Plusieurs études ont levé le voile sur les facteurs susceptibles d’impacter la productivité de votre main-d'œuvre. Les réponses vont d’une durée trop longue des quarts ou des semaines de travail jusqu’à l’insatisfaction des employés quant à leur poste, voire leur vie. Mais vous ne pourrez pas résoudre ces problèmes tant que vous n’aurez pas réalisé qu’il existe avant tout un problème de productivité de votre personnel.

Vous découvrirez ci-dessous neuf signes révélateurs indiquant que des problèmes de productivité des employés sont probablement la cause sous-jacente de processus lents ou d’autres conséquences négatives. Même si vous êtes convaincu que tout se passe pour le mieux au sein de votre équipe, il peut être judicieux d’être attentif à de tels signes avant-coureurs afin de vous assurer que tout va aussi bien que ce que vous pensez. 

1. vous ne remplissez pas les ententes de niveau ou quotas de service

Certains signes sont plus évidents que d'autres. Si vos lignes de production ne parviennent pas à répondre aux demandes contractées, il est indéniable que vous faites face à un lourd problème, et peut-être est-il lié à la productivité.

Prenez le temps d’évoquer la question avec des experts en la matière, de vous rendre sur le terrain pour examiner les processus, et d’essayer de comprendre comment les ententes de niveau de service  (SLA) ou tout autre objectif ont été déterminés et entérinés. Vous devez pouvoir répondre à une question cruciale avant même de tenter d’augmenter vos indicateurs de productivité : Est-on coupable de promesses irréalistes en amont, ou est-ce simplement que notre main-d'œuvre ne répond pas à des attentes légitimes et dont elle est capable ? 

Vous devez vous mettre rapidement au travail, peu importe la réponse. Mais cette dernière a tout de même le mérite de vous indiquer la façon d’aborder le problème. 

2. les employés n'atteignent pas leurs objectifs individuels

Les objectifs d’équipe, de département et de l’entreprise ne sont pas les seuls indicateurs de productivité. En effet, vous pencher sur les objectifs individuels des membres de l’équipe peut vous aider à mieux la cerner, et voici quelques exemples d’informations que vous pouvez tirer de l’exercice : 

  • Un certain nombre de collaborateurs ne parviennent pas à atteindre leurs objectifs ? Cela peut refléter un besoin de coaching individuel ou, dans les cas où les employés ne font simplement pas leur travail ou ne respectent pas les instructions, de mesures disciplinaires.  
  • Une équipe tout entière rate son but commun ? Parmi les raisons fréquentes que l’on peut invoquer, citons des problèmes de supervision, de formation, de communication, de processus ou de ressources, ou même par un mauvais élément qui vaut au reste de l’équipe d’être moins productif. 
  • L’atteinte des objectifs est-elle problématique à certaines périodes spécifiques ? Cela pourrait indiquer que les collaborateurs sont soumis à des horaires excessifs ou que certains quarts ne disposent pas des ressources nécessaires pour être efficaces.  

Une fois que vous avez identifié la ou les raisons pour lesquelles les collaborateurs concernés n’atteignent parfois pas leurs objectifs, prenez les mesures nécessaires pour les y aider. Recourez par exemple au coaching, mettez l’accent sur le renforcement de la gestion des équipes, ou réglez les problèmes au sein-même du processus.

3. les attentes en matière de performance manquent de clarté

Tous les signes trahissant des manquements en termes de productivité ne sont pas forcément liés à des mesures de performance fiables. À vrai dire, le simple fait que vous ne sachiez pas exactement lesquelles de ces mesures sont importantes et justifiées vous concernant peut expliquer pourquoi vous connaissez des problèmes au sein de vos ateliers ou dans votre chaîne d’approvisionnement. 

Si les collaborateurs et les équipes ne savent pas si ce qu’ils doivent accomplir, ni pourquoi, il y a de fortes chances qu’ils n’accomplissent pas ce que vous attendez d’eux. Il est important que vous établissiez des objectifs liés à l’entreprise et que vous les associiez à des objectifs ou quotas individuels propres à chaque collaborateur. Assurez-vous ensuite que ces attentes soient clairement communiquées et que chacun comprenne comment les contributions individuelles sont essentielles au succès global de l’entreprise.

