le travailleur industriel : mythes et réalités

Vous envisagez peut-être de trouver un emploi dans le secteur industriel, mais vous êtes nerveux. Vous avez entendu un tas d’histoires contradictoires sur le sujet, au point où vous hésitez à y postuler un emploi. Nous aimerions vous rassurer et effacer ces perceptions erronées afin que vous puissiez prendre une décision informée. Nombreux sont ceux qui croient savoir ce qu’implique le travail dans l’industrie. Malgré tout, ce secteur est bien plus complexe que vous ne le croyez.

les mythes et réalités du travailleur industriel

le mythe : les quarts de travail perturberont votre vie

Le travail par quart est pénible. Il est impossible d’avoir un horaire de travail fixe. Vous ignorez toujours le nombre d’heures qu’on vous accordera. Vous pouvez travailler 40 heures une semaine et 100 heures la semaine suivante. Vous pouvez travailler toutes les nuits une semaine et tous les après-midi la semaine suivante, sans compter qu’on pourrait vous demander de travailler les weekends. C’est un vrai fouilli et vous ne savez jamais ce à quoi ressemblera votre chèque de paie ou vous ignorez la fois suivante où vous travaillerez.

la réalité : le travail dans l’industrie est plus flexible que vous ne le croyez

Les emplois industriels ne sont pas tous des postes par quart de travail. Il est tout à fait possible que vous dénichiez un poste dont les horaires sont plus stables. Si le chèque de paie que vous recevez toujours pour une semaine de 40 heures est important à vos yeux, il existe plusieurs emplois industriels qui vous assurent un travail à temps plein, incluant la possibilité de surtemps rémunéré au taux et demi. Si vous êtes disposé à travailler un quart inhabituel, vous pourriez même accroître vos revenus. Il arrive souvent que les entreprises versent une prime pour les quarts difficiles à combler, comme les après-midi ou les soirs.

Vous pouvez également opter pour des postes dont le quart de travail convient à votre style de vie. Si l’équilibre vie-travail est important à vos yeux, un emploi industriel pourrait représenter la meilleure façon d’y arriver. Certains postes sont vraiment flexibles. Vous souhaitez réduire vos coûts de garderie, mais votre conjointe travaille à temps complet? Un quart d’après-midi pourrait représenter la solution. Choisissez un quart qui débute tôt le matin afin que vous puissiez être de retour à la maison lorsque vos enfants reviennent de l’école. Ou encore, profitez de ce moment pour suivre des cours d’université et accumuler ces crédits que vous avez toujours souhaités.

le mythe : le travail industriel est dangereux

Les emplois dans l’industrie sont essentiellement plus risqués que les autres. La machinerie lourde suscite vraiment trop de préoccupations en lien avec la sécurité en raison des dangers qu’elle présente. Pire encore, les employeurs semblent indifférents lorsqu’un employé se blesse. Pour quelle raison tant de gens continueraient-ils de se blesser? On entend tellement de choses au sujet des blessures. Le risque est vraiment trop grand.

la réalité : les employeurs font des pieds et des mains pour assurer votre sécurité

Eh bien, oui, certaines industries comportent des risques, comme les matériaux, les produits chimiques et la machinerie qui peuvent présenter un danger si on ne les utilise pas correctement. Cependant, les employeurs accordent énormément d’attention à la sécurité des employeurs et les procédures en témoignent. Les accidents sont tragiques, mais ils entraînent également des dommages irréversibles à la réputation d’un employeur responsable. Croyez-nous lorsqu’on vous dit que les employeurs ont vraiment une tonne de raisons pour faire en sorte que leurs employés soient le plus en sécurité possible.

Si vous respectez les règles, observez toutes les procédures et les méthodes recommandées et portez un équipement de sécurité adéquat, le risque qui accompagne la plupart des emplois industriels est minime. Les activités qui constituent un risque possible sont remplacées par la technologie, parce que la sécurité représente la priorité des organisations. La loi oblige également les employeurs à mettre en place des mesures de sécurité au travail et à recourir aux méthodes de formation les plus modernes. Vous devrez fréquemment vous soumettre à des essais et des examens de la procédure et suivre des formations pour mettre vos compétences à jour et assurer votre sécurité sur votre lieu de travail. Si vous croyez que votre sécurité est en péril, des méthodes de signalement sont en place. Vous n’êtes aucunement obligé d’endurer un lieu de travail non sécuritaire, peu importe l’industrie au sein de laquelle vous évoluez.

le mythe : un emploi industriel ne mène nulle part

Dès que vous acceptez un emploi dans une industrie, ça y est! Vous êtes coincé pour la vie, alors que vous devrez effectuer les mêmes tâches, jour après jour, jusqu’à votre mort. Il n’y a aucune possibilité d’avancement et vous ne pourrez acquérir aucune compétence transférable qui pourrait vous ouvrir la porte à des emplois mieux rémunérés dans d’autres secteurs.

la réalité : le secteur industriel offre des emplois à tous les niveaux

Vous ne pouvez qu’évoluer dans le secteur industriel, en particulier si vous êtes en quête d’avancement et si vous cherchez à progresser dans votre carrière. Si vous avez de la peine à dénicher un travail et si vous débutez votre carrière au Canada, le travail dans l’industrie représente un excellent point de départ. Vous pouvez commencer au bas de l’échelle, mais vous y trouverez des postes et des possibilités d’avancement qui vous permettront d’accroître vos compétences et vos capacités.

