votre histoire : maîtriser l’art de la raconter afin de réussir vos entrevues

L’être humain raconte des histoires depuis que les premiers hommes de Néandertal ont décrit (et probablement exagéré) leurs prouesses de chasseurs devant un feu de camp. Il était primordial de maîtriser l’art de chasser, mais encore plus important de faire croire au reste du clan que tel était votre cas. Autrement, vos jours à la tête du clan étaient comptés. Votre existence même dépendait de votre capacité de décrire vos exploits de la manière la plus convaincante et intéressante possible.

Pas en utilisant des mots que nous associons normalement à la chasse au tigre à dents de sabre. Mais définitivement des mots que nous employons pour nous vendre et faire en sorte que les autres - en particulier ceux qui prennent les décisions d'embauche - nous écoutent et s’impliquent avec nous. Et idéalement, pour qu’ils nous offrent le poste que nous convoitons, la carrière qui correspond à notre formation ou l'augmentation que nous avons méritée.

quel impact vos talents de conteur ont-ils sur le déroulement concluant d’une entrevue?

Les histoires que vous racontez et la façon dont vous décrivez vos aptitudes et vos talents rehaussent votre image de marque et présentent une version tridimensionnelle du contenu de votre curriculum vitae.

Il est important de comprendre que nous ne parlons pas d’histoire dans le sens fictif du terme. C’est plutôt le contraire. Vous devez décrire les faits et établir des liens entre votre expérience de travail, votre éducation et votre personnalité pour créer ainsi un tout cohérent qui vous permettra de convaincre un intervieweur de la valeur unique que vous apportez à l’emploi.  Votre description narrative établit un lien entre les différents points - les détails de votre vie professionnelle - afin de convaincre un employeur éventuel non seulement que vous êtes le candidat idéal pour le poste, mais plutôt le seul.

Vous êtes le héros de votre propre histoire.  Votre talent pour raconter une histoire convaincante exerce un énorme pouvoir.

On vous a convoqué à une entrevue, parce que vos compétences et votre expérience répondent aux besoins de l’emploi et de l’entreprise. Serez-vous l’heureux élu? Tout dépend du déroulement de l'entrevue lorsqu’on vous pose des questions du genre : « Décrivez-moi un cas où vous... » ou « Quel a été votre plus grand défi et de quelle façon l’avez-vous relevé? » Vos réponses témoignent de la façon dont vous fonctionnez et vous comportez dans les situations, les expériences et les projets comme ceux que vous risquez de rencontrer dans le nouveau poste. Êtes-vous à la hauteur ou vous laissez-vous abattre? Faites-vous appel à vos qualités de chef ou disparaissez-vous dans le décor? Êtes-vous capable de communiquer clairement? C’est dans un tel cas que vous devez sortir des histoires intéressantes de votre chapeau.

un conteur? moi?

Vous n’avez pas besoin d’être le prochain Ernest Hemingway ou même un conteur né. Il vous suffit d’acquérir quelques compétences. Et plus vous le faites, plus vous deviendrez à l’aise. La façon dont vous racontez vos expériences dépendra de votre personnalité et de votre style personnel. Ne faites pas semblant - laissez votre style de conteur dévoiler les meilleurs traits de votre personnalité.

Imaginez l’impact que vous aurez lors des réunions, des présentations, des activités de réseautage, ainsi qu’auprès de vos collègues, sans compter la confiance que vous développerez. Et qui n’aimerait pas être plus confiant dans son travail?

Voici quelques conseils qui vous aideront à devenir le conteur le plus convoité de la grotte :

préparez votre récit

La préparation est importante, puisque nous devenons tous - incluant les conteurs les plus aguerris - nerveux lors d’une entrevue.

Assurez-vous de connaître les faits saillants de votre curriculum vitae, de vous renseigner sur l’entreprise où se déroule votre entrevue et d’établir un lien entre votre expérience et le poste. Vous devrez vous présenter comme la solution à leur problème.

Soyez bref et direct. Ne les laissez pas s’échapper après les avoir mis dans votre poche. Votre histoire ne devrait pas s’étirer sur plus de trois minutes.
Après avoir dressé la liste des principaux points, pratiquez à voix haute devant vos amis, les membres de votre famille ou un miroir - jusqu’à ce que vous ayez l’air de prononcer un discours à un rythme qui vous convient. On ne peut jamais trop insister sur l'importance d’entendre votre propre voix. Cela vous aidera à apprendre à réfléchir sur vos deux pieds.

