les meilleures pratiques pour une reprise sécuritaire.

Après des semaines d’adaptation aux défis que soulève l’épidémie de coronavirus en fermant leurs entreprises, en normalisant le télétravail et en imposant la distanciation physique, les employeurs ont entrepris d’orchestrer leur réouverture. Malgré la reprise des activités, il est essentiel de continuer à observer les meilleures pratiques pour minimiser la propagation de la COVID-19. Alors que les travailleurs reviennent à leurs bureaux, entrepôts, magasins et restaurants, Randstad Canada encourage tout le monde à appliquer les recommandations d’hygiène énoncées par l’Organisation mondiale de la santé. Pour ralentir la transmission de la maladie, restez informés de sa progression et suivez les conseils émis par l’Agence de la santé publique du Canada. Nous avons compris que la solution la plus efficace pour ralentir la propagation du virus est de réduire les contacts entre les personnes.

La planification du retour au travail sera un long processus qui nécessitera l'adoption de nouvelles mesures de santé et de sécurité pour protéger les employés et les clients. Si vous exploitez une petite ou moyenne entreprise, vous n'avez peut-être pas les outils ou l'expertise nécessaires pour relever seul les défis de la réouverture. La plupart des outils et des ressources disponibles auprès des gouvernements sont accablants et déroutants. Nos guides décomposent le processus de réouverture en étapes simples et vous aident à développer un plan de retour au travail solide qui met la santé et la sécurité au premier plan. Choisissez le meilleur guide pour vous guider dans votre processus de réouverture.

Lorsque vous pourrez enfin retourner au travail et revoir vos collègues après des semaines de travail à distance (ou pas du tout), se serrer la main et s'embrasser les joues peut sembler une seconde nature. Après tout, la pratique séculaire de la poignée de main est une salutation standard dans le monde des affaires.

Nous savons que restructurer ses activités représente un grand défi pour beaucoup d’entreprises. La socialisation nous manque aussi ! Cependant, pour éviter de compromettre les progrès, nous devons continuer d’appliquer des mesures d’hygiène strictes.

La prévention demeure le meilleur moyen de préserver la santé en milieu de travail alors que la société se rétablit lentement de la pandémie. Avec l’autorisation par le gouvernement de la réouverture des entreprises, voici les meilleures pratiques pour maintenir un environnement de travail sécuritaire.

les meilleures pratiques pour une reprise sécuritaire

avoir un plan

Faites savoir à vos employés que vous êtes tourné vers l’avenir, que vous resterez bien informé et que vous pourrez répondre à leurs questions, telles que : Qu’arrivera-t-il si je tombe malade ? Est-ce que je pourrai prendre congé ? Quelles mesures seront mises en place pour assurer que mon lieu de travail est sécuritaire ? Compilez les questions courantes et mettez ce document à la disposition de vos employés.

communiquer, même si la situation ne change pas

L’ignorance alimente souvent le niveau d’inquiétude et la peur. Faites savoir à vos employés qu’ils peuvent compter sur vous pour obtenir des mises à jour régulières. Communiquez avec eux, même si la situation reste inchangée. Cela permettra de dissiper les inquiétudes.

prévoir des réunions récurrentes avec les employés

Essayez de tenir des réunions quotidiennes ou quelques fois par semaine. Vous saurez ainsi que tout se passe bien. Vos employés se sentiront soutenus et ils auront l’occasion de poser des questions, de soulever des inquiétudes et de proposer de nouvelles idées. Gardez à l’esprit que tout le monde est dans le même bateau. Maintenir la communication assure aux employés de pouvoir s’exprimer pendant cette période difficile et vous permet de vérifier comment ils s’adaptent à cette situation exceptionnelle. Lorsque vous tenez une réunion, appliquez les règles d’hygiène et les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada.

enseigner et rappeler les bonnes pratiques de santé et de sécurité

La prévention demeure le meilleur moyen de maintenir un milieu de travail sécuritaire à mesure que nous combattons la pandémie de COVID-19. Les bonnes pratiques pour limiter la propagation de la COVID-19 au travail incluent :

  • se laver les mains fréquemment
  • en utilisant de l’eau chaude et du savon pendant au moins 30 secondes
  • éternuer et tousser dans son coude plutôt que dans ses mains
  • éviter de toucher son visage
  • jeter immédiatement les mouchoirs souillés

Consultez régulièrement les mises à jour de l’Agence de la santé publique du Canada pour connaître les dernières recommandations pour votre entreprise.

garder son espace de travail propre

Lavez fréquemment votre surface de travail et les objets les plus utilisés (bureau, clavier, téléphone, etc.) avec un nettoyant antibactérien.

éviter les poignées de main et les baisers sur les joues

Demandez aux employés de s’abstenir d’avoir contacts physiques avec les autres sur votre lieu de travail.

Même si c’est une pratique sociale courante dans la plupart des cultures d’accueillir collègues, clients ou autres relations professionnelles avec une poignée de main ou une bise, on évite jusqu’à nouvel ordre. Les employés doivent refuser poliment les poignées de main ou tout autre contact physique.

adapter ses habitudes alimentaires au boulot

Lavez-vous toujours les mains avant de manger. Évitez également de partager des collations et de la nourriture avec vos collègues. Exit le bol de croustilles et la trempette ! Optez plutôt pour des portions individuelles ou des couverts aseptisés.

éviter le plus possible les espaces publics

Les lieux très fréquentés, comme les aéroports et les transports en commun, augmentent l’exposition aux virus. Demandez aux employés d’éviter de voyager ou de passer du temps dans les espaces publics pour le moment. Bien que la plupart des gens ne voyagent pas, appliquez des règles obligatoires d’auto-isolement si les employés ont voyagé récemment.

rester à la maison si on se sent malade

Passez le mot à vos employés : si vous ressentez de la fièvre, des maux de gorge, de la toux, des difficultés respiratoires, des vomissements, des maux de tête ou des douleurs aux oreilles, restez chez vous. Même si vos symptômes vous semblent légers. Profitez de votre congé de maladie ou, si vous le pouvez, travaillez à partir de la maison jusqu’à ce que vous vous sentiez mieux. 

surveiller attentivement la santé de votre personnel

Avant le début de chaque quart de travail, examinez les employés pour détecter tout signe ou symptôme de maladie (comme une toux, de la fièvre, un écoulement nasal, etc.). Vous pouvez également leur poser des questions sur leur santé ou leur demander s’ils ont voyagé récemment. Si l’un d’eux montre des signes d’infection, demandez-lui de s’isoler pendant 14 jours. Ils peuvent travailler à domicile ou prendre congé en fonction de la gravité de leur maladie.

 

Ces informations sont fournies uniquement à titre indicatif. Elles ne sont pas destinées à remplacer la loi ou les règlements écrits. En outre, compte tenu de la propagation rapide de la COVID-19, les informations peuvent ne pas être à jour. Nous encourageons les lecteurs à consulter les lois, règlements et autres documents d’interprétation spécifiques pour un rapport complet et exact de leur contenu.

Si vous commencez à élaborer votre plan de reprise des activités, nous avons beaucoup de ressources pour vous soutenir. Visitez notre site dédié à la reprise des activités pour découvrir des outils et des conseils.

en savoir plus