l'importance de souligner la fierté sur le lieu de travail

Le premier Mois de la fierté de tous les temps au Canada a débuté le 1er juillet 2016. Le Mois de la fierté vient prolonger la Semaine de la fierté que les Canadiens soulignent depuis 35 ans. Ce mois complet de festivités vise à reconnaître et à fêter la communauté LGBTQ+ et sa contribution à la culture canadienne. Les Canadiens d'un océan à l'autre prendront part à une série d'événements à saveur culturelle, sociale et éducative.

célébrer la fierté au travail

Le défilé de la Fierté de 2016 à Toronto s'est déroulé le 3 juillet et on a pu y voir des communautés, des entreprises et des sociétés, des groupes religieux, des institutions et des chefs politiques de tous les paliers de gouvernement. Le Premier ministre Trudeau est le premier Premier ministre en poste à prendre part au défilé de la fierté. En plus de célébrer la vie et la diversité, les événements de cette année ont été marqués par le sombre reflet de la tuerie de masse qui est survenue à Orlando, encore fraîche dans l'esprit et dans le cœur des gens présents, pour nous rappeler qu'il reste encore bien des choses à faire.

Le Canada a été et continue d'être un refuge à la fois accueillant et sécuritaire pour les membres de la communauté LGBTQ+. Même avant 2005, alors qu'entrait en vigueur du mariage civil, qui présentait une définition sexuellement neutre du mariage pour tous les Canadiens, les couples de même sexe pouvaient se marier librement dans huit des dix provinces. En adoptant cette loi, le Canada est devenu le premier pays hors d'Europe et le quatrième pays au monde à légaliser le mariage de même sexe dans l'ensemble du pays. Nous avons aussi légalisé l'adoption par les couples de même sexe et interdit toute forme de discrimination basée sur l'orientation sexuelle. On qualifie souvent le Canada d'un des pays les plus ouverts à l'homosexualité au monde.

Les efforts de soutien et de sensibilisation émanent non seulement de la population en général, mais également des sociétés et des entreprises à tous les niveaux – et avec raison. La Banque TD, une des entreprises qui affiche les gains les plus élevés au pays, commandite Pride Toronto et le défilé de la fierté. La Banque TD et d'autres organisations aussi prestigieuses savent que cet appui qu'elles accordent à la fierté est la chose à faire en plus d'être favorable à leurs activités. En 2014, on estimait que la communauté LGBTQ+ aux États-Unis détenait un pouvoir d'achat avoisinant les 800 milliards de dollars. Au cours du Pride Festival de 2013, les détaillants, les propriétaires d'entreprise et les communautés autour de la ville de Toronto ont bénéficié d'un impact économique de l'ordre de 286 millions de dollars, ce qui a entraîné la création de 3 470 emplois et généré des recettes fiscales totalisant 61 millions de dollars.

Dans un rapport en ligne qui remonte à 2015, Nielsen déclare que les dépenses par la communauté des LGBTQ+ totalisaient 3,8 milliards de dollars de ventes de biens de consommation emballés pour l'ensemble du Canada. Alors que les dépenses moyennes déclarées par les foyers des LGBTQ+ sont légèrement inférieures aux dépenses de leurs homologues non-LGBTQ+ (5 400 $ annuellement par foyer comparativement à 5 835 $), ils ont dépensé plus souvent et en moyenne davantage par voyage. Les foyers des LGBTQ+ comptent souvent moins de membres, mais leurs revenus sont généralement plus élevés qu'au sein de la population moyenne, alors qu'ils gagnent plus de 100 000 $, de sorte que leur pouvoir d'achat est plus élevé.

Les organisations intelligentes et avant-gardistes ont déjà adopté et mis en place sur leurs lieux de travail des pratiques axées sur l'égalité qui appuient et encouragent la diversité. Des industries entières dans les domaines comme les banques, le tourisme et les loisirs ont imaginé des façons d'offrir leurs services à des communautés diversifiées, respectueuses et inclusives. Nous avons encore bien du chemin à parcourir. D'après Amber Nasrulia, blogueuse d'entreprise, la diversification de la chaîne d'approvisionnement n'a pas fini de reprendre le temps perdu, même si on reconnaît sa valeur : « Une société [doit] diversifier sa chaîne d'approvisionnement en fonction de sa clientèle… Ainsi, les fournisseurs plus petits peuvent apporter des solutions plus innovatrices et offrant davantage de possibilités de réduction des coûts. »

Pour quelle raison les entreprises devraient-elles s'intéresser à la communauté LGBTQ+? D'après Laurence Bernstein, directrice associée de Protean Strategies, il s'agit là d'un créneau du marché qui est mal desservi. En adoptant les mesures qui s'imposent, les sociétés peuvent bénéficier d'un avantage concurrentiel. Dans une étude réalisée par le Williams Institute de l'UCLA, on a récemment déclaré que les mariages homosexuels aux États-Unis ont permis d'injecter « la somme qu'on estime à 1,58 milliard de dollars dans l'économie nationale et 102 millions de dollars en taxes de vente pour les états et à l'échelle locale depuis que la Cour suprême des États-Unis a étendu le mariage entre gens de même sexe dans l'ensemble du pays en juin 2015. » L'industrie du mariage et les autres industries qui gravitent autour de celle-ci n'en sont qu'un exemple.

La deuxième raison la plus convaincante qui pousse les entreprises à intervenir consiste dans ce que l'inclusivité est indissociable de leur diversité. En agissant en ce sens, elles favorisent un environnement positif et invitant pour tous les employés, et ce, peu importe le sexe auquel ils s'identifient ou leur orientation sexuelle. De plus, une telle attitude entraîne un tas de belles choses. Par exemple, elle permet d'attirer et de retenir des travailleurs très spécialisés, instruits et aptes, d'attirer et de servir une clientèle diversifiée, d'accroître la productivité et de profiter d'une main-d'œuvre à la fois créative, innovatrice, flexible et capable de faire preuve d'imagination. Tous ces avantages sont essentiels pour les organisations qui cherchent à évoluer et à prospérer sur le marché d'aujourd'hui – et de demain.

Que vaut la fierté? Elle n'a pas de prix.

vous aimeriez lire plus de conseils de nos experts en RH ? abonnez-vous à notre infolettre sans plus tarder.

m'abonner à l'infolettre