Tout responsable RH veut éviter de recruter la mauvaise personne. En effet, ceux-ci peuvent avoir tout un ensemble de conséquences négatives pour votre entreprise, dont : 

  • Des implications financières liées à la reprise du processus de recrutement afin de trouver un remplaçant  
  • Des perturbations et incertitudes pour votre main-d'oeuvre existante 
  • Une charge de travail plus lourde ou plus imprévisible pour les employés qui doivent prendre le relais pendant que vous recrutez un nouveau collaborateur 
  • Une baisse de la productivité
  • De potentiels préjudices pour la réputation et la performance de votre entreprise

Par chance, vous disposez de nombreux moyens d'optimiser votre processus d’embauche et de réduire vos risques de procéder à un mauvais recrutement. Une approche spécifique est de revoir la façon dont vous abordez les bilans de compétences afin de garantir qu’ils soient efficaces et adaptés à votre entreprise. Jetons un œil sur certaines des étapes clés que vous pouvez suivre afin que vos bilans de compétences produisent des résultats optimaux :

définissez des objectifs clairs

Des objectifs clairs sont l’un des éléments essentiels de tout projet ou investissement commercial. Ils vous aideront à prendre les différentes décisions et à formuler les jugements dans le cadre de votre processus d’évaluation des compétences. En outre, ils serviront aussi de base de référence pour les indicateurs que vous utiliserez pour mesurer les résultats. 

Afin de créer une image détaillée de ce que vous souhaitez atteindre, posez-vous ces questions :

  • Vos bilans de compétences concernent-ils uniquement aux candidats à un emploi ou les utiliserez-vous également pour votre main-d'œuvre existante ?
  • Avez-vous besoin d’un ensemble de compétences spécifiques ou est-il plus important pour vous de trouver des individus désireux et capables d’apprendre ? 
  • Cherchez-vous à faire évoluer et à améliorer votre personnel existant ou simplement à combler les vides laissés par les départs ? 
  • Quelles sont les compétences dont vous avez besoin pour être parfaitement adapté au marché et en mesure de fonctionner à un niveau optimal ?  

Les réponses à ces questions et à d'autres problématiques propres à votre entreprise permettront de comprendre où se situent vos priorités et vous aideront à planifier et à structurer vos bilans de compétences. 

soyez spécifique quant aux compétences techniques et personnelles que vous recherchez 

Les compétences professionnelles revêtent différentes formes et il est donc nécessaire que vous soyez spécifique quant aux connaissances et compétences les plus importantes pour votre organisation. Dans des secteurs d'activité tels que la logistique et l’industrie manufacturière, les compétences techniques, telles que la capacité à utiliser des machines spécifiques ou à conduire certains véhicules, sont absolument cruciales. Cependant, de nombreuses entreprises de ces secteurs et d'autres industries attachent également beaucoup d'importance aux compétences personnelles, lesquelles sont certes plus difficiles à mesurer mais non moins importantes que les compétences techniques.  

Ces deux catégories de compétences étant très différentes, vous devez être clair quant aux qualités que vous recherchez et auxquelles vous accordez le plus de valeur. Il est souvent plus judicieux de commencer par vous concentrer sur les compétences techniques essentielles pour votre entreprise, qu’il s’agisse de parler couramment une certaine langue ou de savoir conduire un chariot élévateur. Vous pourrez ensuite commencer à réfléchir aux compétences personnelles souhaitées et à la façon dont vous pouvez les évaluer efficacement. 

déterminez quelle est votre approche optimale

L’évolution constante du domaine des technologies RH signifie que vous avez le choix entre une pléthore de tests d'évaluation des compétences, chacun d’entre eux offrant des avantages particuliers. Les décisions que vous avez déjà prises en termes de vos objectifs et priorités vous aideront à déterminer lequel de ces tests constitue la meilleure option. Si, par exemple, vous êtes une entreprise de fabrication à la recherche d’un employé sachant utiliser des machines spécifiques, vos bilans de compétence devraient mettre l’accent sur les compétences techniques des candidats et tester leurs connaissances dans ce domaine. Il peut également être utile et judicieux de leur soumettre des scénarios hypothétiques et de leur demander comment ils mettraient leurs connaissances techniques à profit afin de résoudre un problème.  

Il existe également différents moyens de mesurer les compétences personnelles. Ainsi, Pymetrics, entreprise soutenue par le Randstad Innovation Fund, recourt à la ludification, aux sciences comportementales et à l’intelligence artificielle pour mesurer certains attributs tels que :  

  • L’attention
  • Le niveau d’effort
  • L’équité
  • L’intelligence émotionnelle
  • La generosité
  • L’apprentissage
  • La prise de risques 

recherchez des solutions disponibles sur le marché

Au vu de la grande variété de plateformes d'évaluation des compétences disponibles sur le marché, il est judicieux de faire des recherches au préalable et de prendre le temps de comparer les différentes options proposées. Vous pouvez réduire le champ des possibles en identifiant les fonctionnalités et avantages qui sont particulièrement importants pour vous. Recherchez-vous par exemple une solution qui vous permette de définir vous-même les questions et les tâches, ou en préférez-vous une qui s’en charge pour vous ? 

Il est également important de vous demander si vous avez besoin d’un outil qui génère un score clair afin que vous puissiez ensuite comparer les talents entre eux , ou si vous préférez interpréter vous-même les résultats des évaluations. 

mesurez les résultats

Comme tout autre investissement commercial, vos bilans de compétences devraient être jugés quant aux retours sur investissement qu’ils génèrent. Les collaborateurs que vous avez recrutés sur la base de vos tests d’évaluation des compétences sont-ils devenus des membres accomplis et productifs de votre équipe ? Les informations obtenues grâce aux tests vous ont-elles permis de prévoir avec exactitude les performances futures de certains candidats ? 

Les réponses à ces questions vous aideront à juger de l’efficacité de vos méthodes de test, et fondamentalement, de déterminer comment elles peuvent être améliorées. 

innovez et évoluez

Le changement perpétuel est l’une des rares certitudes du monde des affaires. Les secteurs d'activité, les tendances de la concurrence, et les exigences des clients n’ont de cesse d’évoluer, et il est donc impératif que vous soyez prêt à innover et à vous adapter si vous souhaitez rester dans la course. Nombreux sont les récits d’entreprises autrefois cheffes de file de leur secteur à s’être laissées distancer par leurs concurrents, voire à complètement échouer parce qu’elles ont trop tardé à évoluer ou à identifier les tendances transformatrices de leur secteur d’activité. Kodak, Nokia et Blockbuster ne sont que quelques-uns des exemples les plus fréquemment cités de marques éclipsées par des rivaux davantage visionnaires.

En matière d’évaluation des compétences, vous pourriez avoir fort à gagner à appliquer ce type de pensées novatrices si essentielles à une stratégie commerciale globale.  Revoir et réinventer régulièrement cet aspect de votre processus de recrutement garantira que ce dernier reste d’actualité et efficace. Ceci vous aidera ensuite à trouver les talents dont vous avez besoin afin d’être à la pointe du changement dans votre secteur.

si vous souhaitez optimiser davantage votre stratégie de recrutement, améliorer votre processus d'entretien est un bon point de départ. téléchargez donc notre guide consacré aux façons dont vous pouvez améliorer votre processus d’entretien et poser les bonnes questions.