12 choses à savoir avant de rédiger votre prochaine lettre de présentation

La rédaction d'une lettre de présentation représente souvent l'étape la plus terrorisante d’une demande d’emploi. Vous devez adapter ces lettres à chacun des emplois que vous postulez, mais vous devez employer le bon ton, vous présenter comme étant le meilleur candidat, souligner vos meilleures qualités et démontrer ce qui ferait de vous un collègue formidable, et ce, tout en employant un style bref et direct. C’est exigeant pour un document d’une page! Voici 12 choses que vous devriez garder à l’esprit avant de vous attaquer à votre prochaine lettre de présentation.

lettre de présentation

1. recommencez à zéro chaque fois

Nous savons à quel point la rédaction d’une nouvelle lettre de présentation pour chaque emploi peut sembler énorme. En vérité, tel est le cas. Cependant, il s’agit également de la meilleure façon de se vous démarquer. Si vous utilisez une lettre de présentation identique pour toutes vos demandes d’emploi, vous vous adresserez à un auditoire vaste. Une telle lettre présentera un ton ennuyant et sera dépourvue de toute personnalité. De plus, vous négligerez ainsi le lien qui vous unit à l’emploi que vous postulez et l’intérêt que celui-ci suscite chez vous.

2. utilisez une formule de salutation personnalisée

Nous vous l’avons déjà dit à maintes reprises, n’utilisez pas une formule passe-partout du genre « Cher monsieur, madame » ou « À qui de droit ». Ces salutations semblent remonter à l’âge de pierre. Elles sont extrêmement officielles et ennuyantes, mais surtout, elles font totalement preuve de mépris à l'endroit du destinataire de la lettre. Plusieurs sites d’emploi, tel LinkedIn, inscrivent le nom du recruteur dans la liste des emplois. Si le nom n’y apparaît pas, une recherche rapide vous permettra assurément de trouver le nom du recruteur ou du gestionnaire de service que vous pourrez rejoindre en communiquant avec l’entreprise. Utilisez son nom. Si vous préférez faire preuve de prudence, optez pour une formule professionnelle, du genre M. ou Mme. Si vous croyez qu’une salutation plus familière s’impose en raison du type d’entreprise, allez-y directement avec le prénom. Faites appel à votre meilleur jugement. 

3. la première ligne est importante

Que cela vous plaise ou non, les premières impressions comptent.  Et c’est également vrai pour votre lettre de présentation. La première ligne doit être à la fois percutante et directe. Elle devrait avoir l’effet d’un crochet qui incite le recruteur ou le gestionnaire de l’embauche à lire et à en apprendre davantage à votre sujet. Trop de gens commettent l’erreur de gaspiller cette précieuse première ligne en y inscrivant des renseignements de nature générique, comme la façon dont ils ont trouvé l’emploi affiché. En vérité, la façon dont vous avez trouvé l’emploi n’a probablement aucune importance aux yeux du recruteur. Il désire savoir qui vous êtes et connaître la valeur que vous pourriez représenter à ses yeux et à ceux de l’entreprise.

4. allez au-delà de votre curriculum vitae

Votre lettre de présentation ne devrait pas être un simple copié-collé de l’information qu’on retrouve dans votre curriculum vitae. Il n’est pas nécessaire d’y dresser la liste de vous employeurs précédents ou d’expliquer l’endroit où vous avez obtenu votre diplôme. Si c’est ce que le recruteur désire savoir, il regardera votre curriculum vitae. Votre lettre de présentation constitue la chance d’exprimer un peu plus votre personnalité et d’inscrire quelques détails au sujet de votre expérience. Racontez une histoire, décrivez ce qui vous a inspiré au sein de l’entreprise ou les raisons pour lesquelles vous croyez être un bon candidat pour l'organisation. Cette information est infiniment plus mémorable qu’une répétition ennuyante de votre curriculum vitae.

5. présentez-vous comme étant la solution

Les entreprises n’embauchent pas leurs employés parce qu’ils ont un grand cœur. Ils ont des postes à doter ou certaines compétences manquent au sein de leur équipe. Ils embauchent pour une raison précise. Ils ont un problème à résoudre. Efforcez-vous de cerner le problème (la description d’emploi devrait comporter de nombreux indices) et présentez-vous comme étant la solution. N’ayez pas peur de dire : « J’ai constaté que vous avez ce problème et voici ce que je peux faire pour vous aider. » Vous aurez l’air compréhensif et ambitieux et vous donnerez l’impression d’un expert qui s’y connaît dans son domaine.

6. évitez l’emploi de qualificatifs inutiles et trop nombreux

Ne gaspillez pas l’espace précieux sur votre lettre de présentation en dressant la liste des qualités que vous possédez. Tel est particulièrement le cas lorsqu’il s’agit de compétences non techniques. Il est dans la nature de l’homme d’écarter les gens qui sont des vaniteux ou des menteurs. Si vous vous décrivez comme un être enthousiaste, charmant et un bon travaillant, le recruteur deviendra plutôt sceptique. Après tout, les gens vraiment formidables ne sentent pas le besoin de décrire à quel point ils le sont. Il n’y a vraiment aucun avantage au fait d’utiliser une tonne de qualificatifs positifs. Partagez plutôt des histoires et des réalisations qui démontrent ces qualités en action. Elles produiront davantage d’effet et seront plus crédibles.

