conseils de rédaction du CV pour le nouvel immigrant

Si vous venez d’arriver au Canada, il est probable que les normes et les attentes en matière culturelle diffèrent légèrement de ce qu’elles sont dans votre pays d’origine. Tel est également le cas lorsqu’on doit rédiger son CV. Pour améliorer vos chances de trouver un emploi formidable, vous devrez adapter votre CV de manière à répondre aux attentes des gestionnaires de l’embauche au Canada. Tout dépendant de votre lieu de résidence au Canada, votre devrez fort probablement rédiger votre CV en anglais ou en français. De façon générale, remettez toujours votre CV dans la même langue que la description de poste. Ainsi, nous vous présentons ci-dessous quelques aspects importants que vous devez savoir sur la façon d’adapter votre CV au marché canadien de l’emploi.

conseils pour le CV du nouvel immigrant au Canada

ne gaspillez pas d’espace en inscrivant curriculum vitae

Une erreur de débutant que les gens commettent souvent consiste à inscrire en grosses lettres le titre « Curriculum vitae » au haut de leur CV. Cela est complètement inutile et équivaut à gaspiller un espace précieux! Seul votre nom devrait apparaître au haut de votre CV. Il est inutile d’écrire « Curriculum vitae de Jean Untel » ou quoi que ce soit du genre. Inscrivez votre nom en utilisant une police légèrement plus grosse que le reste du texte que renferme votre CV, rien de plus. Après tout, les gestionnaires de l’embauche savent qu’il s’agit d’un CV et que vous êtes à la recherche d’un emploi. Il n’est pas nécessaire de l’écrire, puisque c’est évident. L’espace est limité. Par conséquent, profitez-en au maximum.

ne joignez pas de photo

Même s’il est normal de joindre une photo à votre CV dans certaines cultures, on considère habituellement ce geste anti-professionnel en Amérique du Nord. À moins que vous ne vous souhaitiez montrer votre visage pour un travail d’acteur ou dans le domaine du divertissement, il est préférable que votre CV ne comporte pas de photo. Une photo pourrait inciter les gestionnaires de l’embauche à vous éliminer, parce qu’ils n’aiment pas votre allure ou parce que vous n’êtes pas photogénique. Ils porteraient ainsi un jugement hâtif avant même de vous rencontrer! Votre apparence n’a rien à voir avec vos compétences. Il ne vous servira à rien de joindre une photo.

ne partagez pas vos renseignements personnels

Au Canada, il est illégal de pratiquer la discrimination à l'endroit d’un individu en raison de son sexe, de son origine ou d’autres facteurs personnels. Ceci étant dit, il est préférable de ne pas inclure dans votre CV de renseignements personnels qu’on pourrait utiliser contre vous. Ceux-ci ne sont pas pertinents pour l’emploi, de sorte qu’on peut considérer ce geste comme un manque de professionnalisme ou excessif. De plus, méfiez-vous des entreprises qui prétendent avoir besoin de cette information avant de vous interviewer. C’est faux. Les renseignements personnels deviennent nécessaires uniquement lorsque vous avez accepté une offre d'emploi et signé un contrat d’embauche. Voici quels sont ces renseignements qui n’ont pas leur place sur votre CV :

  • votre âge ou votre date de naissance
  • votre état matrimonial ou votre situation conjugale
  • votre affiliation religieuse ou politique
  • votre pays de naissance ou votre statut d’immigrant
  • les enfants, à savoir si vous en avez ou non
  • vos numéros d’identification personnelle (comme le numéro du permis de conduire, le numéro d’assurance sociale)

information que vous devriez inscrire.

Même si chaque CV est différent et si son contenu varie d’une industrie à l’autre, voici quelles sont les sections fondamentales que vous devriez tous retrouver sur votre CV :

  • votre nom complet
  • vos coordonnées, comme votre adresse de courriel et votre numéro de téléphone. Vous n’êtes pas obligé d’inscrire votre adresse!
  • votre expérience de travail et une courte description de vos réalisations dans chacun des emplois que vous avez occupés
  • vos cours de niveau post-secondaire, à moins que vous n’ayez pas étudié au-delà du secondaire. Dans un tel cas, vous pouvez les inclure.

qu’en est-il de la liste des compétences?

Cela dépend. Si vous travaillez dans le domaine technique et si vous connaissez plusieurs des logiciels et des outils qu’on utilise dans l’industrie, il peut être judicieux d’énumérer vos compétences professionnelles. Cependant, il n’est peut-être pas nécessaire de créer une section pour les compétences générales (comme le leadership ou les communications), puisque les recruteurs et les gestionnaires de l’embauche considèrent qu’il est inutile d’en faire mention. Une exception s’applique si vous possédez une expérience limitée. Dans un tel cas, la section des compétences peut contribuer à ajouter une certaine profondeur à votre CV.

ayez recours à la chronologie inversée

C’est ainsi qu’on présente normalement les CV en Amérique du Nord, et c’est ce que les recruteurs s’attendent à voir. Si vous ne connaissez pas le format chronologique inversé, il consiste à énumérer vos expériences les plus récentes en premier lieu, suivies de vos expériences les plus anciennes. De plus, assurez-vous d’inclure les années correspondant à chaque emploi ou chaque période d’études sur votre CV. Vous devriez inscrire le mois et l’année marquant le début et la fin de ces activités.

demandez une équivalence canadienne de vos diplômes

Si vous avez étudié à l'extérieur du Canada, demandez une évaluation officielle afin de comparer votre éducation aux normes canadiennes. Inscrivez cette information sur votre CV pour aider les gestionnaires de l’embauche au Canada à comprendre les connaissances et l’expérience que vous pourriez apporter au poste. Au Canada, le programme officiel d’évaluation de l’éducation porte le nom d’évaluation des diplômes d’études (EDE). Il n’existe pas de programme officiel permettant d’évaluer l’expérience de travail, mais vous pouvez consulter la liste de la Classification nationale des professions (CNP) afin de déterminer si votre expérience de travail est valide au Canada.

