5 conseils pour vous aider à surmonter votre anxiété avant une entrevue d’emploi

Croyez-vous que Wonder Woman sait ce qu’est la nervosité? Je parle ici de la fille de Zeus qui avait les mains moites et des palpitations? Et ces poignets? Mais sérieusement, pensez-y. Elle était évidemment dotée de capacités et de pouvoirs redoutables, mais on la voit, à un moment donné, lorsqu’elle quitte la sécurité de son île d’amazones pour circuler et déambuler parmi de simples mortels. Son apprentissage a sûrement été terrible lorsqu’elle a réalisé la façon dont les humains fonctionnent, afin de gérer ses pouvoirs et pour déterminer si elle pouvait vivre dans ce monde et de quelle manière.

Très bien, nous reconnaissons que l’analogie est peut-être un peu tirée par les cheveux, mais nous souhaitons vous démontrer que même Wonder Woman connaît ses moments d’incertitude, de doute et d’anxiété.

Il existe peu d’occasions aussi stressantes qu’une entrevue d’emploi. Cet inconnu peut susciter la crainte dans votre cœur et provoquer dans votre estomac assez de papillons pour vous envoler. Pour certains, l’anxiété peut être débilitante. Ceux qui vous disent que leur rythme cardiaque reste inchangé sont un peu menteurs ou font partie de cette race peu répandue d’humains qui adorent sauter en bungee ou en parachute.

En présumant que vous ressemblez à la majorité qui trouve difficile de se soumettre à une telle évaluation, voici certains conseils qui vous aideront à gérer ces montagnes russes d’émotions que représente l’entrevue d’emploi.

1. confrontez vos craintes.

Eh oui, vous avez bien entendu. Ne vous en voulez pas si vous ressentez de l’anxiété. Vous avez besoin de cette énergie mentale ailleurs. Vous devez comprendre qu’il est naturel et parfaitement humain d’être anxieux avant une entrevue d’emploi. Des tas de choses sont en jeu. On s’apprête à vous évaluer de la tête aux pieds et à scruter attentivement les moindres de vos gestes et de vos paroles.  L’anxiété fait partie de notre réaction ‘d’attaque ou de fuite’ qui nous prépare à confronter l’inconnu ou à nous enfuir à toute vitesse. L'adrénaline alors produite provoque un assèchement de notre bouche et la montée en flèche de notre rythme cardiaque, mais elle aiguise également nos sens, nous rend plus alertes et nous aide à mieux performer.

2. préparez-vous, préparez-vous et préparez-vous encore. 

Nous avons maintes fois répété que la préparation représente un des aspects les plus importants pour réussir une entrevue. Nous allons le répéter encore. La préparation est votre meilleur allié lorsqu’il s’agit de combattre vos craintes lors d’une entrevue. La préparation vous protège contre ce monologue de peur qui tourne en boucle dans votre tête et vous permet de vous concentrer sur les détails importants que vous souhaitez apporter avec vous dans la pièce.

Si vous êtes du genre à souffrir d’habitudes ou de tics nerveux lorsque soumis à la contrainte, la préparation vous aidera à les contrôler. Pratiquez ce que vous ferez avec vos mains pour ne pas être tenté de vous jouer dans les cheveux ou de vous ronger les ongles. Pratiquez vos réponses tout haut pour éviter toute hésitation. Rappelez-vous qu’un court silence peut vous donner un air réfléchi et intelligent!

En sachant que vous disposez d’une solide base d’information, pratiquez vos réponses aux éventuelles questions et contrôlez vos tics nerveux pour augmenter votre confiance. C’est grâce aux répétitions que les acteurs parviennent à assurer leur confiance le soir de la première, alors que leurs techniques de respiration leur permettent de contrôler leur nervosité et les aident à se concentrer. Wonder Woman n’est pas devenue Wonder Woman du jour au lendemain. Cette transformation lui a demandé énormément de pratique et de préparation.

3. pensez positivement.

Il ne s’agit pas uniquement d’un mantra nouvel âge. Les preuves scientifiques démontrent qu’il existe un lien entre une idée et sa réalisation. Les prophéties d’autoréalisation sont vraies! Les études révèlent que la pensée négative nous paralyse. Elle limite notre concentration et annule notre capacité de penser et d’agir en tenant compte de la situation générale (ce qui fait partie de la réaction d’attaque ou de fuite dont on a fait mention précédemment). Par contre, la pensée positive nous aide à voir les possibilités et les options, ce qui nous permet de développer et de maîtriser de nouvelles compétences et d’accroître notre potentiel de réussite.

Envisagez la possibilité de modifier votre monologue interne pour y inclure des affirmations positives; créez une image mentale en imaginant que vous êtes détendu pendant l’entrevue et que la conversation est fluide. Pratiquez la respiration enseignée pour la méditation ou le yoga; il est difficile de ressentir de l’anxiété lorsque vous respirez lentement, profondément et de manière constante. Enfilez vos écouteurs et laissez-vous bercer par une musique positive en cours de route pour assister à votre entrevue.

4. voyez les choses du bon côté.

Personne ne se présente pour une entrevue parce qu’on est ambivalent face à un emploi (ou, à tout le moins, nous le souhaitons!). Les enjeux sont habituellement passablement élevés. Ceci étant dit, gérez vos propres attentes au cours du processus de recherche d’emploi et d’entrevue. Autrement dit, ne sous-évaluez pas l’importance de l’entrevue dans votre tête. Même s’il pourrait s’agir de l’emploi de vos rêves, ce n’est pas la fin du monde. Si tout ne se déroule pas parfaitement, d’autres possibilités se présenteront. En fait, nous sommes prêts à parier qu’il y en aura des tonnes!

Peu importe à quel point le désespoir vous envahit, évitez qu’il ne vous accompagne lors de vos entrevues. Vous devez paraître enthousiaste et non désespéré. Au pire, l’entrevue représentera pour vous l’occasion d’apprendre à mieux vous connaître et à mettre le doigt sur vos forces et vos faiblesses en entrevue (de sorte que vous serez encore meilleur la prochaine fois). Au mieux, vous vous retrouverez avec trop d’offres.

5. ayez l’air confiant même si vous ne l’êtes pas.

Plutôt que d’attendre d’avoir acquis la confiance (ce qui est parfois très long, croyez-nous), faites comme si vous l’aviez. La confiance est une attitude et non une sensation. Tenez-vous bien droit, regardez votre intervieweur dans les yeux et ayez une poignée de main ferme. Un fait étonnant… les études révèlent que les comportements précèdent les émotions. Ainsi, si vous manquez de confiance, agissez quand même comme si vous étiez confiant, puisque c’est ce qui vous amènera vers la confiance véritable.

Si vous désirez être Wonder Woman, comportez-vous comme Wonder Woman. Il est difficile de vous sentir petite et insignifiante lorsque vous vous tenez solidement et en confiance, en plaçant vos mains sur vos hanches, debout et forte. Prétendez que vous êtes en confiance jusqu’à ce que vous soyez effectivement envahi par la confiance. Celle-ci viendra plus tôt que vous ne le croyez.

Un bon intervieweur souhaite vous voir réussir et comprend l’anxiété ressentie lors d’une entrevue. Il ne cherche aucunement à saboter vos efforts, même s’il observe votre façon de vous comporter sous pression. Rappelez-vous que pour obtenir cet emploi, il a dû également se soumettre à quelques entrevues.

aimeriez-vous lire davantage de conseils pour l'entrevue ?

lire plus de conseils