7. utilisez des chiffres véritables

Nous le savons tous, ‘les chiffres ne mentent pas’. Si vous être en mesure de produire des chiffres et des statistiques qui confirment vos réalisations, elles auront plus de poids. Les recruteurs et les gestionnaires de l’embauche salivent devant les détails. Allez-y et partagez un nombre quantifiable de chiffres pour étayer vos dires.

8. optez plutôt pour la concision

La lettre de présentation est un document au moyen duquel vous vous présentez. Elle devrait intriguer le lecteur et l’inciter à en apprendre davantage à votre sujet. La lettre de présentation a pour but de vous amener au stade de l'entrevue après une analyse préalable des curriculum vitae. N’y racontez pas votre vie et n’abordez pas tous vos antécédents en matière professionnelle. Voyez cette lettre comme votre argumentaire visant à convaincre le recruteur que vous êtes le bon candidat pour le poste. Celle-ci devrait absolument entrer sur une page. On recommande idéalement qu’elle compte 300 mots ou moins. Si vous constatez qu’elle est plus longue, regardez d’un œil critique ce que vous avez écrit et sortez le crayon rouge. Enlevez-en des parties si vous devez le faire. Il est presque toujours préférable d’opter pour la concision.

9. laissez de côté les formalités

Votre curriculum vitae est un document plutôt officiel. Vous y décrivez vos antécédents professionnels, votre éducation, vos compétences et vos qualités de manière structurée et organisée. Votre lettre de présentation, par contre, représente l'occasion d’oublier les formalités et de laisser transparaître davantage votre personnalité. Les recruteurs ne sont pas des robots dépourvus de toute émotion qui basent leur décision d’embauche uniquement sur vos compétences. Ils recherchent également le jumelage culturel idéal entre vous et l’entreprise. Votre lettre de présentation vous donne la chance de montrer ce côté de vous-même et de prouver que vous feriez un excellent collègue. Si vous donnez l’impression d’être un individu ennuyant comme un robot ou facile à oublier, votre curriculum vitae pourrait se retrouver à la poubelle même si vous possédez toutes les qualités requises.

10. n’ayez pas l’air d’un chiot excité

Si l’emploi suscite chez vous une excitation tout à fait palpable, eh bien, tant mieux! Les entreprises sont ravies de recruter des employés qui s’intéressent à leurs produits, leurs services et leurs valeurs. Cet aspect peut jouer en votre faveur. Il existe cependant une ligne fine entre un enthousiasme évident, avoir l’air désespéré et être prêt à baiser les pieds du recruteur. Évitez de répéter à quel point vous aimez l’entreprise et qu’il s’agit pour vous de l’emploi rêvé. Une ligne ou deux au sujet de l’entreprise ou de ses activités suffisent amplement pour transmettre votre message. Évitez d’employer un ton flatteur ou de raconter une histoire à faire pleurer dans l’unique but de susciter la sympathie – par exemple, en racontant que le dernier souhait de votre mère qui est décédée d'un cancer consiste pour vous à décrocher cet emploi. Insistez plutôt sur votre valeur et sur vos qualités.

11. terminez avec un argument massue

Au même titre où vous devez commencer en lion, il est tout aussi important de terminer sur une bonne forte. Lorsque vous étiez un étudiant, vous avez probablement appris la méthode du hamburger en rédaction. Les pains représentaient l’introduction et la conclusion. Tout ce qu’on plaçait entre les deux représentait les garnitures et la viande. Il était cependant impossible de préparer un sandwich sans les pains pour retenir tout en place. Il en est de même de votre lettre de présentation. Accordez le plus d’attention au début et à la fin. Il devrait s’agir des passages les plus marquants. Et n’oubliez pas de conclure en faisant état des prochaines étapes, par exemple, en précisant le moment où vous effectuerez un suivi, en inscrivant un lien menant à votre profil sur LinkedIn ou à votre portfolio ou en demandant une entrevue.

12. relisez, relisez et relisez encore votre lettre de présentation

Votre lettre de présentation ne représente qu’un mince soupçon de qui vous êtes. Elle donne un bref aperçu de votre personnalité et de ce que vous valez en tant qu’éventuel employé. Pour cette raison, il va sans dire qu’une lettre de présentation parsemée d’erreurs de frappe ou d’orthographe ne donne pas une idée très reluisante de ce que vous êtes. La façon de livrer votre message importe. Vérifiez et revérifiez l’orthographe et la grammaire de votre lettre et assurez-vous qu’elle coule bien. Ne vous fiez pas uniquement au correcteur d’orthographe, puisqu’il lui arrive de rater certaines erreurs. Demandez à un ami ou à un membre de votre famille de la lire une dernière fois. Après avoir envoyé votre lettre de présentation dans l’univers infini du Web, il deviendra impossible de la récupérer. Par conséquent, vérifiez une fois de plus que ce que vous jugez nécessaire. 

êtes-vous actuellement à la recherche d'un nouvel emploi ?

rechercher un emploi