5 caractéristiques d'un gestionnaire efficace

Lorsque vous êtes à la recherche d'un emploi, il est facile de vous convaincre que vous devriez être reconnaissant pour toutes les possibilités qui se présentent à vous. Il arrive trop souvent que les chercheurs d'emploi se contentent d'un jumelage « correct » au sein d'une entreprise ou avec un gestionnaire qui ne leur convient pas, parce qu'ils sont attirés par un revenu stable. Cette façon de penser peut équivaloir à un aller simple vers un emploi où ils seront malheureux.

Lorsque vous passez vos entrevues, vous devriez également rencontrer votre éventuel patron. Recherchez les signaux d'alarme qui pourraient révéler qu'il n'est pas le genre de gestionnaire aux côtés duquel vous aimeriez évoluer. Même si la possibilité semble alléchante sur papier, un mauvais gestionnaire peut nuire à votre carrière.

Vous savez de quel genre de gestionnaires nous parlons. Ils sont de grands parleurs et de petits faiseurs. Ils pratiquent la microgestion et n'ont aucun respect pour les limites de chacun. Ils ont des chouchous et n'hésiteront pas à vous sacrifier si cela les avantage. Ils font tout en leur pouvoir pour compromettre ou pour limiter votre capacité d'évoluer et de prospérer au travail. Ils sont la raison pour laquelle vous redoutez le moment où vous devez aller travailler le matin et vous passez vos soirées à parcourir les sites d'emplois.

Maintenant que nous savons ce qu'un bon gestionnaire n'est pas, voyons ce qu'est un bon gestionnaire afin que vous appreniez à les repérer au sein de votre organisation. Ou encore, pour que vous appreniez à devenir un bon gestionnaire.

un gestionnaire efficace

1. respect

Nous savons tous que nous devons, d'une manière ou d'une autre, traiter les autres comme nous aimerions qu'ils nous traitent. Une gestionnaire efficace se mérite le respect de son équipe en adoptant des comportements dignes de respect. Elle leur rend ensuite la pareille en traitant les autres avec autant de respect. Elle ne vous juge pas, ne se moque pas de vous et ne vous rabaisse pas en public. Lorsqu'elle a quelque chose à vous dire, elle le fait en privé. Elle respecte et encourage votre autonomie. Elle ne fait pas de microgestion, mais elle s'assure que vous disposiez des outils dont vous avez besoin pour effectuer votre travail pour ensuite prendre un certain recul et vous laisser le faire, parce qu'elle sait que votre croissance en profitera. Elle mise sur votre réussite et sur votre croissance au sein de l'organisation en faisant tout ce qu'elle peut pour vous aider.

2. délégation

Une patronne efficace délègue des responsabilités de manière efficace, parce qu'elle sait qu'elle peut ainsi alléger sa tâche, mais que cela permet également de bâtir la confiance et le sentiment d'appartenance au sein de son équipe. Elle sait qui possède les compétences, le désir et le temps d'assumer les tâches qui se retrouvent sur son bureau. Elle sait également que son équipe forme un tout qui se révèle plus efficace lorsque tous les membres s'aident mutuellement. Elle est plus que disposée à intervenir pour prêter main-forte à son équipe lorsqu'une échéance pointe son nez et qu'on a besoin de son aide.

La délégation des responsabilités représente également une manière formidable d'aider un membre de l'équipe à assumer pleinement son rôle de chef. Tout bon gestionnaire vous dira que la responsabilité première d'un bon dirigeant consiste à former et à participer à la création de nouveaux chefs.

3. communication

Vous avez déjà travaillé dans le vide? Avez-vous réussi? Lorsqu'aucune information ne circule en amont ou en aval, il peut être difficile d'accomplir quoi que ce soit. Les instructions et l'information primordiale ne circulent pas. Vous faites de votre mieux, mais vous déviez immanquablement de votre objectif, puisque vous n'avez aucune idée de la marche à suivre ou du but visé.

