Lorsque le nombre d'employés augmente, les intrigues de bureau deviennent un mal nécessaire. Même si elles suscitent parfois des frustrations, les intrigues de bureau sont nécessaires pour maintenir l'ordre au sein des grandes organisations.  Une hiérarchie claire et nette est nécessaire pour rationaliser les tâches et s'assurer d'informer les bonnes personnes lors des décisions importantes. C'est souvent lorsque les intrigues de bureau suscitent la concurrence et la rivalité que survient un problème. Si vous tentez d'éviter les drames au bureau, gardez ces règles pratiques à l'esprit.

évitez les commérages

Les drames au bureau résultent souvent du commérage. Et même si nous faisons tout pour l'éviter, nous nous sommes tous adonnés à cette pratique. Nous sommes des créatures sociales. Il est dans notre nature de vouloir parler de ce qui se passe dans nos vies. Par conséquent, il est facile de comprendre qu'il est tentant de spéculer sur les raisons pour lesquelles on a congédié Michelle ou sur celles qui ont permis à Barry d'obtenir une promotion alors qu'il ne possède pas les compétences nécessaires ou sur les cris qui provenaient du bureau d'Alex. Mais plus souvent qu'autrement, nous avons tort. Malgré tout, nous nous convainquons que nous comprenons bien la situation et nous formulons des hypothèses basées sur ce que nous croyons savoir.

Il n'est pas réaliste d'éviter complètement ces phénomènes. Vous entendez des choses que vous le souhaitiez ou non. Si vous reconnaissez que la conversation dérape vers un sujet qui dépasse les limites, ramenez-la gentiment vers un autre sujet. Si cela ne fonctionne pas, retirez-vous discrètement en précisant que vous vous sentez mal à l'aise d'aborder ce sujet.

cherchez les faits et évitez de spéculer

Les faits représentent le remède à la spéculation au bureau. Si vous avez déjà suivi un téléroman, vous savez à quel point la situation peut devenir incontrôlable si un personnage agit sur la base d'informations fausses. Même si Chandler et Monica sont parvenus à résoudre leurs différends en 22 minutes, les choses ne fonctionnent pas de cette façon dans la vraie vie. Un quiproquo peut avoir des conséquences profondes sur un lieu de travail.

Il nous suffit de revenir sur la récente épidémie de fausses nouvelles pour voir à quel point la spéculation et les mensonges peuvent être néfastes. Posez-vous la question « Comment l'ai-je appris? ». Si votre unique source d'information est un collègue qui vous l'a raconté ou une hypothèse, demandez-vous plus d'une fois si c'est vrai. En cas de doutes, demandez des précisions. Il est toujours bon de mieux comprendre la situation.

choisissez vos amis

Vous côtoyez vos collègues 8 heures par jour. C'est probablement plus que le temps total que vous passez avec tous vos autres amis. Il est impératif de se faire des amis au travail afin de rendre celui-ci plus agréable et pour que vous deveniez un membre sain et productif de votre équipe. Comme vos amis à l'extérieur du travail, vos amis au bureau devraient partager vos valeurs, souligner les réussites avec vous et sympathiser avec vous lorsque les choses vont mal. Si vous recherchez des amis uniquement pour vous plaindre ou pour commérer sur les autres, il y a lieu de s'inquiéter.

ne faites pas du gain votre unique priorité

Les drames au bureau sont souvent une question de rivalité. Ce genre de culture de bureau peut rapidement devenir toxique et donner lieu à des compétitions et à des drames au bureau. Alors qu'une concurrence amicale dans le but d'améliorer le rendement global de votre équipe n'a rien de mal, le gain, s'il devient l'unique finalité de votre journée de travail, risque de donner lieu à un environnement dangereux où tous se montent les uns contre les autres plutôt que de travailler main dans la main. Les réalisations sur un plan individuel sont importantes, mais l'esprit d'équipe l'est tout autant, tout comme le besoin de reconnaître la contribution de tout un chacun à un ensemble.

oubliez les rancunes

Personne n'est parfait. Si vos collègues commettent des erreurs, il est tout à fait nécessaire de les corriger, mais c'est à votre gestionnaire qu'incombe cette tâche. Lorsqu'on a trouvé la solution au problème, reléguez-le pour de bon aux oubliettes. Il est contre-productif de toujours rappeler à vos collègues qu'ils ont commis une erreur. Steve sait qu'il a commis une erreur grave à la préparation du budget. On en a parlé longuement et il comprend que ce n'était pas son heure de gloire. Cependant, il déploie des efforts surhumains pour ne jamais la répéter. La conversation n'en bénéficie aucunement si on s'entête à lui rappeler sans cesse. Plutôt que de vous attarder sur ce qui n'a pas fonctionné ou de vous efforcer de trouver un coupable, concentrez-vous sur ce qu'il est possible d'améliorer à compter de maintenant.

en cas de doutes, permettez-vous (et aux autres) de reprendre votre souffle

Ne réagissez pas sous l'impulsion du moment. Quand vous êtes furieux, bouleversé ou étonné, il est bien trop facile de réagir de manière trop énergique qui n'aide personne, ni même vous. Il pourrait être injuste que votre patron vous ait demandé de préparer un rapport imprévu avant la fin de la journée, alors que vous auriez normalement eu besoin d'une semaine. Une réaction intempestive à une demande qu'on a traitée de façon médiocre n'éliminera pas le besoin d'un tel rapport. Prenez plutôt un recul, respirez profondément et réagissez comme un vrai professionnel. En prenant un peu de distance, vous parviendrez à réfléchir de manière rationnelle et vous réagirez de la même façon. S'il est vraiment impossible de respecter l'échéance, donnez-en les raisons en présentant une justification de manière calme et raisonnable plutôt que de pointer un doigt accusateur.

traitez les autres comme vous aimeriez qu'ils vous traitent

Nous connaissons tous cette règle d'or. Votre mère n'a cessé de vous la répéter dès que vous avez prononcé vos premiers mots. Et, au cas où vous l'ignoriez, elle avait raison. Il s'agit là d'un conseil judicieux, peu importe que vous ayez 5 ou 55 ans. Traitez les autres avec respect et il est ainsi plus probable qu'ils vous traitent avec respect en retour. Les relations étroites sur le plan professionnel consistent à créer un atmosphère où tous les gens sont respectueux et respectés. Suivez cette règle et vous serez un employé en or.

La journée de travail est bien plus agréable lorsqu'on évolue dans un environnement de bureau calme et rationnel où tout le monde s'entend. Suivez ces conseils pour éviter les drames au bureau et soyez assurés que vous serez à la fois plus détendus et plus heureux au travail.

les tout derniers conseils de nos experts en RH : ça vous parle ? abonnez-vous à notre infolettre !