Depuis 44 ans, Randstad Ingénierie prend le pouls du secteur de l’ingénierie. Nous aidons les ingénieurs et les techniciens professionnels à trouver des emplois permanents ou contractuels qui conviennent à leurs besoins et proposons des stratégies de carrière personnalisées pour notre réseau toujours en croissance. En concentrant nos efforts à aider des ingénieurs et des techniciens professionnels compétents à trouver du travail en infrastructure, en construction et en fabrication, nous avons bâti un vaste réseau et des relations durables. Nous pouvons vous aider à décrocher votre prochain emploi auprès d’un des meilleurs employeurs au Canada.

La pandémie de COVID-19 a complètement transformé le marché de l’emploi au Canada. Lorsque la pandémie a atteint le Canada à la mi-mars 2020, les confinements et autres mesures de protection ont rapidement été mis en place par les gouvernements provinciaux. Les fermetures ont eu un effet dévastateur pour le marché de l’emploi canadien. En juin 2020, 3 millions de Canadiens étaient sans emploi à cause de la pandémie et le chômage atteignait un taux presque record de 13 %. Le secteur de l’ingénierie ne faisait pas exception et suivait cette tendance inquiétante. Heureusement, en juillet 2020, à la fin de la première vague, une reprise a été constatée dans de nombreux secteurs, dont la fabrication, la construction et l’énergie.

tendances en fabrication

Le secteur de la fabrication au Canada s’en est mieux tiré que plusieurs autres en raison de sa nature essentielle. Le secteur de la fabrication de biens essentiels, comme les aliments et les produits médicaux, est resté fort pendant la pandémie puisque les consommateurs faisaient des réserves de produits de première nécessité. Les fabricants ont besoin d’ingénieurs talentueux pour les aider à s’équiper et à modifier leurs installations pour produire en temps de pandémie et respecter les nouvelles exigences gouvernementales. Les fabricants de biens durables ont été moins chanceux. De nombreux Canadiens ayant reporté de gros achats en raison de la pandémie, la demande pour des articles comme des véhicules, des électroménagers et des meubles a diminué. 

Globalement, 47 % des fabricants canadiens estiment qu’ils prendront plus d’un an pour retrouver leurs niveaux d’activité pré-COVID-19. En outre, 50 % d’entre eux affirment que les programmes d’aide fédéraux canadiens sont un soutien nécessaire à leur entreprise pendant la pandémie. Il y a tout de même lieu d’espérer puisque l’économie canadienne a récupéré 93 300 emplois en juillet 2020, ce qui correspond à 78 % des emplois perdus (119 000) dans le second trimestre. Nous prévoyons que cette reprise se poursuivra jusqu’à la fin de 2020 alors que les entreprises s’adapteront aux nouvelles mesures de protection et trouveront de moyens de reprendre leurs activités en toute sécurité. Si vous cherchez du travail dans le secteur de la fabrication, c’est le moment idéal d’entrer dans ce marché de l’emploi et de profiter de plusieurs nouvelles opportunités sur le marché.

cherchez-vous un emploi en fabrication?

tendances en énergie

Le secteur de l’énergie est demeuré l’un des plus stables au Canada pendant la pandémie. Environ 13 500 emplois en ingénierie ont été perdus en mars et en avril 2020, mais dès juin 2020, le marché de l’emploi en énergie s’est bonifié de 13 000 emplois annulant presque entièrement les effets de la crise de la COVID-19. Le secteur de la production d’énergie et l’industrie pétrolière et gazière sont demeurés des moteurs essentiels de l’économie canadienne employant 950 000 Canadiens, directement ou indirectement, et contribuant à près de 14 % du PIB canadien. 

L’impact de la COVID-19 a créé une légère baisse de la production pétrolière, de 6,6 % par rapport à 2019. Les employeurs du secteur de l’énergie au Canada ont commencé à diversifier leurs activités et à investir dans de nouveaux projets, comme le projet RenuWell qui vise à utiliser des sources d’énergie renouvelable propre pour desservir les collectivités rurales en Alberta. L’Alberta, la capitale de l’énergie au Canada, a reconnu l’importance de diversifier son économie. Cette réorientation pourrait s’avérer nécessaire pour réagir aux changements technologiques. En effet, selon un rapport de EY, un emploi sur trois dans l’industrie pétrolière et gazière pourrait être complètement automatisé dans 20 ans. 

cherchez-vous un emploi dans le secteur de l’énergie?

tendances en construction

En ingénierie, le secteur de la construction est celui qui a été le plus touché au Canada. De mars à avril, la construction a chuté de 41 % au pays. Au plus fort de la crise, plus d’un quart de million d’emplois en construction (251 500) ont été rayés de la carte. Depuis juillet 2020, plus de 156 600 emplois ont été recréés dans ce marché. Il n’en reste pas moins une baisse significative du nombre d’emplois dans ce secteur par rapport à l’année dernière, mais il y a de l’espoir. 

Le secteur de la construction s’est assez bien adapté à la pandémie et, partout au pays, de nombreux chantiers redémarrent après avoir mis en place de nouvelles politiques proactives en matière de santé et sécurité. Les nouvelles mesures réussissent bien à prévenir et à contenir la transmission de la COVID-19. Le secteur est donc en bonne position si, comme les experts le prédisent, une seconde vague de COVID-19 devait frapper le Canada à l’automne 2020. Il est fort probable que, contrairement à ce qui s’est produit lors de la première vague, le secteur de la construction pourra poursuivre ses activités et sera exclu d’éventuels confinements provinciaux. La construction a été classée comme un service essentiel dans de nombreuses provinces et les gouvernements locaux ont priorisé les projets de construction visant l’entretien ou la construction d’infrastructures essentielles (routes, ponts, hôpitaux, logements abordables, etc.). Nous prévoyons que le secteur de la construction continuera à connaître une forte reprise au cours des prochains mois alors que des projets essentiels obtiendront un feu vert et que les entreprises continueront à s’adapter à la pandémie.

cherchez-vous un emploi en construction?

En tant que partenaires de confiance dans le monde du recrutement, notre savoir-faire et passion avec des technologies de RH parmi les plus novatrices pour propulser votre carrière en ingénierie. Souhaitez-vous réintégrer le marché de l’emploi et décrocher un bon poste en fabrication, en énergie ou en construction? 

communiquez avec un consultant randstad spécialisé en ingénierie.

tim spindlove
man

tim spindlove

directeur principal de l’ingénierie

Tim Spindlove est directeur principal de l’ingénierie pour la région de la Colombie-Britannique chez Randstad Canada. Son équipe aide les clients et candidats en répondant à leurs besoins en recrutement, principalement dans des postes en ingénierie et en technique au sein des secteurs de la fabrication, de l’énergie et de la construction. Lorsqu’il ne dirige pas son équipe, il aime jouer avec ses deux enfants ou être au golf.