énumérez vos réalisations plutôt que vos tâches

Dans certains pays, votre CV ressemble à une simple liste de vos expériences professionnelles accompagnées de très peu de détails. En Amérique du Nord, on s’attend à ce que vous mettiez en lumière vos forces et vos réalisations et à ce que vous vous vendiez dans votre CV. Il ne suffit pas d’énumérer vos tâches quotidiennes. Les gestionnaires de l’embauche s’attendent à ce que vous fassiez la démonstration de l’impact que vous avez produit à votre poste plutôt que de simplement énumérer vos responsabilités. Par exemple, plutôt que d’écrire « préparation de rapports hebdomadaires pour les clients », vous pourriez écrire « préparation de rapports hebdomadaires pour notre plus important client afin d’identifier ainsi des façons d’optimiser son budget ». Même si la responsabilité sous-jacente est la même, la deuxième a l’air bien plus impressionnante!

limitez votre curriculum vitae à moins de 2 pages

Même si, dans certains pays, on apprécie les CV interminables, ce n’est pas le cas au Canada. La plupart des recruteurs canadiens s’attendent à voir des CV de 2 pages ou moins. En fait, certains gestionnaires de l’embauche ne regardent même pas les CV plus longs. Faites-vous plaisir et limitez-vous à 2 pages. Si vous êtes un étudiant dont l’expérience limitée occupe 1 page ou moins, c’est encore mieux. De plus, n’essayez pas d’augmenter la quantité de texte en réduisant la taille de la police ou les marges. Ne prenez pas de chance. Respectez les marges et écrivez avec une police de taille 12.

relisez attentivement votre curriculum vitae

Il est primordial que vous relisiez votre CV, en particulier si vous le rédigez dans une langue autre que votre langue maternelle. Une personne qui parle couramment cette langue commet parfois des erreurs d’orthographe et de grammaire. Ainsi, lorsque vous connaissez moins la langue dans laquelle vous écrivez, il devient encore plus essentiel de vérifier l’orthographe et de procéder à la relecture de votre document. De plus, ne vous fiez pas au correcteur d’orthographe de votre ordinateur, parce que ces outils ne sont pas parfaits. Si vous le pouvez, demandez à un collègue qui parle couramment la langue de relire votre CV à votre place pour vous assurer que celui-ci est impeccable. Les fautes de frappe et autres erreurs peuvent sonner l’alarme chez les recruteurs, et certains gestionnaires de l’embauche pourraient même refuser de prendre connaissance d’un CV s’ils y voient des erreurs évidentes. Par conséquent, il est important de vérifier attentivement votre CV.

en cas de doutes, embauchez un rédacteur de CV professionnel

Si vous êtes vraiment perdu lorsque vient le temps de rédiger votre CV pour le marché canadien, embauchez un rédacteur de CV professionnel qui le fera à votre place. Il n’y a pas de honte à demander un peu d’aide pour perfectionner votre CV! Vous pouvez embaucher un professionnel moyennant un coût relativement faible et vous aurez tôt fait de rembourser cette dépense s’il vous aide à obtenir l’emploi de vos rêves. Cependant, faites attention aux fraudeurs, en particulier si vous cherchez un rédacteur de CV sur le Web. Vérifiez son expérience et essayez de trouver des commentaires au sujet de son travail sur LinkedIn ou sur d’autres ressources destinées aux professionnels pour vous assurer de dénicher un rédacteur ou une entreprise légitime. Si vous préférez ne pas payer pour un tel service, il existe plusieurs organismes à but non lucratif qui aident les nouveaux immigrants à acquérir des compétences essentielles pour dénicher un emploi, comme la rédaction d’un curriculum vitae et les entrevues. Vérifiez si de tels organismes existent au sein de votre communauté.

Si vous avez de la difficulté à pénétrer le marché canadien, même si votre CV répond à tous ces critères, vous pourriez opter pour des rôles temporaires ou à contrat. Que ce soit justifié ou non, certains employeurs recherchent des employés qui possèdent une expérience de travail au Canada. Lorsque vous aurez inscrit dans votre CV quelques emplois réalisés au Canada, vous verrez qu’il deviendra plus facile de décrocher les postes que vous souhaitez vraiment.

Si vous êtes à la recherche de travail au Canada, Randstad possède une longue liste d’emplois qui conviennent idéalement aux nouveaux arrivants au Canada. Consultez maintenant la liste de nos postes disponibles pour dénicher l’emploi qui vous convient.

vous arrivez tout juste au Canada et recherchez un emploi ? C'est ici que vous trouverez :

voir les offres d'emploi