êtes-vous prêt pour la recherche d’un nouvel emploi?

consultez tous les emplois

créez une structure

Tout bon livre, histoire, script ou scénario présente un début, un milieu et une fin, ainsi qu’un conflit et sa solution. L’ordre peut varier, mais on y retrouve tous ces points. C’est ce qu’on qualifie d’arc narratif. Dans Votre Histoire, c’est vous qui êtes le héros plongé dans des péripéties allant de la découverte, en passant par les défis et les épreuves, pour finalement en arriver à trouver une solution. Les histoires que vous racontez devraient décrire votre développement et votre évolution. Plus les enjeux sont élevés, plus les gens seront captivés par votre récit.

Rédigez les grandes lignes de votre histoire en quatre ou cinq phrases (que vous pourrez améliorer plus tard). Voici quelques étapes cruciales dont vous devez vous rappeler :

  • une introduction pour planter le décor – endroit, contexte, époque, personnages
  • description du conflit – problème qui demande une intervention, enjeux
  • dénouement – intensification du défi, manière dont on a résolu le problème
  • solution – apaiser les tensions suscitées par le conflit
  • fin – thème ou morale, insistez sur le sens de cette histoire, ce que vous souhaitez qu’on retienne de votre histoire

racontez votre histoire

  • Écoutez attentivement les entrevues de manière à pouvoir répondre correctement à chaque question.
  • Démontrez votre excitation lorsque vous racontez des histoires. Vous contribuez ainsi à orienter les gens quant à la façon dont ils doivent vous répondre.
  • Soyez flexible. Les questions d’entrevue existent dans des formes et des longueurs variées.
  • Soyez positif. Même si la question est négative. C’est vous qui devez la retourner pour arracher la victoire des mâchoires de la défaite.
  • Laissez transparaître votre personnalité. Rappelez-vous qu’on évalue également s’il pourrait être agréable de travailler à vos côtés.

c’est plus facile à dire qu’à faire

Peut-être au début! Mais rappelez-vous, nous avons dit qu’on devient meilleur en pratiquant. Voici le lien qu’on pourrait établir entre ces éléments lors d’une entrevue d'emploi :

« J’étais gestionnaire de projet au sein d’une équipe de marketing composée de quatre personnes. Un des plus importants clients de notre entreprise a publié un appel d'offres impressionnant assorti d’un délai impossible, alors que tout devait être complété avant Noël. Notre organisation accordait énormément d’importance à ce projet qui faisait notre fierté, puisque nous n’avons jamais raté une échéance.

En tant que gestionnaire de projet, je devais déléguer, préparer des chiffriers, définir les dates de livraison, gérer le processus et les participants. Le tout fut particulièrement difficile, parce que plusieurs de nos meilleurs experts étaient déjà en vacances ou prévoyaient les prendre bientôt.

J’ai demandé à des employés de travailler toutes les nuits sur ce projet afin de pouvoir tout préparer avant que nos principaux employés ne partent en congé. J’ai participé à plusieurs réunions au téléphone sur différents fuseaux horaires afin de pouvoir préparer ma réponse.

Mon équipe m’a dit que j’avais été une source d’inspiration - nous avons travaillé plusieurs fois de 12 à 14 heures par jour. Nous avons rédigé des sections de l'appel d'offres, alors que j’ai créé des graphiques appropriés pour ensuite transmettre le document à notre VP du Marketing qui l’a révisé assis bien confortablement sur un bateau de croisière.

Nous avons non seulement respecté notre échéance, mais nous sommes parvenus à présenter une offre deux jours avant la date limite. L’entreprise a, par la suite, souvent été qualifiée de fournisseur record pour ce client, alors qu’on est parvenu à augmenter de 33 % les sommes facturées.

C’est ainsi que j’ai appris que j’étais capable de bien gérer des équipes. J’ai inspiré les gens autour de moi afin qu’ils offrent leur 100 %. Je mettrai à profit mon talent d'organisateur et mon habileté afin de motiver et inspirer les membres de votre équipe en tant que votre nouveau gestionnaire du marketing. »

comment pourrai-je savoir si mon histoire a rejoint les gens?

Il est facile de voir si vous parvenez à rejoindre les gens ou non lors de vos conversations. Ils vous regardent dans les yeux ou n’importe où ailleurs. Ils sont assis bien tranquilles ou changent continuellement de position. Ils prennent des notes ou écrivent n’importe quoi dans les marges. Ils posent des questions ou changent de sujet. Ou pire encore, ils regardent leurs téléphones cellulaires.

Lorsque vous racontez des histoires qui rejoignent les gens et qui ont un impact - ils s’en souviennent - et vous aussi. Et c’est vous qu’on embauche.
 
Êtes-vous prêt à démontrer quel genre de collègue vous êtes? Dites-nous qui vous êtes, parlez-nous des domaines dans lesquels vous excellez et nous vous aiderons à trouver un emploi qui vous convient!

vous aimeriez qu’on vous aide à vous préparer en vue d’une entrevue? nous sommes à votre disposition!

voyez d’autres conseils