s’intégrer et à communiquer. Si un projet permet de rapprocher les membres de votre équipe et de consolider vos efforts, vous pouvez parler de succès même si la valeur quantitative n’est pas telle que vous l’aviez espérée. Un autre avantage, les employés qui s’entendent bien avec leurs collègues sont habituellement plus heureux, plus productifs et plus loyaux à l'endroit de leur employeur. Tout cela semble positif, non? 

3. prendre des risques

N’oublions pas l’importance de prendre des risques et de sortir de sa zone de confort. Il faut du courage pour prendre des risques et il s’agit là d’une étape cruciale pour votre croissance personnelle et professionnelle. Personne n’a jamais accompli de choses révolutionnaires ou innovatrices en suivant son petit bonhomme de chemin et en posant sans cesse les mêmes gestes, jour après jour. Que vous débordiez de votre zone de confort afin de perfectionner votre façon de vous exprimer en public ou que vous fassiez l’essai d’une nouvelle technologie, vous en profiterez et c’est bon pour vous.

4. cela vous rend heureux

Y a-t-il un aspect particulier de votre travail que vous adorez vraiment? Si tel n’est pas le cas, il y a un problème! Il est rare qu’on aime absolument tous les aspects du travail que nous effectuons tous les jours, mais tout le monde devrait apprécier au moins un aspect de celui-ci. Qu’il s’agisse de former de nouveaux employés, d’interagir avec les clients ou de travailler sur des chiffriers (il y en a qui aiment ça, je vous le jure!), si vous aimez travailler sur un projet, c’est un signe de succès. Nous devrions tous réserver chaque semaine un temps consacré à des tâches professionnelles que nous trouvons agréables. Les travailleurs n’en seront que plus heureux, plus engagés. Et comme nous l’avons souligné maintes fois, les employés heureux sont plus productifs, plus loyaux et tout simplement plus agréables à côtoyer.

5. créer un projet dont vous êtes fier

Avez-vous déjà travaillé sur un projet et ressenti une certaine fierté face à ce que vous aviez réalisé? Vous êtes peut-être enfin parvenu à créer ce système de classement qui accaparait la majeure partie de vos efforts depuis des années. Vous avez peut-être consacré plusieurs mois à planifier un événement pour apprécier finalement le fruit de vos efforts? Ou vous avez peut-être simplement donné de main de maître une présentation PowerPoint exceptionnelle. Cette sensation du devoir accompli est un signe de réussite, peu importe ce que révèlent les paramètres numériques.

6. transformez la journée d’un collègue

Le succès peut également être celui d’un collègue. Si vous vous êtes démené pour transformer la journée d’un collègue, chapeau! Prenons l’exemple du service à la clientèle. Si vous permettez à un client de vivre une expérience exceptionnelle, il saura l’apprécier et vous le reverrez probablement dans votre commerce. Cette marque de gentillesse dont vous avez fait preuve n’aura que peu d’effet à court terme, surtout si le client n’a fait qu’un achat négligeable, mais du point de vue de l’image de marque et de la fidélisation, votre interaction représente un succès énorme.

Le succès dans nos environnements de travail complexes et à multiples facettes prend plusieurs formes. Même si les chiffres resteront assurément un paramètre important pour évaluer le succès, on ne doit pas négliger l’importance des gestes plus abstraits. Comment mesure-t-on le succès au travail? Partagez vos réflexions avec nous sur Facebook, LinkedIn ou Twitter.

intéressé à recevoir plus de conseils pour votre carrière ? abonnez-vous dès maintenant a`notre infolettre 

m'abonner maintenant