pourquoi tous les employés devraient prendre leurs journées de vacances

Peut-être que vous pensez qu’il est inutile d’expliquer l’importance des vacances. Qui d’entre nous ne rêve pas aux longs weekends ou ne souhaite pas s’offrir deux semaines au soleil en été ou relaxer quelques jours à l'intérieur et ne rien faire pendant la période des Fêtes? Vous croyez évidemment qu’une pause pour vous libérer de la routine, des demandes et du stress de la vie professionnelle ne devrait pas vous être imposée. Vous avez tort.

Les travailleurs canadiens ne sont pas aussi réfractaires aux vacances que nos collègues japonais. Au cas où vous l’ignoriez, l’éthique du travail au Japon a toujours été si extrême qu’ils ont inventé le mot « karoshi », qui signifie « mort causée par un excès de travail ». La situation n’est pas aussi dramatique ici en Amérique du Nord, mais nous entretenons une culture de travail en vertu de laquelle nous sommes plusieurs à vivre pour travailler et non à travailler pour vivre, comme le font nos collègues européens. Le Canada fait piètre figure en ce qui concerne le nombre de journées de vacances obligatoires par année, avec à peine 10. Comparez ce nombre aux pays qui se retrouvent au haut de la liste, comme le Royaume-Uni (28), la Suède, la Norvège, le Danemark et la France (avec chacun 25). 

prendre les vacances du travail

les milléniaux sont plus susceptibles de ne pas prendre leurs vacances

D’après l’étude sur la privation des vacances d’Expedia, les Canadiens renoncent chaque année à 31 millions de journées de vacances. En fait, la seule existence d’une telle étude basée sur la « privation » en dit long. Entre autres résultats, on constate que le travailleur canadien permanent à temps complet moyen s’est vu offrir 17,3 journées de vacances en 2016, alors qu’il n’en a pris que 14. Il est intéressant de constater que l’étude a permis d’établir que les milléniaux représentent le groupe démographique le plus susceptible de ne pas utiliser ses journées de vacances, parce que ses membres sont trop occupés au travail. Compte tenu de leur mauvaise réputation basée sur le nombrilisme et sur la peur du travail, cette statistique nous ouvre vraiment les yeux. L’étude a également permis de constater que les milléniaux qui prennent des vacances sont plus susceptibles de rester fréquemment en contact, et ce, peu importe où ils se trouvent, grâce au courriel et aux appareils mobiles. Les travailleurs de l’Ontario et de la C.-B. sont ceux qui prennent le moins de journées de vacances (à peine 14).

devrait-on rendre les vacances obligatoires? 

C’est quoi le problème? On ne devrait pas obliger les gens à prendre des vacances contre leur volonté, non? Si on souhaite travailler sans arrêt et si c’est ce qui nous rend heureux, n’est-ce pas là un signe de dévouement et d’engagement? L’organisation ne profite-t-elle pas des efforts de ces bourreaux de travail? En fait, la réponse est passablement claire : les vacances vous font du bien, que vous le vouliez ou non!

Dans une étude relatée par Forbes, les gestionnaires disent reconnaître l’avantage des vacances pour les employés et pour les entreprises qui les embauchent. D’un point de vue statistique, les congés procurent des avantages, incluant une hausse de la productivité, un meilleur moral des employés sur le lieu de travail, un engagement accru et une rétention améliorée, ainsi que des avantages considérables pour la santé, des facteurs qui ont tous un effet direct et mesurable sur les résultats de l’organisation.

Malgré ces constatations, plusieurs employés ont l’impression qu’ils auront l’air moins dévoués s’ils prennent des vacances. Ils ont peut-être raison, puisque près de 34 % des gestionnaires dissuadent leurs employés qui désirent prendre congé. D’autres sont favorables aux congés, du moins en principe, mais la charge de travail et les délais qu’on leur impose rendent toute pause pratiquement impossible. Compte tenu des avantages innombrables des vacances, il est difficile de comprendre pourquoi.

même les pauses les plus brèves font la différence

Il est prouvé que les pauses, même brèves, vous aideront à récolter certains des mêmes avantages que des vacances véritables. Malgré tout, nous vous incitons fortement à ne pas invoquer ce fait comme une excuse pour ne pas prendre vos vacances! Quelques respirations profondes avec les yeux fermés réduisent votre pression artérielle et les effets des échéances stressantes. Les pauses mentales sont aussi importantes que le repos des muscles après un exercice. Les pauses réduisent la fatigue, vous aident à gérer votre stress et à mieux vous concentrer et améliorent votre humeur. Prévoyez des pauses quotidiennes dans votre journée de travail. Tous les autres employés mangent à leur bureau, mais cela ne signifie pas que vous deviez les imiter. Prenez une vingtaine de minutes, enfilez vos souliers de course et sortez prendre une marche. Ou encore, empruntez les escaliers plutôt que l’ascenseur – tout ce qui peut augmenter votre rythme cardiaque. Respirez profondément et profitez d’un changement d’environnement (la cage d’escalier au bureau n’a pas grand-chose à offrir à ce niveau). Assurez-vous de décrocher le soir et les weekends. Profitez-en pour faire des choses que vous aimez, par exemple, en passant du temps et en participant à des activités avec des amis et les membres de la famille.

ainsi, quels sont tous ces avantages des vacances dont nous parlons sans cesse?