Il incombe à votre gestionnaire de s'assurer qu'on vous tient informé. Il partage des renseignements vitaux, des statistiques et tout ce dont vous avez besoin. Il comprend la mission de l'entreprise et les objectifs puisqu'il s'assure qu'on l'informe. Il transmet ensuite cette information vitale au sein de son équipe, et ce, à plus d'une reprise. Il sait qu'une équipe qui comprend les buts de l'organisation et son rôle dans l'exécution réussie des plans peut s'impliquer davantage par des moyens qui profitent à l'organisation, à l'équipe et à ses membres.

On ne parle pas uniquement d'énoncés de la mission d'entreprise. Un gestionnaire efficace communique fréquemment et de manière significative avec son équipe. Ce faisant, il peut s'attaquer à tout problème qui survient en cours de route ou éviter tout simplement l'ensemble des problèmes.

4. sens de l'humour

C'est difficile à croire, mais il existe des gens qui sont dépourvus de tout sens de l'humour. Nous associons fréquemment le charisme (et les bons dirigeants) à un bon sens de l'humour. Celui-ci est presque toujours un critère pour gravir les échelons d'une entreprise. La bonne nouvelle - alors que certains sont nés sans le gène du rire, il s'agit là d'une aptitude (comme la capacité de parler en public) qui s'apprend. Même si nous avons tendance à voir les aptitudes et les comportements sociaux comme des caractéristiques innées, il n'en n'est rien.

Même si votre gestionnaire n'est pas le genre d'individu à raconter des blagues (c'est vrai, ce n'est pas tout le monde qui a un tel sens de l'humour!), elle comprend qu'un environnement de travail joyeux où l'on n'est pas toujours à cran est essentiel pour  que son équipe puisse fonctionner. Un rire occasionnel contribue grandement à détendre l'atmosphère. Il ne modifie en rien les échéances difficiles, mais il rend le travail plus facile à supporter. Les faits tendent à prouver que l'humour réduit le stress, abaisse la pression artérielle et nous aide à respirer plus profondément et à mieux nous concentrer.

5. positivisme

Tous les membres de l'organisation, peu importe le poste qu'ils occupent, aiment qu'on leur dise qu'ils font un bon travail. Les bons employés souhaitent réussir et savoir qu'on reconnaît leurs réalisations. Vous n'êtes pas obligé d'embaucher un orchestre, mais en soulignant les réalisations d'un individu ou d'une équipe lors de la mêlée hebdomadaire ou dans un bref courriel, on contribue grandement à s'assurer des efforts et de la réussite à venir des gens concernés. Plusieurs organisations vont jusqu'à tenir des activités pour souligner les réalisations d'un employé en procédant à des nominations par les pairs ou par la direction ou en remettant des statues gravées, des trophées ou des œuvres d'art afin de souligner l'occasion. La méthode que choisit votre organisation importe peu, mais quelques éloges produisent tout un effet.

Ce ne sont là que quelques-unes des qualités d'un gestionnaire efficace. Il en existe plusieurs autres, comme l'empathie, la chaleur humaine, la compétence, l'honnêteté, la responsabilisation, la flexibilité et la capacité de prendre des décisions judicieuses malgré la pression. Arrêtez-vous sur les caractéristiques des gestionnaires qui vous font le plus réagir et qui contribuent le plus à vous guider. Réfléchissez également sur le nombre de ces qualités que vous possédez déjà ou que vous êtes disposé à adopter dans le cadre de vos propres efforts afin de devenir un gestionnaire efficace.

Vous êtes à la recherche d'un nouvel emploi et d'un changement de gestionnaire? Parcourez nos offres d'emploi afin d'y dénicher votre prochain poste qui vous réservera plein de surprises.

vous êtes à la recherche d'un emploi mieux géré que celui où vous vous retrouvez actuellement ?

voir nos dernières offres