Les constats qualifiant la lettre de présentation comme désuète sont prématurés. Alors que certaines organisations éliminent graduellement le besoin d’une lettre de présentation, d’autres l’adaptent à leurs besoins. Dans tous les cas, plusieurs organisations demandent encore qu’on utilise la lettre de présentation de base que nous connaissons et aimons tous.

Nous nous sommes récemment demandé si les lettres de présentation sont désuètes ou non. Un petit secret, elles ne le sont pas. Peu importe qu’on vous demande ou non une telle lettre dans le cadre d’un processus d’embauche, il vous sera profitable d’en écrire une. Et tant qu’à y être, pourquoi ne pas en écrire une que les recruteurs et les gestionnaires de l’embauche s’empresseront de lire? Voici quelques suggestions dans le but de retenir l’attention d’un recruteur.

1. langage clair et facile à lire

Les recruteurs veulent un document qui est clair, facile à lire et à suivre et, par-dessus tout, professionnel. Personnalisez chacune de vos lettres de présentation afin de les adapter à l’emploi que vous postulez. Étudiez l’annonce du poste afin de déterminer le langage que l’organisation utilise pour se décrire. Si vous n’êtes pas du genre à jouer au détective, vous ne pourrez jamais vous tromper si vous utilisez un langage simple, actif (les verbes d'action sont vos amis!) et professionnel.

2. une attitude professionnelle

Rien ne fait décrocher un gestionnaire de l’embauche plus vite qu’un langage déplacé et empreint de jurons (vous pensiez qu’on n’avait pas besoin de le dire, mais il le faut), d’acronymes inventés (ou rarement utilisés) et des fautes d’orthographe et de grammaire. Des phrases complexes, alambiquées et interminables démontrent que votre talent pour la communication laisse grandement à désirer. En fait, le contraire est aussi vrai. Si vous doutez de vos aptitudes pour la rédaction ou si votre langue maternelle n’est pas le français (ou l'anglais), trouvez un ami ou un collègue capable de corriger la lettre à votre place ou dénichez un réviseur linguistique professionnel. Le coût en vaut la peine, surtout que votre lettre de présentation représente votre seule possibilité de laisser une première bonne impression.

3. ce qui fait de vous le candidat idéal

Les gestionnaires de l’embauche doivent avoir une raison pour vous inclure dans le processus d’embauche. Donnez-leur cette raison. Votre lettre de présentation donne au gestionnaire de l’embauche des raisons de vous interviewer, en particulier lorsque vous y faites état de vos compétences, vos réalisations et votre expérience qui concernent précisément le poste offert et que vous décrivez la façon dont le rôle, le service et l’organisation en profiteront. Expliquez ce qui fait de vous le meilleur des candidats.

4. une preuve des efforts que vous êtes prêt à faire

Les recruteurs veulent savoir que vous avez pris le temps de vous renseigner sur l'employeur, puisque cela démontre que vous avez su déployer un effort supplémentaire et que vous comprenez vraiment ce qu’on exige de vous. N’oubliez pas de profiter des avantages du Web! Vous vous ferez de nouveaux amis et vous influencerez les gens si vous parvenez à inclure certaines nouvelles qui touchent l’industrie ou, mieux encore, des renseignements dignes d’intérêt au sujet de l’organisation au sein de laquelle vous postulez un emploi.

5. concision

Le temps est inestimable et les recruteurs espèrent que vous appréciez le temps qu’ils vous consacrent. Attendez qu’on vous ait embauché pour leur remettre la version  romancée de votre lettre de présentation. Rédigez plutôt une lettre courte et concise. Les recruteurs n’ont pas le temps de parcourir des documents denses et comptant un nombre interminable de pages. Aidez le recruteur à voir tout ce que vous pourriez apporter. Jumelez vos compétences et votre expérience aux qualités et à l’expérience qu’on demande dans l’annonce du poste. Présentez-lui l’information dont il a besoin de façon claire et concise afin qu’il puisse ainsi faire son travail, c'est-à-dire vous embaucher.

6. la bonne attitude

Si votre vie est une suite de malheurs, parlez-en au barman du coin et non pas au recruteur. Assurez-vous que le ton de votre lettre de présentation soit positif, agréable et professionnel. Vous devriez effectivement être en confiance, mais évitez toute vantardise ou arrogance. Évitez les clichés et les blagues, à moins que la culture de l’entreprise ne démontre clairement qu’on les apprécie. En cas de doutes, penchez plutôt pour une attitude professionnelle. Vous aurez amplement le temps de montrer votre sens de l’humour lorsqu’on vous aura donné l’emploi.

7. une conclusion optimiste

Chez les professionnels des ventes, la réussite arrive souvent après qu’on ait présenté ses arguments et une conclusion convaincante. C’est à ce moment que se conclut la vente et qu’on assiste à la réussite de ses efforts. Dans le monde du marketing, la signature signifie souvent un appel à l’action. En ce qui concerne votre lettre de présentation, votre conclusion représente votre expression de votre capacité à assumer ce rôle. Un recruteur nous a déclaré : « Vous seriez étonné d’apprendre combien de gens que j’ai interviewés ne demandent pas l’emploi. » Dites-le que vous voulez l’emploi! Laissez déborder votre enthousiasme, votre passion et votre énergie. Terminez en disant que vous êtes impatient de participer aux prochaines étapes. Et remerciez le recruteur d’avoir pris le temps d’étudier votre demande.

Plutôt qu’une réflexion après coup, voyez votre lettre de présentation comme la porte d’entrée de votre curriculum vitae et de toutes ces bonnes choses que vous apportez à la table. C’est elle qui doit convaincre le recruteur de vous voir comme un employé éventuel. Assurez-vous de frapper dans le mille.

vous cherchez un emploi actuellement ? trouvez chaussure à votre pied parmi nos meilleures offres.