4. vous dépassez le budget alloué

Des coûts supérieurs à ceux budgétés peuvent trahir une productivité laissant à désirer, en particulier s’ils sont liés à la main-d'œuvre. Résoudre le problème en allouant davantage de collaborateurs et d’heures de travail est souvent la réponse choisie, en particulier dans le secteur de la fabrication.  Ces dépenses supplémentaires peuvent ainsi être mises sur le compte des heures ou travailleurs temporaires supplémentaires. 

Cependant, selon une étude menée par l’université de Stanford, les collaborateurs travaillant 50 heures par semaine ou plus sont susceptibles de se montrer moins productifs, en particulier lors des dernières 10 heures travaillées. Si vous constatez une augmentation des coûts quand bien même le volume de travail accompli demeure inchangé, le temps est peut-être venu pour vous de vous pencher davantage sur votre productivité et vos processus, afin de comprendre si vous et vos équipes êtes en mesure de travailler plus intelligemment, et pas seulement plus dur et plus longtemps. 

5. vous remarquez des signes de stress de la part des membres de l’équipe

Le surmenage et le stress ne sont pas simplement le signe que vous faites trop travailler vos collaborateurs. Ils peuvent également être le symptôme de la frustration des employés parce que les processus en place ne permettent pas d’accomplir le travail qui leur est confié. Et si ces processus sont frustrants, il est fort probable que votre productivité en pâtisse à un niveau donné. 

Le bien-être des employés au sens général est également important pour la productivité. S’il s’avère que le processus n’est ni frustrant ni stressant, parlez au membre de l’équipe pour comprendre et savoir s’il existe des problèmes de bien-être que vous pourriez aider à résoudre.  

6. une qualité médiocre ou de trop nombreuses erreurs

Les problèmes de productivité des employés entraînent un déséquilibre de la charge de travail. En effet, soit le fardeau retombe sur un autre travailleur, un autre poste ou une autre équipe, soit l'équipe se voit contrainte travailler davantage et plus dur, plus tard afin de compenser une productivité moindre plus tôt dans la journée, la semaine ou le mois. Cela augmente le risque d'erreurs et de travail médiocre, lesquels peuvent se manifester plus tard dans le processus ou dans le produit final. 

7. les membres de l’équipe ne s’impliquent pas avec enthousiasme

Les membres productifs de l’équipe sont plus enclins à se préoccuper des processus, de l’entreprise et du produit final que les employés les moins productifs. Qu’un collaborateur se moque simplement de ce qui l’entoure et se contente de timbrer ou que vous soyez confronté à un problème de baisse du moral de vos employés, le résultat peut être le même : ces individus ne s’impliqueront pas et ne seront probablement aussi productifs que ce qu’ils pourraient être. 

A l’évidence, tout le monde n’est pas un fonceur-né. Mais si aucun des membres de votre équipe ne se démarque des autres, il pourrait être judicieux de vous pencher de plus près sur votre productivité 

8. l’absentéisme est élevé

Si certains collaborateurs manquent de nombreux jours de travail et que cela explique une baisse de vos chiffres de production, vous pourriez être confronté à un problème d’absentéisme. Les absents se font porter pâle pour toute une variété de raisons, qu’il s’agisse de problèmes de santé, d’inadéquation avec la culture d’entreprise, de surmenage, ou tout simplement d’ennui profond causé par leur emploi. Aborder le thème du bien-être général de vos employés et prendre le temps de parler avec eux de ce qu'ils attendent de leur travail, peut vous aider à résoudre ces problèmes. 

9. des goulots d’étranglement se produisent sans cesse

Les goulots d'étranglement peuvent s’avérer fatals pour la productivité, et ils sont souvent liés aux processus ou aux machines. Cependant, certains goulets d'étranglement se produisent précisément à cause de la productivité des travailleurs. Avant de présumer que le problème vient des travailleurs, vérifiez d’abord les machines et autres facteurs de production afin de déceler d'éventuels problèmes de flux de travail. Mais sachez que goulots d'étranglement et faible productivité vont souvent de pair.

Que vous ayez écarté les problèmes de productivité et décidé que vous devez simplement renforcer vos effectifs, ou que vous ayez besoin d'un soutien solide et puissant en matière de gestion des RH, nous sommes là pour vous aider.

si la productivité de votre main-d'œuvre est l’une de vos préoccupations majeures, téléchargez notre guide sur la façon dont un partenaire en recrutement peut vous aider à accroître votre productivité.

recevez votre guide