questions brillantes à poser lors de votre prochaine entrevue

Votre entrevue tire à sa fin. Vous savez que vous vous en êtes bien sorti. L’Intervieweur a semblé apprécier plusieurs de vos réponses. Vous avez découvert que vous encouragiez la même équipe sportive et cela vous a un peu rapproché. Vous avez définitivement l’impression d’avoir une longueur d’avance pour décrocher l’emploi. Et puis… la question qui tue : « avez-vous des questions pour moi? ». Silence… Tout ce que vous souhaitiez apprendre, on en a parlé pendant l’entrevue.

Cela vous est-il déjà arrivé? Si tel est le cas, ne vous inquiétez pas. Il s’agit d’une situation toute simple dont nous pouvons vous aider à vous sortir! C’est toujours une bonne idée d’avoir en banque une série de questions pour répondre à celle-ci d’apparence inoffensive. Nombreux sont ceux qui se préparent à répondre aux questions difficiles sur leurs forces et leurs faiblesses, ainsi que leur expérience de travail, mais ils oublient qu’ils devraient également poser des questions pour apprendre à mieux connaître leur futur employeur. Ne ratez pas cette occasion inestimable de vous renseigner au sujet de l’entreprise qui pourrait vous embaucher et de démontrer que vous appréciez cette possibilité.

Nous avons parlé des questions qu’on doit éviter lors d’une entrevue d’emploi, mais si nous regardons de l’autre côté de la médaille, il existe des questions géniales que vous devriez absolument poser.

poser les bonnes questions en entrevue

questions à poser lors d’une entrevue d’emploi

  • 1. comment décririez-vous l’employé idéal?

    Chaque gestionnaire de l’embauche se fait une idée différente de ce qui constitue l’employé idéal. Par conséquent, il n’est jamais mauvais de demander ce qu’on recherche. Vous pourriez tout aussi bien obtenir une information inespérée qui n’apparaît pas dans la description du poste. Rappelez-vous simplement d’acquiescer et de décrire ensuite la façon dont vous utilisez les mêmes compétences!

  • 2. pouvez-vous me parler de l’équipe?

    Si vous êtes sur le marché du travail depuis un bon moment, vous savez probablement que les gens que vous côtoyez sont tout aussi importants que le travail que vous effectuez. Des collègues agréables peuvent rendre plus facile un travail qui est, en soi, dépourvu d’intérêt. Pour cette raison, il est toujours recommandé de vous faire une idée de l’équipe dont vous ferez partie avant d’accepter le poste.

  • 3. comment décririez-vous votre style de gestion?

    Il n’existe pas deux employés identiques et c’est la même chose pour les patrons. Cela exige de votre éventuel patron qu’il connaisse ses forces et ses faiblesses, même s’il ne vous présentera probablement que le bon côté des choses! Malgré tout, vous pourriez avoir un aperçu intéressant de son style de travail et déterminer s’il convient au vôtre.

  • 4. quel aspect de votre travail vous plaît le plus?

    Personne ne connaît l’entreprise mieux que les gens qui y travaillent. Même si vous avez entendu parler de l’entreprise et si vous vous êtes renseigné sur ce qu’on y fait, la réponse à cette question pourrait vous en apprendre davantage à son sujet. De plus, il s’agit là d’une question amusante et positive. Il est presque impossible que cette question tourne au vinaigre.

  • 5. à quoi ressemble une journée normale à ce poste?

    Il arrive que les descriptions de travail ne révèlent pas clairement le temps que vous devrez consacrer aux différentes tâches ou même précisément ce que seront ces tâches. Cette question vous permettra d’avoir une meilleure idée des tâches que vous réaliserez sur une base quotidienne et de la façon dont vous consacrerez la majeure partie de votre temps.

  • 6. comment procédez-vous pour évaluer les employés?

    Il est intéressant de connaître les paramètres qu’on utilisera pour évaluer votre degré de réussite avant d’accepter le poste. Ceux-ci aideront à mieux connaître le poste et à savoir si ses exigences correspondent au style de travail que vous préconisez. Si l’écart est trop grand, il est préférable de le savoir maintenant plutôt qu’après avoir été embauché.