Les travailleurs industriels se méritent souvent des augmentations de salaire avec le temps et peuvent accéder à des postes de supervision et de gestion mieux rémunérés. À l'instar de tout secteur, on trouve une chaîne de commandement complète dans le secteur industriel et vous pouvez gravir les échelons, même si vous commencez au bas de l’échelle. Si vous êtes ambitieux, il existe dans la chaîne industrielle de nombreux emplois auxquels vous pouvez accéder. C'est encore plus vrai aujourd'hui, parce que la technologie joue un rôle de plus en plus important dans le secteur manufacturier et dans l’industrie, alors qu’elle transforme les emplois actuels pour en créer de nouveaux. Donnez-vous comme priorité de connaître dans les moindres détails la technologie que vous utilisez sur une base quotidienne (comme le fonctionnement d’un chariot élévateur à fourche, la machinerie à contrôle numérique, les systèmes automatisés) et vous deviendrez un choix évident lorsque viendra le temps d’accorder une promotion.

le mythe : les emplois industriels sont les premiers qu’on élimine

Lorsqu’arrivent des temps difficiles, les emplois industriels sont les premiers coupés. Un ralentissement de l’économie est inévitablement synonyme de risque pour les emplois industriels. On ne parle même pas ici de l’automatisation et de l’impact des technologies. Les travailleurs industriels perdent toujours leur emploi en premier lorsque les employeurs acquièrent une nouvelle technologie pour faire le travail à leur place. 

la réalité : les emplois industriels sont là pour rester

Le secteur industriel a évolué de manière drastique au cours des ans et cette évolution se poursuit. Le monde du travail a subi un nombre incalculable de transformations au cours des dernières décennies (et même des derniers siècles), mais le travail dans l’industrie a survécu.

Les emplois dans le secteur industriel ne sont plus les mêmes depuis l’arrivée des nouvelles technologies, mais ils ne sont pas disparus et ils ne sont pas près de le faire. On est encore loin du jour où la technologie remplacera totalement les humains. Les machines ont encore bien du chemin à parcourir avant de pouvoir supplanter notre capacité d’exploiter notre motricité fine et notre intelligence. Les machines excellent lorsqu’il s’agit d’effectuer une tâche simple et répétitive, contrairement aux humains qui parviennent à réaliser plusieurs tâches et passer rapidement d’une tâche à une autre en un clin d’œil.

L’économie n’entraînera également pas l’élimination des emplois industriels. Tous les secteurs connaissent des hauts et des bas. Il s’agit là d’un phénomène naturel dans l’ordre mondial. Le secteur industriel représente la pierre angulaire des économies mondiale, nationale et locale. Même si l’industrie connaît de nombreuses fluctuations attribuables aux changements politiques et économiques, elle continue de jouer son rôle essentiel.

le mythe : vous n’êtes qu’un pion sur l’échiquier

Vous participez à une chaîne d’assemblage où les travailleurs n’occupent qu’une place infime dans le cadre d’un processus bien plus vaste. Vous réalisez un travail répétitif jour après jour, alors que vous ne produisez que très peu de changement ou d’impact. Le travail est simple et personne ne le remarquerait si on vous remplaçait par n’importe quel bozo trouvé sur la rue.

la réalité : vous faites partie d’une équipe

On ne peut nier que les travailleurs industriels font partie d’une équipe plus vaste. Cependant, on pourrait en dire autant de n’importe quel emploi. À moins que vous ne soyez un entrepreneur indépendant ou un sous-traitant, nous appartenons tous à une équipe, à un service ou à une entreprise. Nous comptons tous les uns sur les autres au travail. Les emplois industriels ne font pas exception. Vous faites partie d’une équipe et à l'instar de n’importe quel emploi, vous apprenez à connaître vos collègues et à leur faire confiance. Lorsque vous vous absentez, on le ressent et vous n’êtes pas aussi facile à remplacer que vous ne pourriez le croire. Vous possédez des compétences et des connaissances qui vous rendent indispensable comme dans n’importe quel autre secteur. Vous avez établi des contacts qui vous permettent de collaborer dans l’harmonie avec vos collègues. Vous connaissez de votre travail les moindres subtilités que seule l’expérience permet d’acquérir. Vos durs efforts contribuent de manière tangible à la rentabilité de votre employeur et à la qualité de vie des Canadiens. Ils donnent lieu à des résultats concrets que vous pouvez toucher et dont vous pouvez vous attribuer le mérite. Il s’agit là d’un aspect très gratifiant qui est, aux yeux de plusieurs, bien plus important que le travail de ces « pousseux de crayons ».

Nous espérons avoir réfuté certains de ces mythes qui vous empêchent peut-être de viser une carrière dans le secteur industriel! Peu importe le résultat, vous ne le saurez pas avant d’avoir essayé. Les carrières industrielles représentent bien plus que des emplois qui ne mènent à rien et qui ne font aucunement appel à votre intelligence. Comme n’importe quel secteur, les types d’emplois qu’on y offre sont très diversifiés. Si vous recherchez un emploi un peu plus concret qu’un travail de bureau, un emploi industriel peut vous apporter beaucoup.

consultez sans plus tarder notre liste d’emplois dans l’industrie et voyez si l’un d’eux vous convient.

rechercher un emploi