pourquoi opter pour l’intégration vie-travail plutôt que la conciliation travail-vie personnelle

Atteindre cette fameuse conciliation travail-vie professionnelle est devenu une quête indispensable pour mener une vie saine au travail comme à la maison. Mais une question se pose : ceci correspond-il vraiment à nos besoins ?

Bien sûr, la conciliation travail-vie personnelle est sur toutes les lèvres. Plusieurs de nos publications portent d’ailleurs sur ce sujet. Même si nous appliquons la plupart des conseils partagés, nous devons admettre en toute humilité que le but était probablement hors jeu...

La vérité, c’est que plusieurs d’entre nous — en particulier les femmes, qui généralement assument l’essentiel des responsabilités dans leur vie de famille — la conciliation travail-vie personnelle est loin d’être un objectif réaliste. 

Premièrement, l’équilibre parfait n’existe pas. Une semaine, votre travail prend toute la place et la suivante, votre vie personnelle est ce qui vous incombe le plus. 

Deuxièmement, le concept de conciliation travail-vie personnelle comprend une idée péjorative du travail. Comme s’il était un ennemi à votre vie de famille et votre vie sociale. Mais dans la vie, tout n’est pas noir ou blanc. Et vous passez plus de temps au travail que partout ailleurs ; pourquoi vous affliger de cette idée que votre emploi est une nuisance !  

Ici, il faut revenir à la base. N’obtenez-vous pas cette immense satisfaction de devoir accompli après la réalisation d’un grand projet, ou d’une discussion épanouissante avec vos collègues ? Cette satisfaction est sûrement la même que vous retirez en passant du temps avec votre famille, en sortant avec vos amis ou en allant courir.

L’accomplissement personnel passe autant par votre réalisation personnelle que professionnelle, alors aussi bien combiner les forces de ces deux aspects. Il ne faut pas lâcher de vue que chacun est unique et possède sa propre idée d’une vie épanouissante.

Il est grandement temps de prôner l’intégration plutôt que la conciliation, en misant sur une transition organique, qui soit logique et naturelle pour chacun.

les avantages de l’intégration vie-travail

faites un trait sur votre mentalité 9 à 5

La journée de travail de 9 à 5 est un concept révolu. Oui, vous travaillez bel et bien 8 heures par jour. Toutefois, un départ plus tard pour rédiger un courriel ou une tâche effectuée pendant votre heure de dîner n’est sûrement pas rare. Ce 9 à 5 devient souvent — et à votre insu — un concept flou. Et ce n’est pas mauvais du tout. Notre vie ne s’inscrit pas systématiquement dans les cases « travail » et « vie personnelle ». Une vie saine et épanouissante exige de la souplesse pour être capable de s’adapter au gré des besoins de notre environnement. S’il y a de ces moments où le travail et la vie personnelle sont deux choses distinctes, il reste qu’à d’autres moments, ils convergent.

Évidemment, cela va dans les deux sens. Si l’intégration travail-vie personnelle signifie que le travail peut s’insérer dans votre temps personnel, le contraire est aussi valable. Parfois, vous devez peut-être quitter pour aller chercher votre enfant malade, ou encore votre besoin de prendre une pause pour socialiser avec votre collègue est trop fort pour y résister. C’est normal ! La vérité, c’est que de tout catégoriser dans une case ou dans l’autre est nettement plus laborieux que de simplement reconnaître que l’harmonisation des deux est normale, saine et non menaçante pour notre vie personnelle autant que professionnelle.

exploitez le potentiel de vos fins de semaine 

Pourquoi sacrifierais-je mon temps libre du week-end ; penserez-vous. Rassurez-vous : loin — vraiment loin — de nous cette idée de vous proposer une semaine de travail de 7 jours !  Néanmoins, le fait de classer strictement travail/jours ouvrables et temps libres/week-ends pose plus de problèmes que vous ne le pensez. 

