privilégier la diversité de genre à l'époque de la COVID-19

Au cours des dernières semaines, la crise de la COVID-19 a attiré l'attention sur les innombrables défis auxquels nous sommes confrontés en tant que société, le principal étant notre capacité à nous adapter rapidement au changement. Alors que nous faisons au mieux pour  développer des lieux de travail flexibles, bien pensés et durables, une question peut cependant être mise de côté : l'égalité des sexes et l'inclusion. Des études ont montré que la pandémie exacerbe les inégalités entre les hommes et les femmes de manière significative, créant de nouveaux défis pour ces dernières en exerçant une pression accrue sur elles au niveau mondial.

Dans le cadre de notre programme Les femmes qui transforment le monde du travail, nous avons organisé un groupe de discussion avec des leaders féminines pour discuter de quelles façons la pandémie  affectent de façon démesurée les femmes. Avec ses expertes de la diversité et de l'inclusion, nous avons exploré les approches que les entreprises peuvent utiliser pour prioriser cet aspect face à la COVID-19, assurer un retour au travail en toute sécurité à leurs employées et envisager ce que sera la nouvelle réalité du travail.

Visionner  la conversation complète en anglais ci-dessous :

quels sont les défis uniques auxquels sont confrontés les femmes pendant cette crise? 

Les conséquences de la COVID-19 se manifestent dans différentes sphères de leur vie: au travail, à la maison et au niveau de leur santé. Au niveau mondial, les femmes représentent environ 70 % du personnel de santé et de services sociaux (OMS). Dans la majorité des cas, elles gagnent moins que leur homologues masculins. De nombreuses femmes travaillent aussi à temps partiel ou selon des horaires atypiques, elles ne possèdent pas toujours un coussin de sécurité en cas de réduction de leurs heures de travail réduire ou même de perte d’emploi. De façon générale, les femmes sont donc plus affectées économiquement par une pandémie que les hommes.

Les femmes rencontrent également de plus grands défis à la maison. Dans beaucoup de ménages, elles sont en charge des enfants et des aînés de la famille. Les femmes assument principalement les tâches supplémentaires liées à la fermeture des écoles et des garderies, comme l’école à la maison. La pression financière causée par la crise de la COVID-19 couplée à des niveaux de stress plus élevés peut créer des tensions dans les foyers et engendrer ainsi plus de violence domestique envers les femmes.

Ce n’est un secret pour personne que les travailleurs de la santé et des services sociaux, en majorité des travailleuses, sont plus exposées à la COVID-19 puisqu’en contact permanent avec des malades. Les femmes enceintes subissent exposées à un risque plus élevé en raison de leur dépendance à l'égard du système de santé. Si le système est surchargé par les patients malades, cela peut augmenter les risques pour la santé des femmes qui doivent être suivies de près pendant leur grossesse.  Pour en savoir plus sur les conséquences démesurées de la COVID-19 sur les femmes, télécharger le rapport ci-dessous. 

votre organisation privilégie-t-elle la sécurité d’emploi pour les femmes ?

Selon notre dernière étude sur les préjugés inconscients, les femmes identifient la discrimination de genre comme un obstacle au leadership féminin.

Alors que les femmes jonglent entre les rôles d’employée, de parent et de gardienne, elles ont un besoin accru d'empathie. Les organisations ont la responsabilité de les soutenir durant cette période particulièrement difficile.

De nombreux employeurs ont constaté qu'en temps de crise, les normes établies depuis longtemps peuvent être remises en question. Les entreprises qui n'avaient pas de politique de travail à distance sont finalement pleinement opérationnelles avec leurs employés en télétravail. Celles qui avaient des horaires de travail stricts de 9 à 17 h offrent désormais des horaires flexibles. En tant que dirigeant, que pouvez-vous faire pour donner aux femmes de votre équipe la confiance et la sécurité dont elles ont besoin pour travailler au mieux pendant la crise de la COVID-19 ? Cela peut différer d’une organisation à l’autre. Offrir des horaires alternés et des journées fractionnées, réduire la charge de travail et se concentrer sur la stratégie plutôt que sur les livrables sont quelques options pour privilégier l’inclusion. En gardant en tête la santé mentale de leurs employés pendant cette crise sanitaire, les organisations ont une meilleure chance de réduire de manière significative l'impact négatif de la COVID-19 sur leur personnel et les femmes notamment.

pourquoi est-il important de soutenir la diversité de genre pendant la COVID-19 ?

De nombreuses études ont montré qu'un lieu de travail diversifié favorise la fidélité des clients et des employés, un engagement accru des travailleurs et une plus grande capacité d'innovation. Les gens accordent une attention particulière à la manière dont les entreprises réagissent à la crise actuelle. Vous privilégiez le bien-être de vos travailleurs ? Vous faites de votre mieux pour promouvoir la santé et la sécurité au travail ? Vous adaptez vos produits ou services pour mieux servir votre communauté ? La diversité de genre et l'inclusion devraient toujours être une priorité, mais encore plus en temps de crise car vos politiques et procédures seront passées au crible. 

Aujourd'hui, la diversité et l'inclusion sont plus importantes que jamais car elles rassemblent des idées, des expériences et des voix diverses, toutes nécessaires aux organisations pour innover. Statistiquement, les femmes sont considérées comme les championnes des compétences non techniques : la créativité, l’établissement de liens, la résolution de problèmes, l’adaptation au changement et à leur environnement. Ces compétences et atouts sont essentiels pour relever les défis engendrés par la crise actuelle. 

votre entreprise est déjà paritaire au niveau de la direction, quelle est la prochaine étape ?

Au Canada, "les femmes n'occupent que 25 % des postes de vice-présidents et 15 % des postes de PDG" (selon la Fondation canadienne des femmes). Bien que cela indique que l'égalité des sexes a atteint le niveau de la direction, il reste encore beaucoup de travail à faire. Le nombre de femmes occupant des postes de direction n'a réellement de l’importance que si elles apportent une contribution égale et possèdent le même pouvoir de décision. Les femmes occupant des postes de direction doivent être en mesure de s'exprimer librement et d’avoir les mêmes chances de faire valoir leurs idées que leurs homologues masculins. 

Si votre entreprise dispose déjà d'une équipe de direction paritaire,  la prochaine étape devrait être d’intégrer l'inclusion à tous les niveaux. Envisagez de mettre en place des programmes de mentorat, de constituer des équipes paritaires et de reconnaître les contributions des femmes dans votre organisation.

En tant que dirigeants, nous devons reconnaître que la crise de la COVID-19 a un impact différent sur les divers groupes démographiques. Pour soutenir au mieux vos équipes, aidez-les à gérer le stress et l'anxiété liés à la situation actuelle, et ce  de différentes façons. De petits gestes comme contacter fréquemment ses employés, maintenir une communication transparente avec eux et renforcer leur sentiment de sécurité par l'empathie peuvent déjà faire beaucoup. La création de lieux de travail justes et équilibrés exige que nous reconnaissions la différence entre égalité et équité. Chaque travailleur, en étant confronté à des défis uniques, a ses propres besoins. Promouvoir la diversité signifie offrir des opportunités qui permettent à chaque personne d’atteindre son plein potentiel. 

obtenez un résumé des conséquences de la COVID-19 sur les femmes et apprenez comment promouvoir l'inclusion dans votre organisation.

télécharger le rapport