des employés plus engagés

Une culture bien ancrée au travail procure aux employés la liberté nécessaire pour réussir et être heureux. Cette culture consiste, entre autres, à prendre des vacances au besoin. On constate un nombre croissant d’employeurs qui permettent à leurs employés de prendre un nombre illimité de journées de vacances, reconnaissant ainsi que s’ils embauchent des gens à la fois intelligents et dévoués, ils peuvent assurément leur faire confiance, sachant qu’ils sauront quand prendre des vacances. En offrant aux employés la liberté et l’autonomie qui leur permet de décider pour eux-mêmes (incluant lorsqu’il s’agit de vacances), il en résulte presque toujours une main-d'oeuvre plus heureuse et plus engagée. En guise de boni additionnel, des employés heureux sont également plus fidèles, réduisant ainsi tout roulement indésiré des effectifs. 

le temps de refaire le plein

Les vacances ne servent pas qu’à voyager pour admirer différents paysages. En fait, les vacances idéales n’impliquent même aucun voyage. Ainsi, il peut être aussi profitable de rester à la maison, emmitouflé dans une couverture confortable en regardant Neftlix, et même plus que si on s’évadait vers une destination tropicale (parce que, voyons la réalité en face, un voyage en avion s’accompagne presque toujours d’un stress). Nous considérons que les vacances vous permettent également de décrocher de votre routine au travail. Elles vous libèrent du stress et des échéances afin que vous puissiez tout simplement vous la couler douce. 

travailler de manière plus intelligente et non plus fort

Ceux qui travaillent des heures interminables ne sont pas nécessairement ceux qui ont la meilleure performance. Aimez-vous mieux un employé vif et alerte qui est toujours impatient de partir ou un employé débordé qui fonctionne bien? Le premier sera plus précis, plus productif et plus créatif. Il vous suffit de lui donner une marge de manœuvre pour qu’il refasse le plein d’énergie lorsqu’il a besoin d’une pause.

réduire l’épuisement professionnel

Voyez le travail comme un marathon et non comme un sprint. Pour la plupart d’entre nous, la carrière est un engagement à long terme qui s’étire sur plusieurs décennies. Si vous voyez le travail comme un sprint et lui donnez tout ce que vous pouvez dès le départ, vous allez vous blesser et causer des dommages irréparables. Vous faites mieux de suivre votre rythme, de prendre des pauses pour refaire le plein et de maintenir une allure stable que vous pourrez conserver encore pendant bien des années. 

la productivité 

On pourrait croire qu’il s’agit là d’un oxymore, mais je vous assure que tel n’est pas le cas. Il existe des tonnes d’études décrivant l’effet positif des pauses sur la productivité. Voyons, par exemple, les méthodes de gestion du temps, comme la technique Pomodoro, qui affirme que des pauses brèves mais fréquentes sont essentielles pour entretenir la productivité. Il s’agit d’une situation selon laquelle la clarté ne peut exister sans la noirceur. Il semble évidemment, à première vue, qu’il s’agit là de notions diamétralement opposées, mais tel n’est pas nécessairement le cas.

les avantages pour la santé 

Les vacances procurent de nombreux avantages pour la santé, comme une baisse du stress, le renforcement du système immunitaire, un cœur en santé, une baisse du risque de contracter une maladie cardiovasculaire, une santé mentale améliorée, un sommeil plus réparateur et la chance d’établir de nouvelles relations. Posons maintenant la question d’une autre façon. Les vacances ont-elles des effets néfastes sur la santé? À première vue, la réponse est non. Par conséquent, offrez-vous des vacances, d’accord? Cela vous fera plus de bien que n’importe quel super aliment.

la quantité de travail effectué

Cet avantage est lié à la productivité, mais nous croyons qu’il vaille la peine de le souligner. Tellement de gens évitent de prendre des vacances parce qu’ils prétendent avoir trop de travail! On a démontré que cet argument ne rime à rien, parce que vous en faites plus en moins de temps lorsque vous fonctionnez à 100 % parce que vous vous êtes permis des vacances rafraîchissantes. Pensez aux étudiants dont les habitudes les obligent à se bourrer le crâne à la dernière minute et pendant toute la nuit avant un examen. Ils obtiennent fréquemment des résultats bien inférieurs à ceux de leurs collègues qui s’offrent une bonne nuit de sommeil avant un examen, et ce, pourvu qu’ils aient étudié de façon régulière, évidemment.

Les athlètes savent qu’ils doivent s’imposer un rythme. Autrement, ils auront tôt fait de s’épuiser et n’auront plus les ressources nécessaires afin de fournir cet effort final jusqu’à la ligne d’arrivée. Il en est de même des employés. Les travailleurs les plus productifs, les plus efficaces et les plus créatifs sont ceux qui prennent le temps de faire le plein et qui prennent soin d’eux-mêmes. L’homme est incapable de toujours donner son maximum sans se reposer et se nourrir. Il est tout simplement impossible d’entretenir un tel effort. Le secret de la longévité consiste à travailler de manière plus intelligente et non plus fort ou plus longtemps. Vous travaillerez plus intelligemment et serez plus performant si vous prenez le temps de prendre soin de vous. Laissez le travail au bureau et amusez-vous. Si le plaisir ne fait pas partie de votre description de tâches, ajoutez-le.

seriez-vous par hasard à la recherche d'un emploi ? parcourez dès maintenant nos dernières offres !

voir toutes les offres