Par exemple, de nombreuses personnes vivent l’angoisse du dimanche. Vous savez, ce sentiment d’anxiété qui se réveille en vous lorsque le lundi se fait imminent ? Et bien pour certains, prendre quelques minutes pour mettre de l’ordre dans ses courriels le dimanche (un exemple parmi tant d’autres) peut procurer un apaisement substantiel.

La réalité virtuelle d’aujourd’hui fait, qu’on le veuille ou non, que nous sommes constamment connectés. Le travail nous suit littéralement partout, et il n’arrêtera pas parce que c’est le week-end. D’ailleurs, c’est la même chose pour notre vie personnelle ! Nos téléphones nous permettent d’entrer fréquemment en contact avec notre vie privée. 

Décrocher du mode travail n’est pas donné à tout le monde. « Je dois me rappeler de mettre telle chose à jour lundi avant-midi », ou encore « oh, j’ai oublié d’envoyer ce courriel » sont des pensées qui traversent l’esprit de la majorité des travailleurs au courant de la fin de semaine. Et que fait-on pour taire ces bourdonnements anxiogènes ? On lutte pour garder le travail au travail, question d’éviter à tout prix de mêler notre vie personnelle à ça. 

L’intégration travail-vie personnelle vise à rompre ce cycle de pensée stricte, inflexible et générateur de stress. Si c’est le week-end et que vous vous rendez compte qu’un courriel n’a pas été envoyé, n’est-ce pas mieux de prendre deux minutes pour le faire pendant que vous préparez votre café plutôt que de vous ronger les sangs toute la journée ? Nous pensons qu’avec le rythme de vie effréné que nous connaissons tous, se stresser pour réprimer ces pensées n’est peut-être pas la meilleure des solutions. 

entourez-vous d’une équipe sur qui compter

Quel bonheur que d’avoir une équipe de collègues que vous respectez, et en qui vous avez confiance. Cette proximité vous permet des échanges riches avec des gens qui partagent non seulement votre milieu de travail, mais probablement la même réalité personnelle que la vôtre.  

Comme vous le savez déjà, vous passez plus de temps en leur compagnie qu’avec votre famille dans une semaine. Vous gagnez gros à créer des liens solides avec ces collègues qui savent faire preuve de leadership. Comment les reconnaître ? Ils sont empathiques et ils reconnaissent que leurs vies professionnelle et personnelle se chevauchent — sans en faire un drame. Soyez certains que votre lieu de travail s’adapte et évolue avec cette réalité pour laisser aux employés la liberté de prendre en charge les aspects professionnels et personnels de leur vie.

Il va sans dire que c’est lorsque l’on s’en tient strictement au travail que l’on ne profite pas des occasions de nouer des liens avec ses collègues. Ils sont un réseau de soutien probant dans votre vie professionnelle. Parler et socialiser avec eux vous aidera à améliorer l’idée que vous vous faites de votre travail. Un milieu de travail heureux et productif a besoin de ces moments de rire, de partage et de pause pour optimiser la cohésion de l’équipe. Mieux que quiconque dans votre vie personnelle, vos collègues comprennent ce que vous vivez au travail. Lorsque vous avez besoin de soutien pour votre vie personnelle, ils sont souvent des ressources de support, d’entraide et d’écoute. Les collègues de qualité sont ceux qui seront là pour prendre le relais et tenir le fort lorsque vous aurez besoin d’aide dans votre vie personnelle.

Au final, chacun a sa propre recette du bonheur et d’une vie épanouie tant à la maison qu’au travail. Ce qui rend certains heureux est la séparation systématique des deux, tandis que d’autres tirent pleine satisfaction de l’intégration vie-travail.

notre programme les femmes qui transforment le milieu de travail regorge de contenus destinés aux femmes, créés par des femmes. jetez-y un coup d’œil pour des tonnes de conseils, d’astuces et d’informations intéressantes.

visiter la section les femmes qui transforment le milieu de travail