raviver sa passion pour son travail

Avez-vous de la difficulté à vous sortir du lit le lundi matin comme si vous deviez vous rendre à l’abattoir? Ralentissez-vous le pas lorsque vous vous rendez chaque matin au métro qui vous amène au travail? Avez-vous l’impression d’être assis à votre bureau depuis un centaine d’heures? Si tel est le cas, mon ami, la flamme que votre emploi a déjà suscitée dans votre cœur s’est éteinte. Mais tout n’est pas perdu. Vous n’êtes peut-être pas en amour avec votre travail pour l’instant. Il se pourrait même que le temps soit venu pour que vous cherchiez ailleurs un autre emploi qui ramènera cette étincelle. Cependant, quelques changements mineurs pourraient vous apprendre à aimer de nouveau - sinon adorer - votre emploi à brève échéance.

aimer son travail

laissez tomber les choses que vous ne pouvez pas changer

Il existe un tas de choses dans votre vie professionnelle que vous ne pouvez modifier. I est peu probable que les gestionnaires passifs et agressifs, les collègues bruyants ou les membres de l'équipe qui ne donnent pas suite aux courriels disparaissent de sitôt, peu importe à quel point vous le souhaitez. Apprenez à décrocher et à laisser vivre. Identifiez les endroits où vous pouvez, de manière réaliste, provoquer un changement et concentrez-y toute votre énergie mentale. Cessez d’agoniser en pensant à quel point vous détestez Linda, la commère du marketing, et investissez toute votre énergie mentale sur un nouveau projet qui vous stimule. 

réglez votre monologue interne au mode ‘positif’

Il est plus facile d’être négatif que d’être positif, en particulier lorsqu’on est entouré de gens négatifs. Le désengagement est comparable à un virus qui se propage rapidement. Les psychologues affirment que vous devez vous comporter à votre façon pour réussir. Autrement dit, comportez-vous comme si vous aimiez votre emploi et si vous étiez heureux au travail, et ce, même – et surtout même – si tel n’est pas le cas. Vous vous mettrez éventuellement à le croire. Souriez même si vous avez de la difficulté. Les scientifiques prétendent qu’en ornant votre visage d’un sourire, vous agissez positivement sur le cadran de votre humeur et sur les gens autour de vous. Si le négatif se propage à la vitesse d'un virus, le sourire en fait tout autant.

rappelez-vous les raisons pour lesquelles vous travaillez

Ce ne devrait pas être qu'une question d’argent, même si nous considérons pour la plupart que la rémunération occupe un rang élevé parmi les critères essentiels d’un emploi. Il s’agit plutôt de ce qu’on peut faire avec l’argent gagné : payer le loyer, soutenir la famille, payer ses études ou celles des enfants ou prendre des vacances. Peu importe de quoi il s’agit, concentrez-vous sur le ‘pourquoi’ de votre emploi. Et rappelez-vous qu’il n’y a rien de mal si vous travaillez précisément pour cela. Nous ne sommes pas tous en amour avec notre travail. Certains le voient comme un moyen de joindre les deux bouts, de sortir et de profiter de la vie. Si vous parvenez à trouver une carrière que vous aimez et si vous trouvez un sens dans le travail que vous faites, c’est merveilleux! Mais si votre travail est pour vous un moyen de financer les activités que vous aimez, c’est tout aussi bien.

cherchez un mentor ou devenez-en un

Le mentorat est un moyen formidable pour rester concentré et motivé. Les statistiques nous apprennent que les gens qui se soucient du bien-être des gens sont plus heureux et plus contents, et ce, peu importe les autres choses qui se passent dans leur vie. Par conséquent, trouvez-vous un mentor si vous n’en avez pas déjà un. Ou si vous en êtes à un stade plus avancé de votre carrière, trouvez quelqu’un que vous pourriez aider et que vous pourriez faire profiter de votre expérience et votre sagesse. Peu importe le côté de la table où vous prenez place, il est extrêmement satisfaisant de rencontrer un collègue dont la trajectoire professionnelle ressemble à la nôtre afin de partager nos expériences.

sortez de la routine

L’absence de bonheur au travail est souvent un symptôme d’ennui. Il se peut que vous connaissiez votre travail sur le bout des doigts et que vous parveniez maintenant à le faire machinalement. Voyez ce qui arrive lorsque vous vous remettez à lui consacrer votre attention. Vos pauses-café sont-elles devenues plus prévisibles qu’une horloge atomique? Allez prendre une marche plutôt que d’arriver dans la salle de repos à 14 h 00 tapant. Avez-vous l’habitude de vous asseoir en silence lors des réunions en regardant continuellement l’horloge? Forcez-vous à poser au moins une question utile lors de chaque réunion. Obligez-vous à modifier légèrement votre façon de faire les choses.

apprenez quelque chose de nouveau

Recherchez les défis que vous pourriez relever au travail. Demandez à votre gestionnaire si vous pouvez assumer certaines tâches en plus de vos responsabilités habituelles. Suivez un cours qui vous passionnera en dehors du travail, en particulier s’il permet d’accroître vos compétences actuelles ou d’en ajouter de nouvelles à votre trousse d'outils. Vérifiez s’il existe, chez votre employeur, un comité de soutien communautaire ou de bénévoles et impliquez-vous. Ce changement de rythme pourrait bien être ce que vous recherchez. L'apprentissage est stimulant et un moyen formidable pour devenir mentalement plus alerte.

réévaluez vos buts

Vous vous rappelez à quel point vous étiez ravi lorsque vous avez décroché cet emploi? Rappelez-vous ces choses qui vous excitaient au moment d’accepter l’offre d’emploi. Tout change, c’est normal. L’entreprise et votre rôle ont peut-être évolué au point où vous n’y voyez plus d’avenir pour vous-même. Il n’y a rien de mal à cela – il est bien que vous entrepreniez de réévaluer vos buts et vos réalisations et que vous vous assuriez qu’ils concordent encore. Si tel n’est pas le cas et si l’idée de conserver cet emploi vous semble impossible, voyez ceci comme une inspiration et une motivation à emprunter une nouvelle voie.

 

Le travail, au même titre que la vie, est fait de fluctuations. Essayez de déterminer ci cette baisse d’affection est temporaire ou si elle fait partie de la situation dans son ensemble. Si les choses peuvent encore changer, essayez les stratégies que nous avons décrites ci-dessus. Si vous optez pour la deuxième option, souriez en sachant que vous avez fait ce que vous deviez faire et mettez-vous à la recherche d'un emploi que vous serez capable d’aimer et qui importe aux yeux de cette personne que vous êtes devenue et que vous cherchez à devenir. Nous sommes toujours ravis de vous aider à franchir l'étape suivante dans votre carrière. Consultez nos offres d’emploi maintenant

vous aimeriez lire davantage de conseils comme ceux-ci ? abonnez-vous à notre infolettre pour nos dernières nouvelles.

m'abonner à l'infolettre