  • 7. parlez-moi d’une chose étonnante au fait de travailler dans cette entreprise?

    Confronté à cette question, votre intervieweur évoquera fort probablement un aspect positif, comme un avantage supplémentaire qui n’apparaît pas sur la description du poste. Restez calme même si votre intervieweur hésite un instant avant de répondre, puisqu’il peut être difficile de répondre à une telle question, en particulier si on ne s’y attend pas?

  • 8. quelle est, d’après-vous, la qualité la plus importante pour occuper ce poste?

    Il peut être intéressant de voir votre intervieweur analyser la complexité d’une description de poste pour en arriver à une seule qualité. Cela vous aidera à vous concentrer sur ce qui est le plus important en plus de confirmer que vous possédez cette qualité qu’on recherche, tout en espérant qu’il vous donne quelques exemples.

  • 9. où voyez-vous l’entreprise d’ici 5 ans?

    Il est toujours bien de savoir ce que les employés actuels ont à dire au sujet de leur employeur. Vous cherchez une personne enthousiaste et positive quant à l’avenir de l’entreprise. Si l’intervieweur est sur ses gardes et ne dit rien, voyez sa réaction comme un signal d’alerte.

  • 10. quels sont certains des défis les plus importants que ce service doit relever maintenant?

    Cette question représente pour vous l’occasion d’aborder la façon dont pouvez contribuer à résoudre certains des principaux problèmes auxquels l’entreprise est présentement confrontée. Cependant, soyez prudent pour  ne pas insulter l’équipe présentement en place. Vous désirez vous présenter comme un ajout de taille à l’équipe actuelle, mais non comme un sauveur qu’on tente de parachuter pour réparer ce que les employés actuels ne parviennent pas à corriger.

  • 11. à quoi ressemble le cheminement de carrière type d’un employé à ce poste?

    Il s’agit là d’une question formidable qui vous aidera à comprendre la possibilité d’avancement au sein de l’entreprise. Si l’existence d’une hiérarchie dont vous pouvez gravir les échelons est importante à vos yeux, voilà d’une excellente façon de vous renseigner sans aborder directement la question des promotions, ce qui peut sembler présomptueux alors qu’on ne vous a même pas encore embauché.

  • 12. s’agit-il d’un nouveau poste ou vais-je remplacer quelqu’un?

    Cette question vous donnera une idée de l’historique de ce poste et de la façon dont vous devriez l’aborder si on vous embauche. S’il s’agit d’un nouveau poste, il y a une raison pour laquelle on l’a créé. Si vous allez remplacer un autre employé, vous devrez assumer ses tâches, que cela vous plaise ou non. Il est toujours intéressant de connaître ce contexte.

  • 13. de quelle façon [la tendance actuelle dans l’industrie] influence-t-elle votre organisation?

    Il s’agit là d’une question à double tranchant. Elle démontre que vous connaissez l’industrie tout en exprimant votre intérêt à l'égard de l’entreprise. Assurez-vous de poser une question perspicace qui exprime une préoccupation légitime pour l’entreprise (et dont la réponse n’est pas évidente ou publiquement connue!)

  • 14. avez-vous des doutes à mon sujet auxquels je pourrais répondre?

    Cette question peut sembler audacieuse de prime abord et faire peur à certains chercheurs d'emploi, mais elle est intelligente pour une très bonne raison : votre intervieweur reconnaît que vous êtes exceptionnel ou vous aurez la possibilité de réfuter tous les doutes qu’il pourrait entretenir quant aux raisons pour lesquelles vous représentez le candidat idéal pour le poste.

  • 15. quelles seront les étapes suivantes du processus d’embauche?

    Il n’y a rien d’exceptionnel au fait de s’intéresser aux étapes suivantes, mais il s’agit également d’une bonne façon de conclure votre entrevue, puisque cela démontre que vous êtes intéressé et impatient de participer aux étapes suivantes. Vous aurez ainsi une idée de la date à laquelle vous devriez entendre parler du recruteur la prochaine fois et, par conséquent, du moment où vous devriez effectuer un suivi, s’il y a lieu.