La COVID-19 a bouleversé le domaine de la santé, accélérant les tendances dans certains cas et obligeant les organismes de santé à pivoter et à s'adapter rapidement. La volonté de préserver la sécurité des personnes et de favoriser la distanciation sociale sans nuire à l'accès à des soins de qualité a entraîné une hausse révolutionnaire des soins numériques et de la télémédecine, à tel point que ces compétences sont désormais considérées comme indispensables pour les professionnels de la santé. La pénurie de compétences découlant de l'impact de la pandémie sur les travailleurs de première ligne est une autre préoccupation du secteur.

Mais les tendances des emplois dans le secteur des soins de santé en 2022 et au-delà ne sont pas uniquement liées à la pandémie. Le vieillissement de la population, les nouvelles technologies et la nécessité constante de concilier la satisfaction des patients et la qualité des soins jouent également un rôle dans l'évolution du secteur.

Il est important de suivre ces tendances pour les employeurs qui souhaitent trouver, embaucher, former et conserver les meilleurs talents. Découvrez ci-dessous cinq des plus importantes tendances en matière d'emploi dans le secteur de la santé.

vous voulez savoir quel rôle les postes à distance permanents peuvent jouer sur les exigences en matière de rémunération du personnel ? découvrez si le télétravail doit changer votre façon de rémunérer vos collaborateurs.

lire l'article

une augmentation des soins virtuels et de la télémédecine

La télémédecine n'a pas été inventée pendant la pandémie de COVID-19. Les patients l'utilisaient déjà pour obtenir des consultations rapides et pratiques dans une grande variété de situations, mais la pandémie a popularisé cette forme.

Avec l'essor de la médecine et des soins virtuels, les professionnels de la santé doivent s'adapter et prodiguer des  soins sur des plateformes numériques. Dans de nombreux cas, cela signifie qu'ils doivent acquérir de nouvelles compétences, notamment pour gérer des applications et des processus techniques tout en évaluant correctement les patients par appel vidéo, téléphone ou même messagerie en direct.

Pour les employeurs du secteur, il est nécessaire de tenir compte de ces nouvelles compétences requises lors du recrutement du personnel clinique et administratif.

la technologie pour sécuriser les dossiers médicaux des patients

La confidentialité des patients et la sécurité des données restent au premier plan des préoccupations des organismes de santé. De nouvelles technologies sont fréquemment développées, adaptées et adoptées pour aider à remplir les objectifs de sécurité.

Par exemple, la chaîne de blocs pourrait être utilisée pour stocker les dossiers médicaux, ce qui permettrait aux patients de redevenir propriétaires de leurs dossiers et de les rendre transférables et accessibles par divers prestataires tout en garantissant des niveaux de sécurité élevés.

Pour soutenir ces avancées, les organismes de santé doivent envisager le recrutement de manière globale. En plus du personnel clinique et administratif capable de travailler avec ces types de solutions, les organisations peuvent avoir besoin de personnel technique pour les construire, les mettre en œuvre et les maintenir.

de graves pénuries de compétences

Environ 26 % des entreprises du secteur ont déclaré qu'elles s'attendaient à connaître des pénuries en 2021. C'est presque 7 % de plus que la moyenne de tous les secteurs, ce qui montre que les entreprises du domaine de la santé sont plus préoccupées par les pénuries de main-d'œuvre que les autres entreprises canadiennes. Cela est dû en partie au fait que les travailleurs de première ligne, et en particulier les infirmières, se sont épuisés pendant la pandémie et se sont tournés vers d'autres possibilités de carrière ou ont pris leur retraite.

En décembre 2020, plus de 40 % du personnel de soutien, comme les associés des services aux patients, les aides-soignants et les auxiliaires médicaux, étaient des immigrants. Le ralentissement de l'immigration pendant la pandémie peut avoir eu un impact sur la main-d'œuvre dans ces secteurs, contribuant ainsi à la pénurie.

Pour les organismes de santé canadiens, tous les aspects de la pénurie de compétences peuvent nécessiter des solutions créatives pour le recrutement et la gestion de la main-d'œuvre. Travailler avec des recruteurs pour soutenir le déploiement rapide de travailleurs temporaires qualifiés selon les besoins est une solution. Investir dans la formation polyvalente, l'éducation en matière de soins de santé et le soutien aux populations de travailleurs immigrants qui ne parlent peut-être pas couramment les langues canadiennes ne sont que quelques-unes des autres solutions que les entreprises de soins de santé pourraient devoir envisager.

découvrez comment randstad peut accompagner votre organisation dans toutes vos démarches de recrutement et de rémunération.

en savoir plus

une demande croissante de personnel administratif

Selon les données publiées par le gouvernement, le domaine de la santé au Canada est sur le point de doubler le nombre total d'entreprises de bioscience et de soins de santé dans le pays d'ici 2025. Cela n'augmente pas seulement les besoins en personnel clinique.

À mesure que le nombre de patients et les demandes augmentent, il faut davantage de postes de soutien pour assurer le suivi et la planification des rendez-vous, interagir avec les patients et offrir un soutien administratif et de secrétariat aux professionnels de la santé surchargés et épuisés.

En planifiant l'avenir, les organismes de santé doivent se pencher sur les postes de bureau en contact avec le public ou non, sur les besoins en gestion des ressources humaines dans le domaine de la santé et sur d'autres postes en coulisse qui pourraient devoir croître et évoluer avec le temps.

une population canadienne vieillissante

Environ 72 % des travailleurs de la santé canadiens sont d’accord sur le fait que le secteur est en pleine croissance. Mais avec 2,2 millions d'aînés âgés de 65 à 69 ans en 2020, et 2 millions d'autres sur leurs talons dans la tranche d'âge de 60 à 64 ans, le secteur de la santé du pays croît-il assez rapidement pour prendre soin d'une population qui vieillit rapidement ?

Au rythme actuel de la dotation en personnel dans le secteur, les experts ne le pensent pas. Le vieillissement de la population risque d'entraîner une augmentation des besoins en matière de soins dans quelques années seulement, et les effectifs du secteur de la santé risquent d'être insuffisants si rien ne change.

Les entreprises du secteur de la santé peuvent tirer parti de ces tendances en planifiant dès aujourd'hui. En créant des plans d'embauche proactifs et en travaillant avec des ressources de recrutement pour constituer une réserve durable de professionnels qualifiés, vous pourrez faire face aux pénuries de personnel dès maintenant et les éviter à l'avenir.

Vous voulez savoir si vos salaires sont compétitifs ou de combien vous devriez les augmenter pour garder les meilleurs talents ?

télechargez le guide