une conversation autour de la diversité, de l'inclusion et de l'avenir du travail.

Au cours des derniers mois, nous avons discuté des conséquences de la COVID sur toutes les sphères de  nos vies. De la vie professionnelle à la vie familiale, les effets de la pandémie nous obligent à reconsidérer notre fonctionnement en tant que société, ce qui doit changer, en particulier lorsqu'il s'agit d'injustices profondément enracinées. Bien que les inégalités entre les sexes et les ethnies persistent chaque jour, elles sont toujours amplifiées en temps de crise. 

Les employeurs jouent un rôle important dans la reconnaissance de telles inégalités aggravées par la COVID. Randstad Canada a récemment annoncé avec fierté un nouveau partenariat avec Actua, un organisme caritatif national qui fait participer les jeunes à des expériences leur permettant d'acquérir des compétences et d’augmenter la confiance en soi dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques. Dans le contexte particulier de la COVID, Jennifer Flanagan d'Actua et notre chef des finances, Audrey Lara, ont jasé diversité, inclusion et avenir du travail. Cliquez pour écouter la conversation en anglais dans son intégralité.

quel sont les conséquences réelles de la COVID sur les femmes?

Des études ont montré qu'en temps de crise, les femmes sont touchées de manière disproportionnée. Au Canada, 20 % des femmes dans la population active ont perdu leur emploi à cause de la COVID, alors que c’est 13 % chez les hommes. De nombreuses femmes qui ont continué à travailler pendant la pandémie ont été confrontées à des perturbations dans les horaires de travail, la perte de leur sécurité de l'emploi et leur capacité d’obtenir un travail rémunéré, ainsi qu'à une augmentation disproportionnée de leurs responsabilités. Ce dernier constat s’avère particulièrement préoccupant pour les femmes qui ont des enfants de moins de 12 ans.  

En matière de développement professionnel en temps de crise, les femmes peuvent se trouver nettement désavantagées. Les employeurs qui font appel à des travailleurs pour des projets essentiels ou urgents peuvent, sans vraiment y avoir réfléchi, assigner d’emblée de beaux mandats à des employés ayant moins de responsabilités familiales et qui peuvent consacrer plus d'heures à leur travail. Et souvent, ces employés en question sont des hommes. Comme de nombreuses femmes ont moins de temps en dehors des heures de travail normales, généralement en raison de ces  responsabilités familiales, elles peuvent facilement manquer des occasions de s’entretenir avec des cadres et des dirigeants autour d’enjeux stratégiques. Les employeurs ont la responsabilité de suivre de près et d'atténuer les conséquences de leurs décisions sur les femmes. Par exemple, la création d'horaires flexibles ou hybrides pour tout le monde permet d'uniformiser les règles du jeu. 

comment garantir la diversité des lieux de travail? 

Les récentes manifestations autour du mouvement Black Lives Matter aux États-Unis et dans le monde entier obligent les employeurs à mener des conversations inconfortables, bien que nécessaires et importantes, sur ce qu’évoluer en tant que personne de couleur au sein d’un milieu de travail amène comme défis et obstacles. Ces conversations exigent souvent de la part de tous les interlocuteurs une capacité à reconnaître ses propres préjugés. Mais heureusement, de plus en plus d’organisations se préoccupent de bien comprendre les expériences vécues par leurs employés autochtones et de couleur et réfléchissent à la manière dont le milieu de travail contribue à la discrimination ainsi qu’à ce qu’elles doivent faire pour l’éradiquer.

Alors que les décisions autour de la diversité, de l'inclusion et de la lutte contre le racisme se prennent souvent tout en haut de la structure hiérarchique d’une entreprise, les dirigeants doivent fournir des lignes directrices plus claires favorisant des lieux de travail équitables et équilibrés. Un lieu de travail diversifié et inclusif requiert une équipe de direction diversifiée. Pour y parvenir, les entreprises doivent favoriser une culture d'inclusion, fournir un meilleur encadrement, créer activement des possibilités d’avancement professionnel intéressantes pour les travailleurs issus de cultures diverses et développer le plein potentiel des employés pour les aider à s’épanouir dans l’organisation. En reconnaissant les lacunes des structures, des politiques et des dynamiques relationnelles en place dans le milieu de travail, les employeurs peuvent mieux travailler à offrir un accès égal et des expériences plus positives à tous les travailleurs. Il est essentiel de veiller à ce que les différents points de vue et voix soient représentés. 

quels sont les changements à long terme auxquels nous pouvons nous attendre? 

La COVID a transformé le monde du travail et, pour l'essentiel, c'est positif. La transition rapide et nécessaire vers le travail à distance a mis en lumière notre capacité collective non seulement à rester productif, mais aussi à progresser et à croître. Alors que les environnements de travail axés sur les résultats seulement deviennent de plus en plus populaires, les employeurs commencent à apprécier les travailleurs pour leurs contributions concrètes : le résultat du travail importe plus que l'endroit d'où vous travaillez ou le nombre d'heures que vous y consacrez. Et si l'avenir se trouve dans le travail à distance, alors la flexibilité est essentielle. 

Le travail à distance nous oblige également à faire preuve de créativité lorsqu'il s'agit de nouer des relations avec ses collègues et patrons et de favoriser un sentiment d'appartenance à la communauté de travail au sein de l’organisation. Ces interactions permettent aux travailleurs de se développer professionnellement, et il faut s’assurer de ne pas en exclure les femmes et les personnes de couleur. En devenant plus conscientes et plus résolues à favoriser l'engagement des employés, les organisations peuvent s'assurer que tous les travailleurs ont des chances égales de nourrir des échanges humains et enrichissants. 

Lorsqu'il s'agit de connexions numériques, les générations futures ont une grosse longueur d’avance. La génération Z fait montre d’une grande conscience des enjeux sociaux, et est alimentée par le désir d’en savoir toujours plus et d’échanger avec  les autres. Ils influencent notre façon de travailler et le fonctionnement des entreprises. Outre des salaires et des avantages attrayants, les jeunes travailleurs recherchent également des valeurs organisationnelles qui correspondent aux leurs. Les employeurs qui sont diversifiés, innovants, flexibles et motivés ont plus de chances de prospérer dans un monde post-pandémique. 

découvrez plus de contenu sur la diversité et l'inclusion au travail.

pour en savoir plus