Passer en entrevue est souvent angoissant. Votre réussite dépend beaucoup de votre capacité à vous présenter et à expliquer de façon convaincante à un employeur pourquoi il devrait vous embaucher. Cela peut être particulièrement intimidant si vous êtes atteint d’un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Vous vous sentez probablement maladroit dans des situations qui requièrent de la sociabilité (comme des entrevues d’embauche) et incertain sur la façon de vous y prendre. La bonne nouvelle, c’est qu’avec un peu d’exercice, vous pouvez améliorer vos habiletés en entrevue. Si vous avez un TSA (ou si vous êtes mal à l’aise dans des situations sociales), prenez connaissance de nos conseils et de certaines directives de base qui pourraient rendre votre prochaine entrevue d’embauche moins accablante.

job interview tips autism spectrum disorder
job interview tips autism spectrum disorder

faites savoir à ceux qui mènent l’entrevue que vous avez un trouble du spectre de l’autisme

Le fait de révéler que vous êtes atteint d’un trouble du spectre de l’autisme peut parfois s’avérer bénéfique. Certains employeurs feront certains aménagements pour que vous vous sentiez à l’aise. Étant au courant, cela peut les aider à rester ouverts d’esprit même si vous n’agissez pas comme ils l’anticipaient. Détectez les signes d’ouverture de l’employeur à l’embauche d’une personne atteinte d’un TSA par son discours entourant les arrangements possibles, le handicap, la diversité et l’inclusion dans ses offres d’emploi, son site Internet, et lors de la planification de votre entrevue. Cependant, rappelez-vous que chaque cas est unique. C’est à vous de décider ce que vous avez envie de partager.

préparez-vous

N’importe quelle liste de clés pour réussir une entrevue d’embauche vous parlera de préparation. Par bonheur, la planification et la préparation sont probablement deux de vos grandes forces. Ainsi, prenez le temps de vous préparer à répondre aux questions usuelles posées en entrevue. Vous pouvez consulter la liste des 17 questions d’entrevues courantes pour démarrer et prévoir vos réponses. Se pratiquer avec un ami ou un membre de sa famille peut aider. Le fait qu’il vous dise quand vous en dites trop ou qu’il vous donne des trucs vous aidera à vous améliorer. Vous pouvez aussi vous enregistrer lorsque vous pratiquez afin de vous réécouter ou de visionner pour vous corriger.

dressez la liste de vos compétences

Il peut être utile de préparer une liste de vos compétences et qualités. Cela vous permettra de voir comment vos compétences et capacités s’appliquent à l’emploi que vous sollicitez. Si vous ne savez pas trop quelles sont vos meilleures compétences, demandez leur avis à des amis ou à votre famille. Lorsque vous en avez une liste, comparez-la à la description de l’emploi et essayez de faire correspondre vos compétences avec ce qui apparaît sur l’offre d’emploi. Cela vous aidera à déterminer de quelles compétences parler lors de l’entrevue d’embauche.

faites des recherches préalables sur l’entreprise

La recherche et la préparation sont vos alliées. Les entreprises aiment savoir que vous avez fait des efforts pour apprendre à les connaître, ce qui démontre que vous souhaitez travailler pour elles. Rappelez-vous de donner des réponses concises si l’employeur vous demande ce que vous avez appris sur l’entreprise. Si vous le pouvez, dites pourquoi vous avez envie de travailler pour cette entreprise en regard de ce que vous avez appris sur elle.

soyez conscient de votre apparence

Votre apparence est très importante afin de faire bonne impression lors de l’entrevue d’embauche. Ainsi, même si le confort est très important pour vous, vous devez vous assurer que vous êtes bienséant. Portez des vêtements dans lesquels vous êtes à l’aise (vous ne voulez pas que des vêtements qui démangent ou des souliers inconfortables vous distraient), mais assurez-vous qu’ils sont propres et appropriés pour une entrevue. Ne portez rien de troué ou de trop grand. Si vous avez des doutes, demandez à la personne qui a planifié l’entrevue de vous dire s’il existe un code vestimentaire dans ce milieu de travail. N’oubliez pas de prendre une douche, de vous brosser les dents et de prendre soin de votre hygiène personnelle avant de vous présenter à l’entrevue.

soyez conscient de votre langage corporel et du ton que vous employez

Le langage corporel est l’un des points les plus délicats d’une entrevue, même dans les meilleures circonstances. La façon dont vous agissez et vous positionnez lors de l’entrevue sera probablement évaluée par votre employeur.

  • Faites un effort pour vous assoir droit. S’affaler peut être interprété comme étant trop décontracté ou désintéressé. Essayez de ne pas pressentir ou de ne pas exprimer que vous êtes stressé ou mal à l’aise.
  • Gardez le plus possible vos mains immobiles; les garder sur vos genoux est une bonne option.
  • Il est préférable d’avoir un contact visuel avec la personne qui vous interroge. Si soutenir son regard vous incommode, le fait de regarder ses sourcils peut avoir le même effet.
  • Souriez amicalement. Rappelez-vous de sourire avec modération. Un large sourire pourrait être inconvenant dans le cadre d’une entrevue professionnelle.
  • Utilisez un ton de voix calme lorsque vous répondez aux questions. Si vous sentez que vous vous agitez en répondant à une question et que vous avez besoin de rassembler vos idées, vous pouvez utiliser une tactique de décrochage en disant « c’est une bonne question; laissez-moi y réfléchir ». Cela peut démontrer le soin que vous prenez à répondre, tout en vous accordant un moment pour composer votre réponse. Assurez-vous cependant de ne pas abuser de cette tactique (une ou deux fois durant l’entrevue suffisent) et n’attendez pas trop longtemps avant de répondre.

employez la méthode S.T.A.R. pour abréger vos réponses

La méthode S.T.A.R. est une technique éprouvée pour répondre à des questions avec concision. Vous devez y faire appel lorsqu’un sujet vous passionne et que vous pourriez en parler pendant des heures. Cette méthode fournit une formule pour composer une réponse brève et structurée. Voici comment ça fonctionne :

  • Situation – décrivez le contexte et expliquez quelle était la situation.
  • Tâche – exprimez quel était votre rôle dans cette situation.
  • Action – quelles mesures avez-vous prises pour remédier à la situation?
  • Résultat – quel a été le résultat final?

Chaque segment de réponse devrait se limiter à une phrase ou deux, et une réponse complète, selon la méthode S.T.A.R. ne devrait pas excéder 30 secondes à une minute. Même si vous n’êtes pas un conteur né, c’est une habileté que vous pouvez développer avec un peu d’exercice. Il s’agit d’une méthode éprouvée qui permet de structurer une histoire simple.

travaillez avec un recruteur

Travailler étroitement avec un recruteur pour dénicher le bon emploi est souvent bénéfique, car il est en relation avec un vaste éventail d’employeurs. Il peut vous aider à déterminer quels employeurs sont enclins à répondre à vos besoins et correspondront à vos préférences, en particulier si vous recherchez un lieu de travail ou un rôle spécifique. Le recruteur est aussi en mesure de vous aider à préparer votre entrevue et de vous donner des conseils à propos de ce que l’employeur recherche. Ce soutien supplémentaire peut s’avérer inestimable si la perspective d’une entrevue d’embauche vous rend nerveux.

si vous voulez plus de trucs pour préparer au maximum votre prochaine entrevue d’embauche, nous avons ce qu’il vous faut! consultez une tonne d’autres astuces et conseils sur notre blogue.